Tag Archives: vegan

glace au chocolat vegan

Glace au chocolat vegan {risque d’addiction maximum}

“- Bonjour, je m’appelle Bénédicte et je suis addict aux glaces.
– Bonjour Bénédiiiiicte !!
– Je n’ai pas mangé de glace depuis 10 jours, 15 heures et 23 minutes.”

C’est clair que s’il existait un centre de désintox aux glaces, je serais une membre – très – active mais je crois bien que je ne gagnerais pas beaucoup de jetons ou de badges de sobriété !

On pourrait croire que le fait que les produits laitiers ne soient pas mes meilleurs amis digestifs, calmerait mes ardeurs ! Que nenni ! Je redouble d’inventivité et de recherches pour trouver des alternatives sans lactose et sans pour autant tomber dans le tout-sorbet ultra chargé en sucre.

Depuis un moment déjà, je me suis lancée dans des essais de recettes de glaces vegan  : à la fraise et à la rhubarbe, à la noix de coco, aux myrtilles, à la fraise et au basilic ! Et là, c’est la fête du cornet car je peux enfin me régaler en toute légèreté digestive et en toute gourmandise pleine et entière !

Bon on ne va pas se mentir elles contiennent quand même du sucre et de la crème de coco, donc on n’essaye de ne pas en manger tous les jours – ou alors il faut compenser par beaucoup-beaucoup de balades en vélo ou de longueurs dans la piscine !!

L’année dernière, j’avais déjà fait une tentative de glace vegan au chocolat et j’ai eu envie de m’améliorer quand j’ai goûté au dernier salon Veggie World la glace au chocolat vegan Professor Grunschnabel qui fait partie de mes glaces “toutes faites” préférées et que l’on trouve en vente libre chez Monoprix, les bougres.

Forcément j’ai eu envie d’une version faite maison et avec des ingrédients 100% bio tant qu’à faire !

 

glace au chocolat vegan

 

Je me suis mise aux fourneaux (enfin plutôt à la sorbetière) et tadaaaam, j’ai  concocté une glace au chocolat vegan qui répond totalement à ma gourmandise ! Damned, je suis fichue !

glace au chocolat vegan

Je sens que ce n’est pas encore à la prochaine séance de mon groupe de soutien des A.G.A (Addicts Aux Glaces) que je gagnerais un badge, moi !

glace au chocolat vegan

Vous croyez que si je leur donne la recette de ma glace au chocolat vegan, ça aiderait mon cas ? Ou pas…

Allez, je tente !

INGRÉDIENTS
300 gr de chocolat pâtissier bio
400 ml de crème de coco bio
200 ml de boisson amande-noisettes de Bjorg
400 ml de crème de soja semi-épais Jardin Bio ou Bjorg
100 gr de sucre bio complet Ethiquable pour moi
1 CS d’arrow-root (en magasin bio)
Pépites de cacao cru Sol Semilla ou Grués de cacao bio éclats de fèves Michel Cluizel

USTENSILES
Sorbetière (pour moi l’accessoire pour glaces de Kitchen Aid)
Casserole
Spatule
Saladier
Balance de cuisine
Boîte plastique pour congélation

PRÉPARATION

La veille, placer le bol de la sorbetière au congélateur.

Faire fondre le chocolat à feu doux dans la casserole.

Ajouter tous les autres ingrédients (sauf les grués), mélanger et faire bouillir une minute.

Laisser refroidir dans un saladier.

Une fois la préparation refroidie, actionner la sorbetière et verser la préparation chocolatée.

Turbiner pendant 20 minutes (vérifier le mode d’emploi de votre sorbetière). Ajouter 3 CS de gués de cacao (pour le croquant !) et mélanger.

Verser dans la boîte en plastique et conserver la glace au chocolat vegan au congélateur jusqu’à dégustation.

glace au chocolat vegan

Green gaspacho

Green gaspacho {la recette ventre plat de l’été}

Ça commence à sentir bon le sable chaud, l’air marin et les soirées entre copains. C’est bientôt l’heure des grandes tablées joyeuses et aussi … du maillot de bain !

Si vous recherchez une entrée rafraîchissante, facile à digérer, qui vous permet de vous sentir bien en maillot, que vous avez envie de varier les plaisirs ou marre du gaspacho tradi tomate-poivron, j’ai dans ma glacière une version ultra green de la soupe froide d’été qui rafraîchit les soirées presqu’aussi bien qu’un grand verre de rosé glacé* et qui en plus a un effet ventre plat.

Green gaspacho

Dans mon green gaspacho, il y a un ingrédient mystère qui le distingue d’autres gaspachos verts . Et cet ingrédient mystère ne plaît pas toujours aux petites têtes blondes et fait parfois faire la grimace même aux plus grands. En tout cas, avant qu’on ait goûté au green gaspacho !

Mon conseil : servez-le à vos convives et faites-leur deviner la composition. Ils trouveront facilement le concombre et la menthe, ok là c’est trop easy. En revanche il y a encore un ingrédient vert qui devrait les surprendre. C’est un peu comme avec la mousse au chocolat à base de jus de pois chiches, il faut attendre qu’ils aient fini leur bol pour leur dévoiler le joker de la recette !

Green gaspacho

Parce qu’évidemment, si vous proposez un green gaspacho aux épinards comme ça d’emblée (surtout aux non-mangeurs de graines et de verdure), vous risquez au mieux la grimace et au pire des protestations vives assorties d’un risque de jet de cuillères, croutons de pain voire retournement de vaisselle en signe de protestation, si ce n’est carrément un fleuron d’injures façon Capitaine Haddock (“bachi-bouzouk je ne suis pas un mangeur d’herbes, moi” par exemple) !

Alors qu’une fois qu’on y a goûté, on récolte des “hummm, c’est drôlement bon”.

Green gaspacho

Le deuxième effet kiss cool de ce green gaspacho, ce sont ses atouts santé et minceur : l’épinard est riche en calcium, vitamines C et fibres et en plus il lutte contre la prise de poids (au moment de passer ses journées en maillot de bain et en short c’est un argument de poids si je puis dire !) notamment grâce à l’acide alpha-lipoïque, cet antioxydant qui aide à bruler le sucre. Assorti de yaourt et crème de soja faciles à digérer, ce green gaspacho est LA recette ventre plat de votre été !

Alors finalement, je vous en ressers un bol (petit rictus de jubilation )?

INGRÉDIENTS pour 6 bols
200 gr d’épinards frais
1 concombre bio
2 yaourts de soja bio ou sans OGM
20 cl de crème de soja épaisse Le Jardin bio pour moi
1/2 bouquet de menthe fraîche
1 CS d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
Sel, poivre
Eau Vichy Célestins (qui est basifiante et aide à équilibrer l’acidité de l’alimentation moderne)

USTENSILES
Blender
Planche à découper
Couteau d’office
Petite cuillère
Torchon

PRÉPARATION

Laver les feuilles d’épinards, la menthe et le concombre.

Couper le concombre en 2 et l’épépiner à l’aide de la petite cuillère pour le rendre plus digeste (une précaution nécessaire pour les appareils digestifs sensibles).

Placer l’ensemble des ingrédients dans le blender sauf l’eau et mixer finement jusqu’à obtenir une consistance veloutée.

Ajouter l’eau et réserver 1h au réfrigérateur avant de déguster.

Au moment de servir, garder un peu de concombre à couper en petits dés pour décorer avec des feuilles de menthe. En option, des graines de votre choix à saupoudrer.

Dans le même registre, vous pouvez varier les plaisirs avec des gaspachos sains et délicieux :
au concombre et menthe
à la carotte et au curcuma
au melon et à la pastèque
à la carotte et lentilles corail
aux courgettes

* L’alcool est à consommer avec modération ne l’oublions pas, même en été !

Naturalia Vegan

Naturalia ouvre ses 1er magasins bio 100% vegan en France

Youpi ! Du nouveau dans la planète bio : Naturalia ouvre ses 3 premiers magasins 100% bio et vegan en France ! Danse de la joie !

Naturalia Vegan

Si vous pensez que cela ne concerne que les bobos parisiens en mal de suivre la dernière mode, je vais – si vous me le permettez – ouvrir un peu vos chakras (promis ça ne fait pas mal, ça demande juste un peu de curiosité et d’ouverture). Ce concept de magasin  vous intéressera :

– si bien entendu, vous êtes vegan ; vous y serez comme un poisson dans l’eau !

– Idem si vous êtes végétalien ou végétarien ;

– si – comme moi – vous êtes fléxitarien et suivez les principes du régime alcalin, dit aussi acido-basique et vous alimentez pour 75% de végétaux (et donc de protéines végétales la plupart du temps) et avez banni (ou drastiquement réduit) les produits laitiers de votre alimentation, ainsi que les produits raffinés (sucre et farine) ;

– si vous avez envie de réduire votre consommation de viande et d’aliments d’origine animale que ce soit pour des raisons de santé, des raisons environnementales et écologiques évidentes ou par conviction personnelle pour la cause animale (pas d’exploitation animale, de souffrance ou de test sur les animaux) ;

– et aussi bien sûr si vous êtes un(e) omnivore curieux(se) !

Naturalia vegan

C’est donc un concept qui s’adresse à un public plus large qu’il n’y paraît au premier coup d’oeil.

Vegan, végétalien, végétarien, fléxitarien, vous êtes perdus ? Un petit d’éclairage sur la question :

Le vegan-isme implique d’exclure la consommation de tous les produits issus des animaux, de leur exploitation ou testés sur eux, dans tous les domaines, pas uniquement en ce qui concerne l’alimentation. En pratique cela concerne les viandes, poissons, crustacés, oeufs, miel, produits laitiers mais aussi la laine, le cuir.

Végétalien et vegan ce n’est pas la même chose car pour le végétalien le 100% végétal ne concerne que l’alimentation (il peut donc porter un pull en laine et des bottes en cuir) et le végétarien lui peut manger des oeufs, des produits laitiers et du miel (lui aussi porte des pulls et des bottes, enfin s’il en a envie et si c’est adapté à la météo car il y a aussi des végétariens sous les Tropiques, si, si).

Naturalia vegan

Pourquoi aller chez Naturalia Vegan ?

Les 3/4 du temps, en ce qui me concerne mon alimentation est végétale et sans produits laitiers. Sans être vegan, je recherche régulièrement des produits vegan car ils sont à la fois végétaux et sans produits laitiers.
Malheureusement il faut bien constater que l’offre produits reste pauvre en la matière, même si j’ai la chance, dans ma ville (Boulogne-Billancourt) de compter pas moins de 7 enseignes bio différentes toutes de qualité (La Vie Claire, Biocoop, Les Nouveaux Robinson, Queue de Cerise, Bio c’bon, Naturalia, Carrefour Bio).

Certains magasins bio proposent une offre de produits Vegan mais soit ils sont à l’autre bout de Paris comme un Monde Vegan (mais faire 2h de transport en commun pour mes courses alimentaires je n’en ai vraiment pas le temps) soit sur internet et cela implique des frais de port qui à la longue pèse sur mon budget.

Il reste certes les salons spécialisés (Veggie World, Vivre Autrement, etc.) où je m’approvisionne mais pour une courte durée en ce qui concerne les produits frais et de toute façon je n’ai pas non plus la place de faire des stocks d’épicerie vegan pour tenir un siège.

Quelle ne fut pas ma joie de retrouver chez Naturalia Vegan les produits que j’achète habituellement dans ces salons et d’en découvrir des nouveaux !

Comme par exemple :
– L’omelette sans oeufs de Terra Vegane
– Les Tagliatelles de la mer de I sea Pasta (100% algues récoltées en France)
– Le chocolat vegan aux noisettes Vego (découvert au salon Vivre Autrement, devenu une gourmandise addictive)
– Le faux-mage (le faux fromage) façon fromage râpé sans lactose ni gluten, sans OGM ni huile de palme à faire fondre dans mes pâtes ou gratin de chez Bio Veg

Pour ma prochaine visite chez Naturalia Vegan, je me pencherai davantage sur les cosmétiques, car dans ce domaine également je recherche des produits sains et c’est encore mieux s’ils n’ont pas été testés sur les animaux.

Car en pratique, les rayons de Naturalia Vegan ne vous proposent pas que de l’alimentation mais l’ensemble des catégories suivantes avec au total 2000 produits et 300 nouveautés inédites voire exclusives :

– Primeur et produits frais
– Epicerie & vrac
– Alternatives végétales
– Produits sans gluten
– Cave
– Cosmétiques
– Compléments alimentaires

 

Informations pratiques :

Les 3 premiers magasins sont situés :
– 149, rue de Rome dans le 17ème
– 39, rue de Merlin dans le 11ème
– 43, avenue de Paris à Vincennes

Ils sont ouverts du Lundi au Vendredi de 10 à 14h puis de 15 à 20h et le Samedi en continu de 9h à 20h.

Bon à savoir : les 3 magasins livrent à domicile et proposent le programme de fidélité de l’enseigne.

 

Vous n’habitez pas Paris et êtes intéressés ? Naturalia a pensé à vous et à partir de Septembre vous pourrez commander en ligne sur le site Naturalia les produits vegan et d’ici-là suivre toutes les actualités sur la page Facebook.

Naturalia vegan

Bel été à toutes et à tous sur le chemin de la Véganie !

 

Danette vegan

Danette vegan {La cuisine du placard}

C’est l’histoire d’un dîner que vous préparez pour vos amis. Comme d’habitude, c’est une occasion parfaite de tester une nouvelle recette healthy sur des cobayes – presque – consentant.  Vous avez acheté tous les ingrédients et piaffez de joie à l’idée de leur concocter des bons petits plats maison et sains !

Vous démarrez la préparation du plat principal et petit à petit vous réalisez que les étapes préliminaires sont longues, vraiment très longues (vous verrez bientôt la recette sur le blog, là je ménage le suspens, mais vous saurez bientôt de quoi il s’agit). Au point qu’une heure après avoir commencé, vous avez à peine fini la toute 1ère étape de la recette du plat principal. Autant vous dire que vous avez explosé votre timing et que la tarte à la rhubarbe que vous envisagiez de préparer ensuite, ça ne sera pas pour aujourd’hui (vous la ferez un autre jour).

Il vous faut pourtant bien un dessert pour ce soir. Pas le temps de sortir en acheter un tout fait, oubliez cette option. Quelle solution vous reste-t-il ? La cuisine du placard of course !!

Oui je sais dit comme ça, ça ne fait pas rêver les gourmets et pourtant c’est une solution quasi magique (vous n’avez pas de dessert, pas même une petite idée et 15 minutes plus tard tadaam vous avez un dessert maison qui se défend) et surtout salutaire.

Cette expression de recette du placard, je l’ai découverte dès les tout premiers numéros de ELLE à Table il y a un paquet d’années, et j’ai tout de suite trouvé l’idée top : quand on est pressé, que l’on n’a pas d’idée alors que les placards sont plein, cette rubrique anti-gaspi qui existe toujours dans le magazine, s’avère salutaire.

Sur le même principe, vous voilà donc à ouvrir frigo et placards et là “tilt” le début du commencement d’une idée germe. Vous attrapez frénétiquement les ingrédients, mixez, mélangez, goûtez, rajoutez et paf à un moment vous vous retrouvez avec un dessert chocolaté que l’on pourrait appeler une Danette Vegan par exemple !

Danette vegan

Vous glissez les petits pots de crème de Danette vegan au réfrigérateur et vous pouvez reprendre la suite de la 2ème étape de préparation de votre plat principal !

Danette vegan

A quelques jours de la fête des pères, cette version de Danette vegan me fait immanquablement penser à mon papa avec lequel nous faisions des battle de Danette.

Aujourd’hui je privilégie une version sans sucre raffiné et sans produit laitier pour ma “Danette”. Et ce n’est pas sans rapport avec mon père parti beaucoup trop jeune (il venait d’avoir 46 ans) pour cause de maladie (cancer et problèmes cardiaques) que j’ai totalement changé mon alimentation il y a 3 ans.

Alors forcément à l’heure de cette fête des pères je pense à lui et à la promesse que je lui ai faite d’être vigilante avec ma santé et tous les risques de cancer.

Lorsque je lui ai fait cette promesse, j’ignorais tout de l’incidence des sucres et farines raffinés et des produits laitiers sur la santé.

Depuis j’ai fait un bout de chemin en cuisine saine, chemin qui continue chaque jour. Je promets de vous raconter cela depuis un moment maintenant et si vous êtes patients vous saurez tout (ou presque) sur mon changement radical alimentaire, le déclic, les étapes, les implications dans ma vie et les résultats directs que j’ai déjà pu éprouver sur moi-même.

Danette vegan

D’ici-là, si cette Danette vegan vous tente, ouvrez vos placards car voici sa recette !

INGRÉDIENTS
250 gr de tofu soyeux
1 cup de cacao bio cru
1/2 cup de sirop d’agave
20 cl de lait de coco
2 CS de purée d’oléagineux (amandes, cajou, noisette) : le goût va varier en fonction des purées utilisées. Créez votre version de Danette vegan préférée à vous ! 
Pulpe d’une gousse de vanille

USTENSILES

1 robot-coupe de type Magimix
1 spatule
1 plance
1 couteau d’office
Petits pots (pour le service)

PRÉPARATION

Verser le tofu soyeux, le cacao, la pulpe de vanille grattée, le lait de coco et le sirop d’agave. Mixer le tout pendant 4 minutes.

Ajouter les purées d’oléagineux et mixer jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.

Verser la crème dans les petits pots et les réfrigérer 2h avant de déguster.

Tarte rhubarbe vegan

Tarte à la rhubarbe vegan {parce que la rhubarbe et moi c’est une histoire d’amour qui dure}

La rhubarbe, c’est une looongue histoire que vous commencez à connaître maintenant. Pas un été sans que je ne prépare un (ou des) dessert(s) acidulés et fondants !

Je rêve d’avoir un jardin pour 3 raisons : y organiser des grandes tablées de déjeuners/dîners/barbecues (voire les 3 mélangés) entre amis à la belle saison, pour m’allonger dans un hamac ou un transat (je ne suis pas difficile, les 2 feront très bien l’affaire) et…pour faire pousser de la rhubarbe !!

En attendant, je m’exerce avec des nouvelles recettes, histoire d’être prête, le jour où elle poussera directement sous ma fenêtre !

Tarte rhubarbe vegan

Aujourd’hui une nouvelle version vegan de tarte à la rhubarbe déjà goûtée ici. Inspirée de ma tarte vegan à la fraise parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne et qu’une recette sans beurre ni produit laitier c’est quand même bien plus digeste et meilleur pour notre cher foie.

tarte rhubarbe vegan

La tarte à la rhubarbe je l’aime toute simple : un léger goût d’amandes et de la compote.
Vous pouvez varier les plaisirs en fonction des fruits présents dans votre compotier (justement !) ou si vous n’avez pas le temps de préparer la compote vous-même, optez pour une compote toute faite.

J’aime bien la palette des compotes sans sucre ajouté et bio de Charles et Alice qui se prêtent à merveille aux desserts cuisinés : prenez-la aux fraises (non bio pour l’instant dans leur gamme), à la rhubarbe pour un goût-sur-goût façon ton-sur-ton (pour vous assurer de ne pas faire de faute de goût, jeu de mots maître Capello !!) ou pourquoi pas lancez-vous dans des associations moins classiques comme poire, mangue (idem que pour la fraise), etc.

Tarte a la rhubarbe vegan

Voilà une bonne occasion/excuse pour préparer des nouvelles versions de tarte à la rhubarbe vegan ou non, avec des associations de fruits différentes !

Bon soyons francs, en même temps, vous avez besoin d’une excuse pour préparer un dessert à la rhubarbe vous ? Moi pas trop, je crois que ça c’est un peu vu en plus par ici !

INGRÉDIENTS pour une tarte rectangle et 6 tartelettes

Pour la pâte à tarte : ingrédients et recette ici
1 kg de rhubarbe
Sucre complet bio Ethiquable pour moi
Compote de fruits
Poudre d’amandes
Fleurs comestibles pour la déco : les miennes sont la salade de fleurs de Terre Exotique

USTENSILES

Couteau d’office
Planche à découper
Saladier
Moule à tarte
Rouleau à pâtisserie
Balance de cuisine
Passoire
Cuillère

PRÉPARATION

Éplucher la rhubarbe et couper des tronçons adaptés à la taille de votre moule. Les placer dans une passoire posée sur un saladier (ou une assiette creuse), saupoudrer de sucre complet bio et laisser dégorger entre quelques heures à une nuit.

Préchauffer le four à 175°C.

Préparer la pâte à tarte et foncez le (ou les) moule(s). Saupoudrer une fine couche de poudre d’amandes sur la pâte.

Recouvrir d’environ un cm de compote puis disposer les morceaux de rhubarbe.

Enfourner pour 20 minutes.

Déguster tiède ou froid à votre convenance.

Tarte rhubarbe vegan