Tea time & Goûter

Pumpkin Chaï Cake au café d’orge

Je suis une fille du Nord qui ne boit pas de café, je l’avoue. Oui je sais c’est étonnant. Car dans le Nord, comme dans beaucoup de régions et même de pays, le café est une institution. .

Je connaissais déjà les méfaits du café sur la santé depuis longtemps, mes études de naturopathie n’ont fait que me le confirmer.
Bu en trop grande quantité (au-delà de 1 à 2 par jour et surtout quand il est pris au réveil), il acidifie l’organisme perturbant l’équilibre acido-basique garant de notre bonne santé. Entraînant inflammation et déminéralisation à l’origine de nombreuses maladies.

Ce n’est malheureusement pas le seul souci avec le café. Il ne vous aura pas échappé qu’il ne pousse pas sous nos latitudes. Ce qui en fait un produit au lourd tribu carbone. Il y a aussi la problématique sociale et humaine de l’industrie du café. Pas étonnant que les sociétés de commerce éthique ont souvent démarré leurs actions par la culture du café.

Pour couronner le tout, c’est un produit qui commence à devenir pénurique. En effet, savez-vous que les caféiers sont affectés par la dégradation de l’éco-système et du réchauffement climatique ? Ce qui impacte directement la culture du café.

Néanmoins j’ai une bonne nouvelle ! J’ai découvert qu’il existe beaucoup de succédanés de cafés au goût étonnamment proche, sans les effets délétères sur la santé et l’environnement !

Aujourd’hui je voulais mettre en avant l’un d’eux, qui pousse en France et en particulier en Bretagne : le café d’orge.

Kesako le café d’orge ?



Il s’agit du « malt » torréfié. C’est-à-dire de l’orge en germination. Une fois torréfié, le malt dégage des saveurs plus intenses que l’orge grillé, plus rondes et moins amères. Et sa texture est aussi moins farineuse que l’orge grillé.

A mi-chemin entre un café et une infusion, le café d’orge se prépare idéalement dans une cafetière italienne (à piston).

Côté arômes, il offre un goût de noisette, avec des notes de caramel et de pain grillé. Tout un programme pour le petit-déjeuner ! Moins fort et moins amer que le café, le café d’orge propose une palette de saveurs riches vraiment surprenantes.

orge

Évidemment il ne contient pas de caféine, et n’est donc pas excitant. En revanche, il est énergisant et facilite la digestion. En outre, il contient des sels minéraux, du fer, mais aussi, attention aux allergiques et intolérants, un peu de gluten.
Quant au sucre qu’il contient en tant que céréale, il est très faiblement glycémique (IG 30-35).

L’orge est cultivé en Bretagne, et s’inscrit dans le plan de lutte anti-algues vertes (l’orge fixe l’azote).
Il est ensuite malté et toasté localement : 100 % bio et 100% local !

Le café d’orge peut en outre être réinfusé plusieurs fois, un peu comme du (bon) thé.





orge

J’avais très envie de l’incorporer dans une recette, pour faire plaisir aux amoureux des arômes caféinés de mon entourage, tout en prenant soin de leur santé.

Mon souci : j’ai eu beaucoup d’idées de recettes. Vraiment beaucoup d’idées ! Il fallait trancher.
Parmi ces idées il y avait bien entendu le fameux Coffee Cake. Mais je ne me suis pas arrêtée là, vous commencez à me connaître.
J’ai eu envie de mixer le coffee cake au gâteau au potiron et aux épices, automnal à souhait. Et pourquoi pas d’y glisser ce formidable beurre de pomme que je vous présentais récemment ?

orge

Un peu comme l’inventeur fou des bandes-dessinées de notre enfance, me voici en blouse blanche tablier, dans mon labo ma cuisine à tester cette idée de recette !

Et là ! Eureka ! C’est assez rare pour être souligné, j’ai obtenu dès le premier essai un gâteau au moelleux fantastique, aux arômes subtils et peu sucré comme j’aime. Une franche réussite (là, je me tapote l’épaule avec la main en mode « good job Girl ») !

Ça n’arrive pas tous les jours d’imaginer une recette et de la réussir du 1er coup ! Tous les inventeurs-fous le savent bien. Et les moins fous aussi d’ailleurs !

Charmée par sa robe caramélisée et son intérieur légèrement ambré, j’ai commencé à manger un morceau, puis 2, puis 3… Ouhla, vite il fallait réagir !

Alors, j’ai eu l’idée de le couper en morceaux et de le congeler. Verdict, il supporte très bien la congélation et j’ai ainsi pu en régaler ma famille et mes amis que j’allais voir quelques jours après !

Et là, rebelote, je dépose la boîte avec les morceaux de gâteau et très vite les morceaux se sont envolés comme par magie ! Ça c’est un très bon signe !

Celui d’une recette que je vous recommande les yeux fermés !

En plus, elle n’a que des points forts :
– hyper simple à préparer
– à indice glycémique bas
– sans caféine
– et méga délicieuse !



Imprimer la recette

Temps de préparation: 1 heure
Temps de cuisson: 50 minutes
Portions: 12 personnes

Ingrédients

Instructions

  1. Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige

  2. Battre les jaunes d'oeufs et le sucre puis ajouter l'huile de coco fondue

  3. Ajouter la purée de courge, le vinaigre et le café au mélange jaunes d'oeufs-sucre-huile

  4. Préchauffer le four à 175°C.

  5. Mélanger l'ensemble des ingrédients secs ensemble.

  6. Ajouter progressivement tout en continuant à battre le mélange sec au 1er mélange.

  7. Puis incorporer doucement les blancs en neige.

  8. Huiler le moule et verser l'appareil. Enfourner pour 45 à 50 minutes selon votre four

Où trouver du café d’orge ?

J’ai utilisé le café d’orge de la très jolie boutique en ligne française L’épicerie Ordinaire qui sélectionne avec grand soin ses produits : exigence de goût, de qualités nutritionnelles, de respect des ressources naturelles et de rémunération des producteurs.
La boutique en ligne propose beaucoup de produits locaux et en vrac. Voilà les raisons pour lesquelles j’ai tout de suite adhéré à cette jolie épicerie pleines de sens et de valeurs que je partage.

Et quand j’ai découvert en plus que cette épicerie – qui me fait plus l’effet d’être extraordinaire – était implantée dans le Nord, ma région natale, le boucle était bouclée ! Celle du café aussi. Ou plutôt celle du café d’orge !

#recette réalisée en collaboration avec l’Épicerie Ordinaire

Partager sur

1 commentaire

  • Bjr, Vous mettez 50ml de café d’orge, mais est-ce que ça veut dire que vous le préparez en liquide ? Et si oui comment ? Parce qu’il est vendu en poudre, j’aurais pensé que c’était en grammes, d’où ma question.
    Je ne connaissais pas cette boutique, mais comme je cherche de l’orge malté dont j’adore la saveur (apparence de miel ou de caramel dans un pot en verre), je vais les contacter. Merci pour l’info.
    Bonne journée.

Commenter

Notez la recette