Lifestyle

Mes livres de l’été à glisser dans votre valise

Un de mes plaisirs de l’été c’est de me poser dans un endroit tranquille, avec une boisson rafraîchissante et un bon livre. J’aime particulièrement les livres qui me font voyager dans le temps avec des personnages auxquels je m’attache au point d’être triste à la dernière page de devoir les quitter.

copyright : www.elizabethannedesigns.com

A l’heure de faire vos valises, j’avais envie de partager avec vous une sélection de livres que j’ai particulièrement aimés.

La Maison au bord de la Nuit

de Catherine Banner

Livres

Avec La Maison au bord de la Nuit on traverse tout le XXème siècle depuis une île italienne au large de Syracuse. Une île où le temps s’est arrêté alors que le monde change. C’est au travers de cette vie insulaire et de ses habitants que l’on va voir défiler la 1ère et la 2nde guerre mondiale jusqu’à l’arrivée de la modernité (des réfrigérateur et d’internet).
Si l’île est une toile de fond emplie de mythes et de légende, ce livre est avant tout une saga familiale avec ses joies, ses scandales, ses déboires et bien entendu… ses amours !

Tout commence avec un orphelin qui rêve d’être médecin et qui arrive sur l’île. Il fait l’acquisition d’un café qui devient le lieu de vie principal de l’île.

L’Histoire avec un grand H côtoie les espoirs parfois déçus ou avortés, les rivalités et un meurtre à élucider.

Tous les ingrédients sont réunis pour que vous n’arriviez pas à lâcher ce roman avant la fin !

source : pinterest

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux

de Martha Hall Kelly

On change ici complètement de registre avec le destin croisés de 3 femmes avant, pendant et après la 2nde guerre mondiale (je réalise avec mes choix de lecture que c’est une période qui me touche et me relie à mon histoire familiale)

Livres




On suit le destin de Caroline, Kasia et Herta sur plusieurs décennies.

La première est une Américaine, issue d’un milieu aisé et privilégié, francophile qui vient en aide aux orphelins français en faisant parvenir des colis. Son lien avec la France est d’autant plus fort qu’elle tombe amoureuse d’un français dont elle perd la trace pendant la guerre.

La seconde est polonaise, catholique, arrêtée et envoyée dans un camp de concentration dédiée aux femmes avec sa mère et sa soeur (attention, coeurs trop sensibles s’abstenir, je ne vous cacherai pas que la partie camp de concentration du livre est la partie la plus dure, et pourtant je trouve que c’est important de ne pas oublier pour que cela n’arrive plus jamais).

La dernière est une ambitieuse médecin allemande, un peu coincée au départ par un système dictatorial qui trouve toujours les moyens de contraindre même les siens mais qui se pliera aux pires directives, aveuglée par son sens du devoir et convaincue par son sentiment de suprématie allemande (qui considère les polonais comme un sous-peuple peu évolué).

Ce roman nous emmène de New-York, à l’Allemagne en passant par la Pologne et même par Paris pour suivre le destin de ces femmes qui auront à coeur que personne n’oublie jamais ce qu’il s’est passé.

« Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux » est un roman puissant, qui ne laisse pas indifférent. Il résonne aussi en moi qui aie perdue (enfin plus mon grand-père que moi directement) toute une branche de ma famille polonaise pendant la seconde guerre mondiale. Difficile de ne pas penser à ceux que je ne connaîtrai jamais et d’imaginer le pire sur leur disparition en lisant ce livre.

Emotions garanties à chaque chapitre, contre-balancées par les passages de la vie de Caroline qui ramènent un peu d’oxygène (voire de légèreté parfois) dans ce récit inspiré de sombres faits réels.

Au -delà de l’Histoire, cela parle aussi de résilience, d’amitié, de solidarité, de caractères féminins forts, d’humanité, de famille et d’amour.

Vous comprendrez à ces lignes que ce roman m’a beaucoup touchée.

Un roman qui se situe après la 2nde guerre mondiale et que j’ai également dévoré (et pas seulement parce qu’il se situe dans les îles anglo-normandes chères à mon coeur), si vous ne l’avez pas lu je vous recommande Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows (non je ne vous ai pas fait une sélection de livres en me basant sur leurs titres chelou !)


Last but not least,

La Tresse

de Laetitia Colombani

Livres


Ici aussi se croise le destin de 3 femmes :
– Smita, Intouchable vit en Inde et n’a qu’une seule idée en tête, que sa fille échappe au destin de leur caste et aille à l’école plutôt que de reprendre la profession familiale de nettoyer les latrines des autres castes.

– En Sicile, Giulia met tout en oeuvre pour sauver l’entreprise familiale.

– Au Canada, Sarah, ambitieuse avocate enfin promue dans un univers masculin fortement concurrentiel quand elle découvre qu’elle est gravement malade.

On suit le destin de ses 3 femmes jusqu’à découvrir à la fin ce qui les lie.

Ce roman est également très touchant par le courage, l’espoir, la persévérance et l’humanité qui s’en dégage. Il est assez court et peut venir en complément d’un des autres livres présentés juste avant.

N’hésitez-pas à revenir me dire celui que vous avez choisi parmi cette sélection de livres et ce que vous en avez pensé !

Bel été à vous et très bonne lecture !

source : www.inspirationsdeco.blogspot.com

Partager sur

1 commentaire

Commenter