cadeaux gourmands Cookies & Biscuits vegan

Petits biscuits flocons et bilan de la décennie

C’est fou comme des petits biscuits flocons peuvent vous faire voyager dans le temps ! Il y a 9 ans, je créais mes premières recettes pour les partager sur le net et je travaillais en back-office à la création de ce blog.

Une des premières recettes que je créais alors, était un cupcake tout blanc inspiré par la neige qui tombait sur Paris (vous avez dit réchauffement climatique ?). Depuis mon appartement des Batignolles, mes premiers posts, mes premières photos (aïe les yeux) et mes premières recettes de desserts jolis et classiques revisités. Quel chemin parcouru en une décennie !

C’est à ce cupcake que je pense en préparant mes petits biscuits flocons qui clôturent une sacrée décennie et en ouvre une nouvelle. Je l’espère au moins aussi belle !

biscuits flocons



L’heure des bilans


Au cours de cette décennie, j’ai créé ce blog sans imaginer un seul instant le rôle primordial qu’il tiendrait dans ma vie au point de faire basculer ma carrière dans une toute autre directon.

Moi qui étais pétrie de peurs à l’idée de me créer une entreprise. Qui estimais n’avoir aucune fibre entrepreneuriale ou commerciale pour lancer un « business » toute seule. Qui rêvais de suivre une formation de Naturopathie depuis longtemps tout en considérant que c’était, au mieux irréaliste et au pire, un caprice.

Pendant cette décennie, la vie m’a apporté des changements prodigieux et un renoncement douloureux. J’ai dû renoncer au projet/rêve de toute une vie personnelle et donc lâcher-prise. Par la force des choses. Contre l’inéluctable, se battre est un combat perdu d’avance où l’on risque surtout de se perdre soi-même. Et être en phase avec qui je suis et mes valeurs, est le fondement de tout ce que j’entreprends. Je me suis battue pour moi et pour tous ceux qui croient en moi et me soutiennent depuis toujours.

Pendant cette période, j’ai rencontré sur ma route ce que j’appelle des « semeurs de graines » qui ont commencé à faire germer en moi l’idée que j’avais tout un pan de compétences qui dépassaient largement le cadre de l’entreprise et du métier que j’exerçais depuis 20 ans. Dès 2009, 2 bonnes fées qui m’ont glissé que toute ma personnalité était faite pour l’écriture et le partage d’un blog.

Puis des semeurs et des semeuses positives qui m’ont permis d’apprivoiser mes peurs, de les regarder en face et de leur tordre le cou. Peur car le métier que j’exerce aujourd’hui, je ne savais même pas qu’il existait – d’autant plus que je le construis tous les jours au fur et à mesure des rencontres et des projets de mes clients. Avancer dans l’inconnu, seule de surcroît nécessite un sacré travail sur les peurs, croyez-moi.

Et aussi de bien s’entourer. J’ai donc fait le tri et écarté les négatifs et les jaloux qui – pour une raison qui m’échappera toujours (je n’ai jamais compris le mécanisme de la jalousie et soit dit entre nous cela ne m’intéresse pas de comprendre les personnes qui en sont pétries même si j’ai en général beaucoup d’empathie) ont essayé de saper ma confiance en moi dans ce que j’entreprenais. Parce que l’on ne croise pas qe le chemin de personnes alignées, sincères et authentiques, il est essentiel de se recentrer sur des personnes plus en phase avec mes valeurs.

Et vous savez quoi ? Ça change la vie d’être entourée de personnes sincères et d’éliminer les fails et les fakes. Ceux-là n’ont rien à faire dans votre vie et plus vite vous les détecterez mieux vous vous porterez et plus loin vous irez ! Plus légers et plus forts ! Nous ne pouvons (et n’avons pas besoin) de recevoir l’approbation de tous. Quoi que l’on fasse, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer ou jalouser. Alors se détacher du regard d’autrui et se centrer sur ce – et ceux – qui comptent vraiment est une des plus jolies leçon de cette décennie.

A l’heure des bilans, je me suis essayée au jeu des 10 choses que je souhaite garder de cette décennie et des 5 choses que je n’emporterai pas avec moi dans la prochaine :

Ce que je garde de cette décennie

Vous l’aurez deviné sans peine, il y a en premier lieu ce blog au début de cette décennie et tout de suite derrière ma reconversion professionnelle plus récente.

Mon changement d’alimentation opéré en 2014 qui est la pierre angulaire de ma santé, de ma vitalité retrouvée et bien sûr de ma seconde carrière.

Ensuite j’ai suivi en 2016 une première formation en nutrition saine liée à l’impact de notre consommation et alimentation sur la Nature (Actrice de Santé Durable) et depuis 2018, j’ai commencé des études de naturopathie. Je garde donc cette volonté ferme et farouche de toujours vouloir apprendre, progresser et avancer.

Je conserve les pratiques qui ont réellement eu un impact (et continuent de l’avoir) dans mon quotidien : la pratique hebdomadaire du yoga, la méditation, la gratitude, la loi de l’attraction et les accords toltèques. La combinaison de ces bienfaits a changé ma vie !

Je garde évidemment les amis sincères et ce pas seulement pour la prochaine décennie.

J’emmène avec moi la confiance – retrouvée – en la vie, le travail fait sur moi pour dompter mes peurs, la curiosité et le plaisir que me procure ma nouvelle activité.

Je garde le bonheur que j’ai eu de retrouver la Normandie de mon enfance.

J’emmène aussi avec moi les merveilleuses personnes que j’ai rencontrées en 9 ans de blog. Elles se reconnaîtront. Ainsi que mes amies futures naturopathes avec qui je partage beaucoup de valeurs et d’amour pour la Nature avec un grand N.

biscuits flocons


Ce que je laisse de cette décennie



C’est forcément un peu le négatif de la photo précédente. Alors les 5 choses que je laisse derrière moi sans sourciller.

Je n’emmène pas les peurs bien évidemment. Vous l’aurez compris, sauter le pas et quitter le salariat, ne se fait pas en un claquement de doigts.

J’ai dit adieu à mon ancien métier. Croyez-moi, je l’ai adoré, j’ai rencontré des personnes formidables dont beaucoup sont devenues des amis. Je suis bien consciente et reconnaissante d’avoir travaillé dans des entreprises prestigieuses et des secteurs qui font rêver beaucoup de personnes (les cosmétiques, la Mode et le Luxe). J’y ai piloté des projets enthousiasmants. Je ne regrette pas cette vie, mais elle me semble aujourd’hui tellement loin.
J’ai aimé détecter des potentiels, développer des talents et recruter la bonne personne pour le bon poste. Ecouter, comprendre, former et accompagner.

Aujourd’hui, je m’éclate en travaillant avec des marques de l’univers agro-alimentaires, bio, nature et healthy. J’adore animer des ateliers de cuisine ou zéro déchet et partager mes connaissances (et ma passion) pour que chacun gagne en vitalité, en forme et en longévité.

Si vous saviez le frétillement que je ressens en moi quand je crée et shoote une recette ! Et même quand je me mets devant mon clavier pour vous écrire ces quelques lignes.

Cela se voit un peu je crois car j’étais censée vous partager une recette de petits biscuits flocons et me voilà à vous raconter une grosse partie de ma vie au cours de cette dernière décennie !

Alors place à la recette de mes biscuits flocons ! D’autant plus qu’ils sont vegan et à indice glycémique bas, tout ce qu’il faut pour chouchouter votre microbiote et vous régaler tout en légèreté après les fêtes !

Imprimer la recette

Biscuits flocons vegan et à indice glycémique bas

Temps de préparation: 9 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Portions: 10 personnes

Ingrédients

Instructions

  1. Mélanger l'ensemble des produits dits secs.

  2. Dans la cuve du robot pâtissier équipé de la feuille, ajouter progressivement l'huile de coco fondue et le lait d'avoine au mélangé sec. Vous pouvez aussi pétrir à la main.

  3. Abaisser la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson et laisser reposer au réfrigérateur 1 à 2h.

  4. Sortir la pâte et sur un plan de travail fariné, former les flocons. Les déposer sur une plaque de cuisson et enfourner 15 minutes à 175°C dans un four préchauffé.

    Attendre le complet refroidissement pour les décoller.






Et vous, vous avez fait le bilan de ce que vous gardez et laissez de cette dernière décennie ?

Prochaine étape, les objectifs de la nouvelle année et décennie ! Mais ce sera pour la prochaine fois !

Partager sur

1 commentaire

Commenter