boisson

Le Kéfir de fruit, ma boisson forme

Le Kéfir de fruit s’est invité dans mon alimentation saine depuis un moment. Il a une place naturelle dans mon quotidien et je réalise que je ne l’ai pas partagé avec vous. Je répare cela aujourd’hui !

Les bienfaits du kéfir de fruit

Je vous parle souvent du microbiote. Cette fameuse flore intestinale dont l’équilibre conditionne notre vigueur, notre immunité et notre bonne humeur (dans la série L’intestin, notre 2ème, voire 1er, cerveau) !

Un des moyens de contribuer à un microbiote en bonne santé (en plus d’une alimentation saine et équilibrée et d’une activité physique régulière), c’est de consommer des probiotiques. De préférence naturels, avec notamment des boissons fermentées comme le kéfir de fruit par exemple. Cette boisson naturellement pétillante, que l’on « fait-maison » pour une dose de probiotiques naturels et économiques !

kéfir

Simple à préparer, vivant et délicieux, le kéfir de fruit ne vous demandera que quelques minutes de préparation. Il nécessite juste un temps de repos pour fermenter. On peut le consommer directement après la phase 1 de fermentation ou choisir de l’aromatiser lors d’une phase 2.

Il est recommandé de boire un verre par jour à jeun le matin. Rien ne vous empêche d’en boire plus. Vous pouvez notamment remplacer votre apéritif habituel par un verre de kéfir. Désaltérant en été, ce sera aussi une boisson naturelle, saine et rafraîchissante qui réjouira les papilles des amateurs de boissons gazeuses !
Une limonade naturelle qui vous veut du bien en somme !

kéfir



Quelques règles simples à suivre pour réaliser son kéfir

  • Pour la préparation du kéfir, n’utilisez que de l’eau de source. Les grains de kéfir apprécient moyennement le chlore et le fluor de l’eau du robinet (les traces d’antibiotiques et autres joyeusetés que l’on y trouve lors des analyses).
  • Les grains de kéfir ne doivent jamais être mis en contact avec du métal. Lorsque vous filtrez votre préparation, utilisez une passoire en plastique.
  • Choisissez un sucre bio de type complet de qualité. Pour ma part j’utilise les sucres de la marque Ethiquable dont je vous parle souvent. Cette marque bio du commerce équitable vient justement de sortir 2 nouveaux sucres : l’un à base de dattes séchées et l’autre un sucre de palmier. C’est avec ce dernier, que j’ai réalisé mon kéfir de fruit.
kéfir
Mes petits grains de kéfir


Kesako sucre de palmier ?


Ce sucre traditionnel provient du palmier à sucre Thnot, un arbre emblématique du Cambodge à ne surtout pas confondre avec le palmier à huile surexploité en Indonésie. C’est un produit artisanal non raffiné obtenu par évaporation naturelle de la sève des fleurs de palmier.

Le sucre de palmier d’Ethiquable est non seulement bio mais il joue aussi un rôle important dans l’économie paysanne de la région de Phnom Penh. C’est en effet une activité de contre-saison, complémentaire à celle du riz (qui est la principale activité lors de la saison des pluies).

Je réalise souvent mon kéfir avec le sucre complet d’Ethiquable. En fonction du sucre et du fruit sec choisis, je vois ce que mon kéfir « préfère » : cela se voit car les grains grossissent et se multiplient. Il a particulièrement apprécié ce sucre de palmier !

Imprimer la recette

Kéfir de fruit

Temps de préparation: 5 minutes

Ingrédients

Instructions

  1. Verser dans une carafe en verre le citron, le kéfir, les figues, le sucre et l'eau.

  2. Laisser reposer dans un endroit sec et à l'abris de la lumière pendant 24h. On peut fermer avec une mousseline ou un linge/torchon tenu par un élastique autour de la carafe pour laisser passer l'air et empêcher d'éventuels insectes ou saletés de s'inviter dans le breuvage.

  3. Le lendemain filtrer le kéfir. Jeter le citron et les figues. Récupérer les grains de kéfir. Les rincer et les laisser reposer dans de l'eau de source dans un bocal en verre.

  4. Verser la boisson dans une bouteille à fermeture dite mécanique de type bouteille de limonade. Ouvrir et "dégazer" régulièrement car la boisson va continuer à fermenter et produire un "gaz".

  5. Vous pouvez le consommer tel quel ou procéder à une 2nde fermentation pour aromatiser le kéfir : orange, fraise, ananas, gingembre, myrtille,

kéfir

Les grains de kéfir ne s’achètent pas, ils se donnent comme un bienfait de la nature qui se partage en toute simplicité.
Au fur et à mesure des fermentations, les grains « profitent » et prolifèrent. On en a rapidement en plus à donner à notre entourage.
Il existe des forums (notamment sur Facebook) où vous trouverez facilement une personne habitant près de chez vous qui sera ravie de vous offrir vos premiers grains !

Partager sur

10 Commentaires

Commenter