oreilles

Les boucles d’oreilles à pompons de l’été {Tutoriel DIY}

Lorsque j’étais enfant puis adolescente, nous passions nos vacances familiales en Normandie. Je parle des 2 mois de l’été et des “petites” vacances, ma mère était enseignante et nous pouvions donc profiter de toutes les vacances scolaires dans cette région qui allie mer et campagne, un petit paradis pour les amoureux de nature préservée comme moi.
Nous avions à l’époque une petite maison en bord de mer et j’y ai passé des étés d’enfance et d’adolescence merveilleux comme vous l’imaginez : la mer, la campagne, mon vélo, les copains et la liberté ! Des étés pas toujours ensoleillés car sur les 2 mois des grandes vacances, oui parfois le soleil se cache un peu (et revient vite avec la marée qui chasse les nuages ouf !). Alors comment occuper une ado ou pré-ado ces jours-là? Bonne question trop easy pour ma mère qui avait plus d’un tour dans son sac pour occuper les petites têtes blondes !

Elle a eu l’heureuse idée de m’initier assez tôt à différents loisirs créatifs à commencer par la réalisation de bijoux fantaisie puis des travaux d’aiguille (qui m’ont toujours fascinés) et donc de m’inoculer dès le plus jeune âge le virus du DIY.

Il faut dire que chaque week-end il y avait un “grand” marché dans notre village de bord de mer. Pas seulement des fruits et légumes mais d’autres sortes de marchands plus attractifs pour l’enfant que j’étais ! Celui qui me faisait briller les yeux offrait un large choix de perles de rocaille, de fleurs et feuilles en plastique de toutes les tailles et couleurs. Chaque Dimanche, nous allions fébrilement choisir quel modèle de collier ou de bijoux fantaisie nous allions réaliser dans la semaine, dans quelle couleur et avec quelles perles. “Faire le marché” devenait un des événements les plus excitants du week-end ! Ces moments de création complice nous occupaient même quand il faisait grand soleil, c’est dire si on était accros !

Il m’est toujours resté de l’enfance ce goût de la création manuelle de choses jolies que l’on offre ou porte avec la fierté du “c’est moi qui l’ai fait’ même quand la réalisation est imparfaite (c’est de l’artisanat ma bonn’dame !) ce qui n’est pas sans ajouter un certain charme à l’ouvrage.

Bien des années plus tard, étudiante à Paris, je filais avec délectation à La Droguerie pour me procurer de quoi fabriquer des colliers fantaisie à petits budgets (collant parfaitement à mon budget d’étudiante). Les années ont passé et mon goût pour le fait-main et fait-maison s’est dirigé en cuisine et pourtant le DIY est toujours resté comme un fil rouge (!) que ce soit via la broderie ou maintenant le tricot (je ne suis pas Ambassadrice du salon Créations & Savoir-Faire par hasard). Et les bijoux fantaisie me direz-vous ?

J’y viens ! Ou plutôt j’y reviens ! En Avril dernier, je parcours la collection Printemps 17 de Sézane – mon banquier me l’interdit mais je la regarde quand même – et là je tombe en amour pour une paire de boucles d’oreilles à pompons trop jolie ! Oui d’abord, ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie de tomber amoureuse d’une paire de boucle d’oreilles (attention, personne n’est à l’abris, on ne prévient pas assez sur le risque encouru) !

Malheureusement les boucles d’oreilles présentées sur le mannequin n’étaient pas en vente sur le site et rien n’indiquait où les trouver, damned, la vie est parfois cruelle ! Je mets donc mon radar en marche pour trouver ces précieuses boucles d’oreilles (Gollum sort de ce corps !).

oreilles

Je dis bien “mon radar”, car lorsque je recherche quelque chose, c’est un peu comme un moteur de recherche : je bloque dès que je repère l’objet du désir ou son équivalent et je lance aussitôt une alerte. C’est en vacances à Bali que je repère une paire de créoles un peu dans le même esprit, mais pas encore tout à fait les mêmes, alors mon radar continue à chercher des boucles d’oreilles pompons (il y a des pathologies plus graves je vous assure) quand je vois passer sur le net des idées de boucles d’oreilles à réaliser soi-même (notamment chez Marie-Claire Idées, l’une de mes source intarissable de projets DIY depuis 20 ans et chez des blogueuses Mode comme la fameuse Souris). J’en arrive rapidement à cette conclusion : puisque je ne trouve pas les boucles d’oreilles de mes rêves toutes-faites, je vais les fabriquer moi-même !

De retour de Bali, je fonce illico – ou presque – à La Droguerie et fais le plein de perles, pompons, créoles et attaches dormeuses nécessaires.

Après une si longue introduction, si vous n’avez pas encore zappé vous avez bien mérité de voir cette fameuse boucle d’oreilles à pompons en question.

oreilles

 

Un modèle qui va autant aux blondes…

boucles d'oreilles

… qu’aux brunes !

Pour les réaliser, c’est réellement  facile et rapide et cela ravira vos ados et pré-ados si vous voulez les occuper et ne pas entendre pendant les vacances “j’sais pas quoi faaaaire, j’m’ennuiiiie”. Ca marche aussi sur les non-ados qui ne s’ennuient pas ceci-dit !

Le coût de revient est raisonnable : moins de 10 euros maxi en fonction du nombre de pampilles et de la taille des pompons.

MATÉRIEL j’ai acheté le mien à La Droguerie de Lille puis celle de Paris (les vendeuses y sont de très bons conseils et vous pouvez trouver sur place d’autres idées de réalisations). Il y a d’autres boutiques dans le même esprit partout en France, je me souviens d’en avoir croisé notamment à Toulouse dans les rues piétonnes près de la place du Capitole et un peu partout en fait.  Il y a aussi des boutiques en ligne comme Perles & Co.

2 créoles
2 attaches dormeuses
Perles métallisées (ou pampilles si vous voulez)
2 petites pastilles métalliques
Pompons (le nombre varie selon que vous voulez une boucle d’oreilles légère ou bien garnie)
Petites perles rondes à refermer
Pince plate (la mienne vient d’un magasin de bricolage, vous en trouverez également dans les magasins de loisirs créatifs comme Cultura)
Plateau
Vernis Isoclip (en pharmacie)

RÉALISATION

En pré-requis, une astuce essentielle dès que vous manipulez des perles : faites le toujours au-dessus d’un plateau avec des bords qui remontent. Les perles ont la fâcheuse tendance à toujours vouloir se carapater, c’est dans leur nature. Pour vous éviter de les perdre et ne pas avoir le compte nécessaire à la réalisation de votre bijou, travaillez toujours au-dessus d’un plateau sur lequel vous aurez préalablement posé tout ce dont vous avez besoin.

boucles d'oreilles

On commence par sertir les grands pompons avec une perle métallique ouverte qui se glisse à la base de la boucle et se ferme à l’aide de la pince plate.

boucles d'oreilles

Cette astuce conseillée par la vendeuse de La Droguerie permet à la fois de resserrer la boucle des grands pompons et “d’habiller” le pompon.

boucles d'oreilles

Il suffit d’une légère pression, il ne s’agit pas de perles à écraser mais juste de resserrer et fermer la perle.

boucles d'oreilles

boucles d'oreilles

Ensuite, ouvrir la créole pour dégager la tige et y glisser alternativement perles métalliques rondes et pompons.

boucles d'oreilles

Vous pouvez choisir des pampilles métalliques de différentes formes à glisser entre les pompons si vous préférez pour donner un style plus Gas et Réminiscence selon vos goûts et styles.

Une fois tous les pompons et perles glissés sur l’anneau, refermer la créole et tordre l’extrémité en lui faisant faire un crochet à l’aide de la pince plate. A cette étape on peut glisser une pastille métallique plate pour cacher le système de fermeture de la créole.

boucles d'oreilles

L’attache dormeuse est dotée d’un anneau légèrement pré-ouvert dont il faut un petit peu agrandir l’ouverture à l’aide de la pince plate, pour fixer la dormeuse  à la petite boucle qui se trouve au sommet de la créole et refermer l’anneau pour assembler l’ensemble.

boucles d'oreilles

C’est presque fini ! Pour les oreilles sensibles on recouvre l’attache dormeuse (en mode ouvert) du vernis anti-allergie. On attend 5 minutes que cela sèche avant de faire la belle !

boucles d'oreilles

Merci Sanjee d’avoir joué les mannequins oreilles (il n’y a pas que “mannequin main” dans la vie, maintenant tu es aussi un très joli “mannequin oreilles”) ! 

4 thoughts on “Les boucles d’oreilles à pompons de l’été {Tutoriel DIY}

Laisser un commentaire