sans gluten Tea time & Goûter

Gâteau façon placek à la rhubarbe sans gluten & sans lactose

Si vous aimez la rhubarbe, si vous aimez le crumble et si vous aimez les gâteaux, cette recette est faite pour vous ! Un gâteau inspiré d’une spécialité traditionnelle polonaise de mon enfance, le placek !

Cela fait longtemps que j’avais envie de ce gâteau polonais que mes grands-parents nous servaient à toutes les occasions où la famille se réunissait. Il faut dire qu’on le leur réclamait à corps et à cris, grands et petits ! Pour tout dire, c’est mon gâteau polonais préféré (même si la makotch, cette brioche fourrée de grains de pavot, j’avoue n’est pas mal non plus).

Le placek traditionnel est constitué d’une base de gâteau brioché garni d’un crumble. On le trouve en 2 versions : une sans et une avec fruit. Je vous laisse deviner ma préférence !




placek


Il se déguste généralement à l’heure du thé car on ne peut pas vraiment dire que ce soit une pâtisserie légère. Personnellement je trouve qu’il « passe » difficilement à la fin du repas ! En tout cas chez moi, pour qu’il y ait de la place pour une part de placek dans mon estomac, celui-ci ne doit pas être plein ! Loin s’en faut !

A l’heure du goûter c’est donc parfait pour moi, avec en garniture un peu de yaourt végétal et de fraises (pour une version revisitée totalement et assez loin de l’original mais bon la gourmandise n’a pas de frontière ni de diktat du moment que l’on se régale).

Mes grands-parents avaient une préférence pour le placek garni à l’abricot fondant et je m’en régalais quand j’allais leur rendre visite le Dimanche. J’aimais beaucoup de croustillant qui répondait à l’acidulé des abricots et au moelleux du gâteau brioché. Vous me voyez venir ?

A quelques jours de la fête des pères, je revisite le placek de mes grands-parents en hommage à mon père qui adorait la rhubarbe. Rhubarbe qui poussait dans le jardin de ses parents. Et la boucle est bouclée pour ce clin d’oeil familial à ma famille paternelle !


gateau crumble

Les puristes diront que ma version est assez éloignée de la version polonaise d’origine. Certes, j’en conviens tout à fait. Maintenant vous savez bien que par ici on mange des gâteaux qui ne plombent pas la digestion et n’accentuent pas outre-mesure l’acidité (comme le font les gâteaux préparés à base de farine et sucre raffinés et de produits laitiers).
Si le sujet de l’équilibre acido-basique vous intéresse, voici mon billet sur le sujet !

C’est donc un gâteau-crumble « façon placek » sans gluten et sans lactose que je vous propose aujourd’hui.

L’acidulé de la rhubarbe contraste avec le croustillant du crumble et la rondeur de l’amande.

Et justement si l’on parle crumble (la moindre des choses quand on appelle son blog « Fais-moi croquer ! » n’est-ce-pas), devinerez vous ce qui le rend croustillant sans gluten et sans beurre ? La réponse est dans la recette pardi !

placek
Imprimer la recette

Gâteau crumble à la rhubarbe sans gluten

Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 40 minutes
Portions: 6 personnes

Ingrédients

Instructions

  1. La veille, éplucher la rhubarbe, la couper en tronçons et la faire dégorger dans une passoire posée sur une assiette creuse avec 20 gr de sucre.

  2. Le lendemain, battre 100 gr de sucre et la margarine au fouet électrique (au robot pâtissier pour moi).

  3. Ajouter les oeufs, un à un, tout en continuant à battre

  4. Mélanger poudre d'amande, farine d'amande, levure, farine de riz complet, bicarbonate et écorce d'orange.

  5. Ajouter le yaourt de coco dans le bol du batteur puis tout en continuant à battre ajouter progressivement le mélange sec.

  6. Préchauffer le four à 175°C. Huiler les parois du moule et déposer un cercle de papier sulfurisé dans le fond du moule.

  7. Faire ramollir l'huile de coco et la mélanger aux flocons d'avoine, aux amandes effilées et au sucre restant (je le fais à la main).

  8. Ajouter la rhubarbe dans l'appareil. Le verser dans le moule. Recouvrir de l'appareil à crumble et enfourner pour 40 minutes.

  9. Attendre le complet refroidissement avant de démouler.

Pour ceux qui se posent la question, mon grand-père paternel a survécu à l’invasion des allemands et des soviétiques et a trouvé refuge en France à l’issue de la IIème guerre mondiale. Il n’a pu retourner chez lui car la région de Pologne où il vivait avec sa famille et étudiait avant la guerre, a été annexée à ce qui est devenue l’URSS. Il a rencontré ma grand-mère dans le Nord de la France avec qui il a fondé une famille !

Vous savez que je ne parle pas souvent de ma vie personnelle ou familiale par ici ou sur les réseaux sociaux. Je voulais simplement vous expliquer pourquoi tout d’un coup, après 8 ans de blogging je me mets à parler de recette de gâteau polonais !

Partager sur

Commenter