Mont-blanc façon Angelina

Le Mont-Blanc {Le croquant de la meringue, le fondant de la crème de marron et la volupté de la crème chantilly}

Je vous ai déjà raconté comment le Mont-Blanc d’Angelina m’a réconciliée avec la crème de marrons. Si vous aussi, vous fondez pour la crème de marrons, ce gâteau raffiné et élégant trouvera sa place sur votre table de fêtes ! 

 
Si vous n’allez pas rue de Rivoli, la rue de Rivoli viendra à vous ! 
 
 
C’est un gâteau composé de 3 parties : une meringue, une chantilly et une préparation aux marrons. 
 
Il vous faudra pour le réaliser : du temps devant vous (pour la cuisson de la meringue et que la chantilly se fige un peu au congélateur je vous conseille de commencer ce dessert le matin), de la force pour réaliser des vermicelles avec le piston (mes doigts s’en souviennent encore !) …. mais vous serez amplement récompensés de vos efforts : vos papilles seront en fête et vos invités épatés ! 
 
 
 
 
 
Ingrédients
 
Pour la meringue
5 blancs d’oeuf
300 gr de sucre semoule
 
Pour la crème chantilly
50 cl de crème fleurette entière
35 gr de sucre glace
 
Pour les vermicelles de marrons
650 gr de pâte de marrons (chez G. Detou)
200 gr de crème de marrons
 
 
Ustensiles
Robot pâtissier avec fouet et feuille
Maryse (spatule souple)
Feuille de papier sulfurisé ou silipat
Piston de cuisine (moins de 3 € au rayon ustensiles de cuisine de Carrefour)
 
 
Préparation
 
La meringue
 
Monter les oeufs en neige en incorporant petit à petit la moitié du sucre.
 
Lorsque les blancs d’oeuf ont doublé de volume, sont lisses et brillants, ajouter le reste du sucre.
 
A l’aide d’une poche à douille, former 8 boules de meringue d’environ 5 cm de diamètre.
 
Préchauffer le four à 100°C et cuire pendant 2 heures en laissant la porte du four entrouverte (avec par exemple une cuillère en bois).
 
 
La crème chantilly
 
Placer le bol, le fouet et la crème fleurette 30 minutes à 1 h à l’avance au réfrigérateur.
 
Battre la crème à grande vitesse. Lorsqu’elle commence à prendre, ajouter petit à petit le sucre glace tout en continuant à battre.
 
Remplir une poche à douille munie d’une douille et dresser la chantilly autour de la meringue.
 
Placer les meringues garnies de chantilly 2 h au congélateur.
 
Les vermicelles de marrons
 
Dans le bol du robot pâtissier, battre la pâte de marrons à l’aide de la feuille (batteur plat qui sert à pétrir) et ajouter la crème de marrons. Battre le tout pendant 15 minutes pour rendre la pâte plus fondante.
 
Placer cette préparation dans le piston et former des vermicelles pour en recouvrir la chantilly et replacer au frais jusqu’à la dégustation.
 
 
 
 

10 thoughts on “Le Mont-Blanc {Le croquant de la meringue, le fondant de la crème de marron et la volupté de la crème chantilly}

Laisser un commentaire