dessert Lifestyle vegan

Un Tiramisu vegan pour dire Oui je le veux !

{Pour la Saint-Valentin, c’est décidé, je m’épouse}

Et si cette année, pour la Saint-Valentin, il n’y avait aucun célibataire ? Mieux, et si cette année pour la Saint-Valentin on était tous amoureux et en phase avec…nous-même ? C’est la proposition que nous fait Nathalie Lefevre et son fameux « C’est décidé je m’épouse ! ».

J’ai découvert sa proposition lors de festival Sisterhood in Health 2017 et elle a fait immédiatement échos en moi. Je ne sais pas vous, mais de mon côté, les 2/3 des femmes que je croise, ont connu dans leur vie un pervers narcissique (voire plusieurs si elles ont reproduit le même schéma sans travailler dessus) ou sont entrés dans le process de la dépendance affective. Ce mécanisme douloureux a été illustré avec justesse dans le film de Maïwen, « Mon roi », royalement interprété par Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot.

Frappée par le témoignage des femmes sur le sujet et par la dépendance affective chronique que j’observe trop souvent autour de moi, j’avais envie cette année pour la Saint-Valentin de vous faire ce cadeau en vous transmettant le message et l’idée de Nathalie : aimez-vous, respectez-vous, arrêtez de vous noyer et vous conformer au désir de l’autre ! Soyez-vous !

Qui n’a jamais dans sa vie, fait un choix malheureux avec quelqu’un qui tente d’effacer qui vous êtes  – ou en tout cas pour qui, vous (= vos envies, besoins, personnalité, rêves, famille, environnement, carrière) sont secondaires voire niés ?  Vous imposant son mode de vie, ses envies et/ou fuyant l’engagement sans vous laisser pourtant libre de partir de cette relation qui ne mène nulle part.
Il existe des formes plus ou moins aiguës de dépendance affective (et n’oublions pas que c’est une danse qui se dansent à 2). Vous seriez surpris de découvrir combien de personnes vivent dans ce schéma. Car tant que l’on n’a pas cerné le mécanisme, on ne se rend pas compte de ce qu’il se joue et on pense être amoureux sans voir que l’on est malheureux sans issue heureuse, parfois incapable de respirer et profiter de la vie sans l’acquiescement ou la présence de l’autre.

J’ai remarqué que les femmes victimes des pervers narcissiques étaient toujours des femmes belles, brillantes avec un déficit d’image de soi qui ont souffert voire souffrent encore (parfois sans le savoir ou vouloir le reconnaître) du syndrome de la dépendance affective. Vous trouverez beaucoup d’ouvrages sur le sujet, celui d’introduction facile à cette notion que j’ai recommandé des 10aines de fois est l’essai romancé de Lucia Extebarria : « Je ne souffrirai plus par amour ».

Nathalie propose un coaching d’accompagnement individuel et une piste positive pour vous restaurer et donner toutes les chances à vos futures histoires d’amour de réussir (et à votre histoire actuelle de durer) !

saint-valentin

J’ai beaucoup aimé l’interview de Nathalie réalisée par le tandem de Suzanne Green, elle est à la fois complète et légère (avec la fameuse et drôlatique « question Ardissonienne »).

Cela ne touche certes pas que les femmes, j’ai aussi croisé quelques hommes concernés, même si c’est moins fréquent. Ce que je vous propose pour la Saint-Valentin cette année, peut aussi tout à fait s’adresser à mes lecteurs masculins car ils n’échappent pas non plus pour certains d’entre eux à se perdre dans le désir de l’autre.

Si vous commencez par vous aimer vous-même, à rester fidèle à qui vous êtes fondamentalement et à prendre confiance, vous n’êtes plus une « cible » pour les pervers narcissiques ou autre dominant en puissance. Vous ne donnerez plus à l’autre la prise nécessaire à exercer une autorité déplacée dans votre relation.
Vous ne l’investirez plus, non plus du rôle de vous aimer à votre place. La relation pourra être équilibrée, sereine et heureuse, tant que vous ne vous perdrez pas de vue !

Mon conseil bien-être pour cette Saint-Valentin  : commencez par vous aimer vous-même !!

 

Vous êtes tentés mais vous demandez concrètement par où commencer ? Je vous propose 2 exercices pratiques :

– vous vous regardez dans le miroir et vous reconnaissez 3 qualités physiques dont vous pouvez être fier(e) : la couleur de vos yeux et/ou de vos cheveux, votre taille, le grain de votre peau, ce joli grain de beauté joliment placé qui vous donne un charme fou, le galbe de vos (et/ou) taille/cuisses/seins, votre sourire, la forme de vos mains, de votre bouche, votre endurance, vos muscles, etc. Vous êtes belle/beau, ne laissez jamais personne dire le contraire ou vous le faire croire ! 

– vous continuez avec 3 qualités personnelles : votre sens de l’humour, votre caractère arrangeant, votre mémoire, votre ingéniosité, votre culture, votre gentillesse, votre intelligence, votre empathie, votre bienveillance, votre générosité, votre créativité, votre sens du service et de la loyauté qui font de vous quelqu’un sur qui on peut compter, votre fidélité, votre sens de l’écoute, votre sens de la fête, vos talents reconnus professionnellement, etc. Vous êtes formidable et unique, il serait temps de vous en rendre compte ! 

Remerciez-VOUS pour toutes ces qualités, apprenez à vous aimer, écoutez-vous, soyez-vous et ne laissez personne tenter de gommer ce qui fait de vous l’être unique, imparfait et attachant que vous êtes !

C’est un bon début pour ne pas se perdre dans une relation, même si vous êtes déjà en couple ! Cela ne pourra que donner un souffle positif à votre relation !

Autre exercice pour que cette Saint-Valentin soit le point de départ d’une nouvelle vie plus douce, faites-vous un cadeau (parce que vous le valez bien!) !

Pour moi ce sera un cadeau qui se mange (quelle surprise !)  : un tiramisu vegan à tomber !

saint-valentin

Depuis que j’ai goûté le tiramisu vegan de la pâtisserie La Besneta à Barcelone l’été dernier, je multiplie les essais. Après une version hivernale et festive avec un tiramisu vegan à la crème de marrons, voici une nouvelle version que je vous recommande ! Au parfum classique café-cacao, avec en son coeur une surprise gourmande comme je les aime !

 

 

saint-valentin

Entre 2 couches de crème, j’ai glissé une cuillère de Délice au chocolat noisettes de Senfas (vegan, au sucre de canne et sans huile de palme). Si vous n’en trouvez pas dans votre magasin bio préféré, vous avez aussi le Nocciolata sans lait (bio, sans gluten et sans huile de palme) que l’on trouve en magasin bio et au rayon des pâtes à tartiner chez Monoprix.

Bien entendu, libre à vous pour cette Saint-Valentin, de le préparer sans une grande coupe à manger à 2 cuillères en amoureux. Ou en coupelle individuelle, à déguster en amoureux-se…avec vous-même !!

saint-valentin

A la Saint-Valentin cette année je m’épouse et le dessert de la noce est…un tiramisu vegan !

saint-valentin
Imprimer la recette

Tiramisu vegan

Portions: 6

Ingrédients

Instructions

  1. Placer les bols, les fouets et la crème de coco au congélateur 30 minutes avant de commencer.

    Pendant ce temps, mélanger le café, le lait végétal et 1 CS de cacao dans une asiette creuse ou un bol. Emietter les biscuits et les imbiber du mélange cacao-café. Pour une version plus corsée, ajouter une CS d'Amaretto.

    Battre la crème de coco à grande vitesse dans un saladier bien froid, quand elle commence à prendre, ajouter le sirop d'agave. Réserver au frais.

    Fendre la gousse de vanille en 2 et prélever les grains avec le plat du couteau.

    Dans le 2nd bol, battre le tofu soyeux avec les grains de vanille. Réserver.

    Dans le 3ème bol, battre le jus de pois chiches avec une goutte de jus de citron.

    Ajouter en mélangeant délicatement, le tofu soyeux battu à la crème de coco en chantilly. 

    Ajouter ensuite 2 CS de mousse de jus de pois de chiches au mélange coco/tofu soyeux. Goûter et ajuster le goût en ajoutant du sirop d'agave en poudre si nécessaire.

    Placer une couche de biscuits imbibés au fond de la verrine et alterner couche de crème et pâte à tartiner vegan.

    Placer au frais 2 à 4 heures avant de déguster. Saupoudrer de cacao en poudre sur le dessus.

    Se conserve 3 jours au frais.



Notes

3 grands saladiers et un batteur électrique
ou 2 grands saladier, un batteur électrique et un robot-pâtissier
Balande de cuisine
Verre mesureur
Planche à découper
Couteau d'office
Saupoudreur à cacao
Maryse
Cuillère à soupe

Saint-Valentin

Le joli linge en lin de cette série de photos vous plaît ? C’est celui de Maison Margaret qui me fait craquer et dont je vous reparle bientôt !

Comme le dis très justement Carrie Bradshaw dans la série Sex & the city qui croque la grosse pomme et la vie amoureuse à pleines dents  :

saint-valentin

Bonne Saint-Valentin à toutes et à tous ! Aimez-vous vous-même pour être amoureux ET heureux!!

Partager sur

1 commentaire

Commenter