Cookies & Biscuits sans gluten vegan

Cookies au potiron vegan et sans gluten

C’est vrai que dit comme ça ce n’est pas très vendeur : « dis, tu en veux de mes cookies au potiron ?« 

J’avoue. Je sais parler aux hommes pour les faire craquer ! Et pourtant ils ont plus d’un atout ces cookies au potiron ! En plus d’être délicieux, évidemment !

La purée de potiron dans la pâte à cookies apporte un supplément de fibres qui rend ces cookies rassasiants et digestes. Pas besoin d’en manger des tonnes pour être calés. C’est donc une gourmandise qui s’auto-gère facilement : on en mange un et on se sent bien ! Magique ! En plus aucune lourdeur digestive, ballonnement ou autre joyeuseté qui accompagne parfois les heures qui suivent le craquage pour des cookies.

D’autant plus que ces cookies au potiron sont sans gluten et sans lactose et même vegan, si, si.

Cookies au potiron



Vous êtes peut-être en train de vous dire : elle raconte n’importe quoi, moi je n’ai jamais aucune gêne digestive après un gâteau ou des cookies, pfff.

Peut–être qu’en effet vous échappez au syndrome de l’intestin irritable et faites partie des rares veinards qui ne souffrent jamais d’aucun ballonnement ni d’aucun trouble digestif qu’il soit passager ou récurrent : du genre soit team diarrhée ou team constipation (et non ce ne sont pas des gros mots).

Ou peut-être faites-vous partie des personnes qui ont ce syndrome sans le savoir ? Comme moi avant. J’étais habituée à mes symptômes de lourdeur et d’inconfort digestif permanent, je faisais avec. C’est un sujet dont on ne parlait pas ou peu. Quasi tabou alors que c’est notre santé et notre forme qui sont directement liés à ces troubles digestifs. Les médecins répondaient « c’est normal, ça va passer » (sauf que ça revenait tout le temps) ou au mieux « c’est dans la tête »…

C’est une réponse d’autant plus drôle qu’aujourd’hui on parle des intestins comme le 2ème cerveau (voire le premier). Cela se passait donc dans mon 2ème cerveau !

Depuis que j’ai adopté une alimentation Microbiote friendly, j’ai dit adieu aux ballonnements et leur cortège de gênes associées. Ma forme et mon immunité ont également sérieusement été améliorées. Je sens d’ailleurs tout de suite la différence quand je fais des écarts : les symptômes de difficulté à digérer, de fatigue (et même de douleurs articulaires en cas de trop de gluten) reviennent au galop.
Alors pour me régaler tout en préservant l’équilibre de mon microbiote, ma forme et mon immunité, je me prépare des cookies au potiron sans gluten et sans lactose.

Ceci dit, quand j’ai proposé mes cookies à la dégustation, je n’ai révélé sa composition qu’après avoir entendu « crounchcrounchcrounch, sont drôlement bons tes cookies. Y’en a encore ?« .

Et même après avoir informé qu’ils contenaient du potiron, le « crounchcrounch sont trop bons » a continué. Y compris lorsque j’ai proposé de donner ceux qui restaient pour « le goûter du lendemain ». La réponse spontanée fut « carrément !!« . Avec même un message le lendemain pour confirmer qu’ils n’avaient pas fait long feu ces fameux cookies au potiron !

Cookies au potiron



Il y a donc plus d’une raison de les goûter ! Si vous voulez par exemple savoir si vous avez ce que l’on appelle une sensibilité digestive, goûtez ce type de recette et observez si vous vous sentez mieux qu’avec un cookies classique avec blé raffiné et lactose.

Au minimum vous aurez mangé plus de fibres, ce qui est déjà excellent pour votre santé (et notamment les risques de maladies cardio-vasculaires). Et vous aurez un peu allégé votre microbiote de l’alimentation toxique (blé et sucre raffinés, produits laitiers) qui n’est définitivement pas son allié.

Au mieux vous aurez peut-être découvert une piste pour vous débarrasser de ces symptômes indésirables à court terme (et définitivement si c’est une alimentation que vous décidez d’adopter). Et à long terme préserver votre forme, votre vitalité et votre santé !

Cookies au potiron
Imprimer la recette

Cookies au potiron

Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes

Ingrédients

Instructions

  1. Faire cuire le potiron à la vapeur (au Vitaliseur de Marion pour moi) puis écraser ou mixer la chair pour obtenir une purée. Laisser la purée s'égoutter avant de l'incorporer à l'appareil à cookies.

  2. Mélanger ensemble tous les ingrédients secs.

  3. Mélanger la purée de coco, la pulpe de la gousse de vanille et la purée de potiron.

  4. Assembler les 2 mélanges et malaxer à la main.

  5. Concasser le chocolat en pépites et les ajouter à la pâtes à cookies.

  6. Former une boule de pâte à cookies : soit aplatie soit en forme de cylindre. Entourer d'un bee wrap (ou à défaut de film étirable) et laisser reposer 1h au réfrigérateur.

  7. Au bout d'une heure, sortir la pâte à cookies et préchauffer le four à 175°C.

  8. Former les cookies et les enfourner sur une plaque huilée (pour moi une plaque en verre spécial four Pyrex) pour 15 minutes.

  9. Attendre 3 minutes avant de les retirer de la plaque pour éviter le risque de casse.

Avec un verre de lait de noisette, j’avoue que c’est pour moi un goûter régressif et délicieux qui me donne la pêche !

J’ai choisi des ingrédients bio que j’ai shoppés chez Ethiquable ou Kazidomi où je fais mes courses healthy moins chères.

Partager sur

3 Commentaires

    • 5 stars
      Bonjour, lorsqu’un ingrédient n’est pas essentiel dans l’une de mes recettes je le précise avec la mention « facultatif ».
      Sans cette mention c’est qu’il a son utilité/importance dans la recette. En l’occurrence le psyllium pour les recettes sans gluten permet de donner de l’élasticité sinon les cookies seraient trop friables.
      Je vous souhaite une bonne recette et une bonne dégustation !

Commenter