Cure détox / Cabot soupes

Mon bouillon détox fait maison

Alors vous en êtes à combien de galettes ? 4 ? 5 ?

Allez, on compte ensemble : il y a eu d’abord celle mangée à la maison, 1. Celle mangée avec les collègues, ça fait 2. Celle chez vos parents/beaux-parents, on est à 3. Celle chez vos copains le week-end dernier, vous savez, celle qui vous a achevé après la raclette (quand on dit qu’il faut manger de saison on parle des fruits et des légumes hein !), 4 !
Si en plus vous avez craqué pour la portion individuelle qui vous faisait de l’oeil dans la vitrine de la pâtisserie/à la cantine, vous aurez explosé le compteur du quota de beurre pour les 6 premiers mois de 2018 !

On est bien d’accord, je vous taquine, c’est important de se faire plaisir et si vous tolérez le gluten, vous aurez eu raison de tenter de trouver la fève. J’avoue que je n’ai pour ma part céder qu’à une micro-part et paf j’ai eu la fève (2018, l’année de ma chance ?).

Et puis, vous l’avez peut-être faite-maison votre galette, sans gluten, avec peut-être même une option végétale au beurre dans la pâte et là je vous dis juste bravo, vous avez déjà pas mal épargné votre appareil digestif tout en vous régalant !

Quelque soit le nombre de parts ingurgitées, ça fait quand même beaucoup de beurre/sucre et blé raffinés… surtout après les fêtes…

Alors je vous propose aujourd’hui une mini pause pour votre foie. Juste un soir par semaine (ou le lendemain d’une raclette par exemple). Avec une recette toute simple, un peu une botte secrète post-gueuleton ou post-gavage de galettes : un bouillon détox fait maison.

bouillon

Vous me direz que c’est moins sexy que la galette ou la raclette. J’en conviens. Je ne vous invite pas à ne vous nourrir que de bouillon (et pas plus à manger de la raclette tous les jours pour autant).

Maintenant pendant une cure détox ou, ponctuellement un soir par semaine, elle permettra d’alléger la charge de travail de votre système digestif qui aura ainsi plus de temps pour “traiter ses dossiers en retard” dus à une surabondance d’aliments à effet pathogène et surtout n’ajoutera pas de l’inflammation à celle déjà causée par une alimentation trop riche en graisses saturées, protéines d’origine animale, gluten et produits laitiers.

Même si vous n’avez pas envie de changer d’alimentation, ponctuellement ce bouillon vous fera du bien, en plus de vous réchauffer.

Si bien entendu vous savez déjà, pour l’avoir testé et ressenti vous-même, tous les bienfaits d’une cure détox ou d’une détox régulière, ce bouillon simple et rapide sera votre NBFF* de la saison (*New Best Friend Forever pour les réfractaires à l’anglais).

bouillon

Les secrets forme du bouillon detox

Tout d’abord le gingembre, c’est un puissant anti-oxydant et anti-inflammatoire. C’est pour cela que c’est un allié précieux de votre système immunitaire mais aussi digestif (les 2 étant intimement liés). Il stimule l’activité des enzymes digestifs. Des études ont établi son action sur la diminution de la glycémie ce qui en fait l’ami des diabètes et de la prévention du diabète (dont les chiffres augmentent malheureusement : + 44% entre 1999 et 2016, chiffres issus de l’Inpes).

Quant au curcuma, cette racine pourrait être qualifiée de magique tant elle recèle de bienfaits pour notre santé ! Elle est utilisée depuis des millénaires dans la médecine et cuisine ayurvédique. Excellente pour la digestion, les études ont prouvé qu’elle réduit l’inflammation. Ce qui en fait un allié de poids dans la prévention de l’apparition et du développement des tumeurs et donc en prévention des cancers.

Parallèlement la curcumine antioxydante prévient également le vieillissement cellulaire. Ses bienfaits ont été observés pendant les traitements par chimiothérapie et sur les maladies liées aux articulations. Et c’est pas fini ! Le curcuma en faisant baisser la glycémie, participe à lutter contre le diabète.

La médecine ayurvédique reconnaît au gingembre et au curcuma la faculté d’un éveil des sens (qui serait observé au niveau des capacités intellectuelles, ce qui en fait en outre 2 précieux alliés de la prévention d’Alzheimer, maladie elle aussi en progression) et ce que j’appellerai un réchauffement du “coeur” au sens apaisement, amour de soi et confiance (je reviendrai bientôt sur le sujet, avec une recette et un témoignage de ce que je teste sur moi depuis le début du mois de Janvier avec des effets très intéressants et étonnants) et donc précieux contre la déprime hivernale de Janvier.

Bien entendu choisissez le gingembre et le curcuma frais plutôt qu’en poudre, où là vous aurez le goût mais moins de bienfaits de part la déshydratation et transformation de ces racines. Surtout dans le cadre d’une recette détox, aucun aliment n’est superflu et chacun joue son rôle.

On connaît les vertus antiseptiques et antioxydantes du thym, très efficaces notamment pour toute la sphère ORL. Savez-vous qu’il stimule la vésicule, aide à désengorger le foie, facilite les digestions lentes, calme les ballonnements ? Frais je lui trouve une saveur toujours fruitée mais plus douce qu’en version séchée. J’ai le bonheur de voir pousser du thym frais dans mon potager d’intérieur Lilo. C’est L’herbe alliée de l’hiver à avoir sous la main !

En cas de symptômes grippaux, n’hésitez-pas à laisser infuser 10 minutes le thym frais et à boire sans modération (3 tasses par jour sont conseillées).

Si vous n’avez pas de Lilo ou de jardin pour faire pousser votre thym, je vous recommande le thym bio d’Ardèche séché d’Equitable que j’ai testé et approuvé.

Anti-oxydant, diurétique et riche en fibres, le poireau est un légume d’hiver à consommer sans modération (sauf sensibilité aux Fodmaps bien entendu).

Riche en vitamines A et C, connue pour ses bienfaits anti-oxydants, la carotte améliore le fonctionnement du foie et des intestins grâce à sa teneur en fibres.

Vraie mine de calcium et fibres, l’épinard (quasi cru dans ma recette) rassasiant et faible en lipides et en glucides, recèle d’atouts digestifs et minceur non négligeables. En maintenant l’équilibre de la flore bactérienne, il tend à empêcher le développement de troubles digestifs et du système immunitaire.

Est-til utile de préciser que pour bénéficier de tous les bienfaits de ces légumes, racines et herbes, mieux vaut les choisir bio ? Parce que le bouillon aux pesticides c’est un peu…contre-productif !

Alors votre spoon et votre bol sont prêts ? Ça tombe bien car ce bouillon se prépare en 10 minutes !

bouillon
Imprimer

BOUILLON DETOX FAIT-MAISON

Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 12 minutes
Temps total: 17 minutes
Portions: 4

Ingrédients

  • 1 poireau bio
  • 1 carotte bio
  • 1 à 2 poignées d'épinards frais selon la taille des feuilles (grandes ou jeunes pousses)
  • 1 oignon bio
  • thym frais
  • 1 cm de gingembre frais bio
  • 1 cm de curcuma frais bio
  • Sel et poivre
  • 1 L d'eau filtrée

Instructions

  1. Couper le blanc de poireau en tronçons et rincer abondamment.

    Gratter la carotte bio (si non-bio l'éplucher) et couper en rondelles.

    Emincer l'oignon. 

    Rincer les feuilles d'épinards. 

    Couper des brins de thym frais.

    Couper un morceau de gingembre et un de curcuma.

    Verser l'eau dans une grande casserole puis tous les ingrédients sauf les épinards.

    Porter à ébullition puis réduire le feu et faire chauffer 10 minutes (les carottes doivent être tendre à coeur). 

    Ajouter les épinards, couper le feu et laisser reposer 2 minutes, retirer les morceaux de gingembre et curcuma avant de déguster bien chaud.

Ustensiles

Une grande casserole
Une planche à découper
Un couteau d'office
Un couteau type économe
Une paire de ciseaux de cuisine

bouillon

Partager sur

8 Commentaires

Commenter