DIY Ma vie en green

Bee Wrap – Tutoriel pour fabriquer vos emballages à la cire d’abeille

La route vers le zéro déchet est faite de petit pas. Pour que notre part du colibris soit effective les changements d’habitude doivent être, à mon sens, simples, réalistes et accessibles à tous. Dans la droite ligne du long billet que j’avais rédigé sur le sujet, je complète aujourd’hui mon partage d’idées greens par les emballages à la cire d’abeille connus sous le nom de bee wrap.

Il s’agit de tissus recouverts d’un côté par de la cire d’abeille, ce qui permet de « filmer au contact » les aliments et ainsi de réduire ses déchets en se passant de film alimentaire plastique (complètement non recyclable et issu du pétrole).

J’avais testé un bee wrap tout fait que j’avais acheté en ligne mais je trouvais le prix un peu élevé alors que la fabrication est un jeu d’enfant. En plus, si on le fait-maison le coût est vraiment plus économique !

Après mes 1ers tests réussis, j’ai forcément eu envie de partager avec vous ce tuto pour réduire l’usage du plastique dans votre cuisine et adopter facilement le bee wrap au quotidien.

bee wrap

MATERIEL

Carrés de tissus en coton
Ciseaux cranteurs
Cire d’abeille en pastilles
Feuille de papier sulfurisé
Planche à repasser
Fer à repasser
Option : torchon ou serviette

En ce qui me concerne j’ai craqué pour des jolis tissus de la marque Rico que j’ai trouvés sur dans la rubrique mercerie du site Creavea ainsi que la cire d’abeille en pastilles.

 

TUTORIEL

Etape 1

Découper des carrés de tissus aux ciseaux cranteurs de différents formats

bee wrap

Etape 2

Faire chauffer votre fer à repasser.

Pour être sûr de parer aux éventuels débordements de cire, je conseille de couvrir la table à repasser d’une serviette éponge ou d’un torchon, sur lequel disposer une 1ère feuille de papier sulfurisé.

Placer le tissu à l’envers et répartir un peu de cire : attention de ne pas trop en mettre, vous pouvez toujours en rajouter petit à petit dans les endroits nécessaires. Si l’on en met trop cela déborde du papier et une fois fondue, la cire est irrécupérable et donc gâchée.

bee wrap
Etape 3

Couvrir de la 2ème feuille de papier sulfurisé. Appliquer le fer à repasser au centre de la feuille et appliquer le fer sans le soulever en le tournant sur lui-même pour répartir les billes de cires d’abeille qui fondent du centre vers les 4 coins.

bee wrap

Etape 4

Ajouter des petites billes dans les coins si nécessaire. Laissez sécher 2 minutes avant de décoller la feuille de papier sulfurisé du dessus et récupérer votre bee wrap prêt à l’emploi !

Pour l’utiliser, vous l’appliquer sur le pot, le fruit ou le légumes (pas sur la viande en revanche) entamé, avec la chaleur des mains faites épouser à votre bee wrap la forme du pot ou de l’aliment et voilà !

bee wrap
En termes de coût, le paquet de cire d’abeille de 125 gr (en promo sur CréaVéa à 5,66€) m’a permis de réaliser 5 bee wrap. Un coupon de tissu à la coupe neuf en petite largeur est autour de 4-5€ sur CréaVéa.

Vous pouvez également acheter des chutes de tissus chez votre marchand de tissus préféré ou recycler des torchons, draps ou vêtements pour le peu que le tissu soit en coton et sans trou ou des chutes de tissus si vous êtes couturière à vos heures.

Pour moins de 10€ (j’avais déjà la paire de ciseaux cranteurs et dans le coupon de tissus il m’en reste assez pour en faire entre 5 et 10 bee wrap supplémentaires en fonction de leur format) j’ai donc 5 bee wraps qui vont durer longtemps.

Pour l’entretien, une éponge et de l’eau chaude pour les rincer. On les fait sécher et on les replie jusqu’à leur prochaine utilisation !

Partager sur

10 Commentaires

  • Merci pour ce tuto et ces superbes photos .
    Cela donne envie de tester et en plus, ces petits bee wrap sont nettement plus jolis que le film plastique tout en répondant à une démarche responsable .

  • Bonjour,
    J’ai essayé 2 fois il y a déjà quelques temps. Il y a je pense trop de cire et ils sont vraiment très raides et je ne m’en suis pas servi. Mais surtout il y a l’odeur de miel que j’adore j’avoue mais est ce que ça ne parfume pas les aliments? Parce qu’un sandwich pour mon mari qui prendrait le gout du miel, il ne voudrait plus de mes emballages!
    Merci pour vos avis

    • Il faut en effet en mettre peu, soulever le papier pour vérifier s’il reste des zones non imbibées et en rajouter au fur et à mesure si besoin. Il ne doit y avoir qu’une seule couche et elles doivent rester souples. Les miennes n’ont pas une odeur très forte et en tout cas il n’y a pas de transfert de goût/odeur sur mes aliments.

  • Bonjour à Toutes ….. Je suis apiculteur depuis 30 ans ……
    Attention à la qualité de vos feuilles de cires gauffrées et achetées en boutique à 10 ou 20€ le Kg …. à ce prix là il y a très probablement de la paraffine ….. achetez de la cire d’opercules chez votre apiculteur préféré tarif 30 à 50€/Kg, il sera ravis ….. Ne mettez pas trop de cire sur votre support, faite des copeaux de cire, feuille de papier sulfurisée imprégnez vos toiles au fer à repasser.
    Quant à moi je suis à votre service, j’habite Plaisir (78). 06 84 36 16 59

  • Bonjour,
    Merci pour ce très bel article qui donne envie de s’y mettre aussitôt.
    J’ai fait un essai il y a 1 an ou 2 mais je n’ai pas réussi à obtenir l’effet « collant » de beewrap que j’avais acheté (très) cher.
    Même en appliquant les mains quelques instants pour chauffer, ça ne gardait pas la forme du bol ou aliment que je souhaitais recouvrir.
    Avez-vous un conseil à me donner ?
    Merci et belle journée

    • Bonjour Milie,
      Je ne sais pas où vous les avez achetés et de quelles qualités ils sont ? Moi ceux que j’avais achetés étaient très bien.
      Maintenant c’est plus économique de les faire soi-même. Vous avez essayé de les faire vous-même ?
      Sinon il y en a de très bonnes qualités sur le site Kazidomi (pour lequel j’offre des réductions sur l’abonnement ceci dit en passant 😉

Commenter