Tag Archives: petits pois

soupe petits pois menthe vegan

Soupe de printemps aux petits pois et à la menthe {vegan}

La soupe, vous l’aurez compris si vous êtes habitué(e) à vous promener par ici, fait réellement partie de mes habitudes alimentaires depuis longtemps et quelle que soit la saison. En même temps, ces dernières semaines, le soir j’avais plus envie d’une soupe chaude que d’une salade fraîche.

Et en fonction des saisons, on adapte les recettes aux légumes de saison bien sûr ! Je vous ai déjà servi l’association petits-pois menthe car c’est un mariage de parfums que j’affectionne particulièrement.  Alors pourquoi pas dans une soupe ?

soupe petits pois menthe vegan

C’est bien simple ces dernières semaines, dès que la température dégringolait, je préparais systématiquement une soupe aux petits pois et à la menthe ! C’était mon réconfort à moi face au ciel tout gris. En plus elle est très rassasiante. Surtout si on garde de côté quelques petits-pois pour ajouter de la mâche à cette soupe.

Je vous donne mon petit truc à moi : j’aime cette soupe avec du gomasio pour accentuer le croquant-gourmand !

soupe petits pois menthe vegan

INGREDIENTS

500 gr de petits pois bio
1 oignon
2 CS d’huile d’olive vierge 1ère pression à froid
Eau de Vichy Célestins
Gomasio (en magasin bio)
Menthe fraîche bio
Crème de soja semi-épaisse Bjorg pour moi

USTENSILES
Marmite
Mixer
Planche à découper
Couteau d’office

PRÉPARATION

Faire chauffer l’huile dans la marmite. Emincer et faire doucement dorer l’oignon.

Ajouter les petits-pois et les faire doucement revenir 5 à 10 minutes (si nous sommes en hiver et que vous avez opter pour des petits-pois surgelés, comptez 15 minutes).

Couvrir d’eau de Vichy Célestins et cuire à couvert 15 à 20 minutes. Lorsqu’ils sont cuits, prélever 1 CS de petits pois et réserver.

Laver et ciseler la menthe fraîche. Ajouter à la soupe avant de mixer.

Servir avec un nuage de crème de soja, les petits pois réservés et le gomasio.

soupe petits pois menthe vegan

Trio de houmous

Trio de houmous {jeu d’apéritif vegan & humour green}

Dans la série des blind-tests, je propose aujourd’hui un jeu d’apéritif vegan parfait pour les soirées d’été et les grandes tablées des vacances !

Comment ça se joue ? C’est facile : vous invitez des omnivores tendance carnivores à dîner. N‘ayez crainte, même si les études ont démontré que la diminution de la consommation de viande rouge au menu des prisons baissait considérablement l’agressivité et les bagarres entre détenus, tous les carnivores ne sont pas agressifs (si ce sont vos amis, normalement ils ne devraient pas vous mordre !).

Comment ça, vous trouvez l’humour green douteux ? Allez ne soyez pas verts, je suis sûre que vous ne manquez pas d’humour et que mon jeu d’apéritif green vous intrigue !

A l’apéritif donc, vous leur servez un trio de houmous avec des gressins, des légumes crus (radis, concombre, carottes, céleri, chou-fleur, etc.) ou des toasts selon l’envie et vous les invitez à deviner ce qu’ils dégustent !

Trio de houmous

Pour la betterave, c’est vrai que la couleur et la saveur sucrée sont des indices faciles à identifier !

Beaucoup trouveront certainement aussi la version à l’avocat, dont le goût est somme toute différent du guacamole (normal puisque c’est du houmous !).

C’est bon, vous suivez ? C’est après que ça se corse ! Le dernier houmous aux petits-pois et à la menthe est le plus dur à trouver même si c’est la recette de qui a emporté le plus vif succès parmi ce trio coloré et vegan (si bien que tous les omnivores qui l’ont goûté m’ont demandé la recette, c’est dire !).

Trio de houmous

Libre à vous de choisir les gages pour les perdants et les récompenses des gagnants qui auront trouvé les ingrédients de ce trio de houmous  !

Et comme en gourmandise saine, il n’y a que des gagnants, je partage avec tous, quel que soit votre régime alimentaire (nan mais je ne sais pas si vous voyez mon ouverture d’esprit là quand même ?!), les recettes de ce trio de houmous où vous pourrez piocher celle qui vous tente le plus ou même les 3 !

INGRÉDIENTS pour le trio de houmous

600 gr de pois chiches secs bio : 200 gr par houmous
200 gr petits pois bio
200 gr betterave cuite bio
2 avocats bio
1/2 bouquet de menthe fraîche
1/2 bouquet de coriandre fraîche
1 pincée de coriandre moulue bio
3 citrons bio
1 litre d’eau Vichy Célestins
Huile d’olive vierge première pression à froid bio
Sel, poivre
2 CS de tahin (purée de sésame bio)

 

 

USTENSILES

Grand saladier
Robot-coupe
Cuit-vapeur ou cocotte-minute
Planche à découper
Couteau d’office
Spatule
Balance de cuisine

 

 

 

PRÉPARATION

La veille au soir, faire tremper les pois chiches dans l’eau de Vichy pendant une nuit (8h). Le lendemain les égoutter puis les cuire 40 minutes au cuit-vapeur ou 30 minutes à la cocotte-minute.
Les laisser refroidir en les divisant en 3 tiers.

Houmous d’avocat

Couper les 2 avocats et prélever la chair. La mixer dans le robot-coupe avec 1/3 des pois chiches refroidis en ajoutant le jus d’un citron bio, 2 CS de tahin, 2 CS d’huile d’olive. Saler et poivrer selon votre goût.
Réserver au frais.

Houmous de betterave

Mixer dans le robot-coupe la betterave, 1/3 des pois chiches en ajoutant le jus d’un citron bio, 2 CS de tahin, 2 CS d’huile d’olive.
Saler et poivrer selon votre goût.
Réserver au frais.

Houmous de petits pois

Faire cuire les petits pois 5 minutes dans l’eau bouillante puis les passer sous l’eau froide.
Lorsqu’ils sont refroidis, les mixer avec 1/3 des pois chiches cuits en ajoutant le jus d’un citron bio, 2 CS de tahin, 2 CS d’huile d’olive.
Saler et poivrer selon votre goût.
Réserver au frais.

Trio de houmous

P.S : chers lecteurs omnivores, je vous aime ! Vous aurez compris qu’il s’agit d’un billet truffé d’humour de fléxitarienne qui adore vous proposer des blind-test et semer tel le Petit Poucet des recettes green et végétales sur votre route, histoire de prendre soin de votre santé et d’écarter les lieux communs qui vous feraient croire que manger sain n’est ni savoureux ni varié !  Si vous avez l’habitude de me suivre et la curiosité de goûter mes recettes, vous savez bien que c’est justement tout l’inverse ! 

Tarte asperge et petit pois

Tarte aux pois gourmands, asperges vertes et petits pois {pâte à la farine d’épeautre et huile d’olive}

Vous avez vu ? Le printemps a entendu mon appel de la semaine dernière !!
Bon ok, de 2 choses l’une : soit il s’est senti galvanisé par mon soutien et ma résistance, soit il s’est dit que, le seul moyen d’arrêter ce carnage de ne plus m’entendre massacrer Michel Berger avec ma voix de casserole, c’était de se bouger pour regagner du terrain sur la grisaille et le froid !…

Quoi qu’il en soit, puisque ça a marché une fois, il n’y a pas de raison ! Vous pouvez compter sur moi : si le mauvais temps lance une nouvelle offensive, armée de ma brosse à cheveux, je vous promets que je résiiiisterai !!

Pour remercier le printemps de se battre et l’encourager, je suis allée au marché et j’ai ramené dans mon panier des légumes primeurs tous verts : des pois gourmands, des asperges vertes et des petits pois.

Pour préparer une tarte végétarienne toute green et ensoleillée !

Tarte asperge et petit pois

Comme on peut le constater sur mes photos, la pâte est vraiment faite maison (et j’ai quelques progrès à faire en termes de fonçage de pâte à tarte home made on est d’accord !). Ce qui ne retire rien à ses atouts nutritionnels puisqu’elle est réalisée avec une farine d’Epeautre T110 et de l’huile d’olive !
Je vous recommande d’ailleurs vivement cette recette pour ses qualités healthy, pour son goût de farine ancienne qui donne son originalité à cette tarte et bien sûr pour le plaisir de travailler une boule de pâte à pleines mains, personnellement je trouve ça hyper relaxant et même – n’ayons-pas peur des mots – sensuel !…

Côté healthy, certes le grand épeautre contient du gluten mais il reste plus digeste que le blé et surtout son IG est plus bas qu’une farine de blé même intégrale, puisqu’il affiche 45 au compteur. Si vous ne connaissez pas cette farine, l’essayer c’est l’adopter ! Elle a ce léger goût qui me donne envie de l’appeler la farine des écureuils (non je ne vais pas vous expliquer que l’écureuil mange de la farine d’épeautre même si la légende urbaine de la marmotte qui emballe le chocolat dans le papier d’alu a eu elle ses belles heures !) car elle me fait penser à cette odeur de bois et de noisette (et moi quand je pense arbre et noisette et tout de suite je vois un écureuil, je sais c’est étrange mais c’est comme ça !).

L’intérêt de cette pâte à l’huile d’olive à la place du beurre prend son sens en matière de cuisson.
Si on peut sans crainte de voir son cholestérol s’enflammer, déguster une noisette de beurre au lait cru qui fond dans son assiette ou étalée sur une tartine (une noisette par jour, pas une tablette on a dit !), en revanche dès que l’on cuisine et que l’on cuit, il est conseillé de privilégier le gras d’origine végétale au gras d’origine animale.
Notez bien que toutes les graisses sont vitales (et qu’elles ne font grossir que lorsqu’elles sont associées au sucre) : notre organisme a besoin d’un apport énergétique lipidique par jour composé à 60% d’acides gras mono-insaturés (l’huile d’olive) à 25% d’acides gras saturés (exemple : huile de coco) et à 15% d’acides gras poly-insaturés (les fameux omégas 3 et 6, sachant que notre organisme a besoin de 2 à 3 fois plus d’omégas 6 que d’oméga 3).

Pour ceux d’entre vous que ce type de sujet intéresse, je vous parlerai bientôt de la formation Ambassadeur de Santé Durable dont j’ai suivi le 1er module il y a quelques mois, où j’ai appris beaucoup et qui surtout m’a confortée dans mes choix de cuisine saine et flexitarienne en privilégiant les bons sucres, les bons gras et les bonnes farines et qui me pousse à aller encore plus loin en dans la cuisine saine et éco-citoyenne.
Je referme la parenthèse healthy pour retourner à notre tarte green du jour !

Cette tarte c’est donc tout une promesse de sensations et de bienfaits en perspective, avant et pendant sa dégustation. Un bon programme pour régaler vos convives lors d’un week-end prolongé, par exemple ?!

Tarte asperge et petit pois

INGRÉDIENTS

Pâte à tarte à préparer à l’avance (mini 2h avant ou la veille)
260 gr de farine d’Epeautre T110
1/2 sachet de levure
Entre 100 et 150 ml d’eau
50 ml d’huile d’olive vierge 1ère pression à froid délicate et fruitée (pour moi l’huile bio Oliviers & Co du Moulin La Cravenco – France)
Sel parfumé aux légumes pour moi (sinon ajouter des herbes dans votre pâte)

1/2 bottes d’asperges vertes bio
200 gr de petits pois frais écossés
100 gr de pois gourmands
4 oeufs
20 cl d’amande cuisine bio (si vous préférez le soja cuisine, ça fonctionne aussi très bien)
Sel, poivre
1 CC de noix de muscade moulue
Herbes fraîches en option : ciboulette, persil plat, etc.

USTENSILES

Plat à tarte (le mien vient de chez Anthropologie dont je vous ai déjà parlé) et comme il me restait de la pâte j’ai aussi préparé des jolies tartelettes dans les moules à fond amovibles Pyrex qui ne nécessitent pas de matière grasse et au démoulage incroyablement facile !
Casserole
Passoire
Rouleau à pâtisserie
Robot pâtissier (Kitchen Aid pour moi)
Saladier + torchon
Eplucheur
Billes de cuisson ou haricots blancs
Papier cuisson
Bol + fouet

PRÉPARATION

Equiper le robot-pâtissier du crochet pour pétrir. Verser dans le bol la farine, la levure et le sel. Enclencher la petite vitesse, verser doucement l’huile d’olive et l’eau. Monter la puissance du robot jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol. Ajuster si besoin avec soit un peu plus d’eau ou de farine. Recouvrir le bol du robot d’un torchon et laisser reposer entre 2 heures et une nuit complète à température ambiante (astuce : placer le bol couvert dans le four éteint).

Une fois la pâte reposée, écosser les petits pois, rincer les pois gourmands, éplucher les asperges vertes et couper le pied des asperges qui sont durs et filandreux.

Etaler la pâte à tarte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et foncer le moule à tarte avec la pâte. La faire cuire à blanc recouverte de papier cuisson et de haricots blancs ou de billes de cuisson, 10 minutes à 160°C puis sortir du four et retirer papier et billes quand le fout aura refroidi.

Pendant ce temps, cuire chaque légume séparément dans une casserole d’eau bouillante  pendant 10 minutes (les uns après les autres ou dans 3 casseroles distinctes en même temps).

Après chaque cuisson, passer les légumes sous l’eau froide pour qu’ils restent fermes et verts. Egoutter et réserver les légumes.

Dans un bol battre au fouet les oeufs et la crème d’amande cuisine. Saler et poivrer.

Verser l’appareil sur le fond de la tarte, garnir des pois gourmands et des petits pois. Option : ciseler des herbes fraîches, ciboulette, persil plat, etc.
Disposer les asperges en étoile.

Enfourner 30 minutes à 175°C (ajuster la durée de la cuisson selon votre four).

Déguster chaude ou tiède accompagnée d’une salade de mâche, roquette et pousse d’épinards.

Tartes aux asperges vertes, petits pois et pois gourmands

 

Cette recette participe au concours de la Fête des fruits et légumes frais !

 

salad in a jar

Salade d’entre-saison de quinoa, petits pois, potiron rôti et citron confit {Salad in a jar}

Indéniablement les jours rallongent, le soleil pointe son nez pour notre plus grand plaisir. J’ai autant envie de printemps que de laisser derrière moi cet hiver.
Mais il faut encore patienter un peu… Dans cet entre-saison, un peu comme entre chien et loup, on a déjà envie de fraîcheur en bouche mais on doit composer avec les légumes de saison.

Et pourquoi pas mixer les légumes d’hiver et de printemps puisque l’on est à la lisière des 2 tempos ? C’est possible grâce au malicieux coup-de-pouce des légumes surgelés !

salad in a jar

Placée dans un joli Jar (bocal in french dans le texte), cette salade se fera nomade pour pique-niquer dans votre bureau en attendant encore quelques semaines pour aller se rouler dans l’herbe la déguster dans le square d’à côté !

salad in a jar

INGREDIENTS
200 gr de quinoa cuit
200 gr de petits pois surgelés cuits
300 gr de courge, potimarron, potiron, butternut (selon votre préférence)
1 citron confit
Menthe fraîche
Coriandre fraîche
Jus d’un citron bio
Huile d’olive 1ère pression à froid (dans un vaporisateur à huile)
Sel, poivre

USTENSILES

Couteau d’office
Planche à découper
Une Jar (bocal haut) par personne : vous pouvez en trouver à petits prix chez HEMA ou pour les « vrais » Mason Jar chez Comptoir américain
2 casseroles
Passoire
Plat allant au four ou à défaut plaque lèche-frite du four
Bol

PRÉPARATION 

Préchauffer le four à 180°C.

Réserver les petits pois et le quinoa qui ont cuit séparément et les laisser refroidir.

Couper des morceaux de courge et les répartir dans le plat allant au four. Les vaporiser d’huile d’olive et enfourner pour 30 minutes en retournant régulièrement les morceaux. Après cuisson réserver jusqu’à complet refroidissement.

Dans le bol, réaliser la vinaigrette avec l’huile d’olive, le jus de citron, le sel et le poivre.

Couper le citron confit en quartier

Dans le Jar/bocal, verser la vinaigrette au fond, puis le quinoa, la courge rôtie, les petits pois, les herbes aromatiques fraîches et le citron confit.

Réserver au frais jusqu’au moment de déguster.

salad in a jar

risotto aux asperges et aux petits pois

Risotto aux asperges et petits pois {Gluten free}

Voici la 2ème recette préparée pour le dernier atelier Maggi ! Lors de cet atelier, il a été réalisé par Greg de Unomafu (que j’avais justement rencontré à mon 1er atelier Maggi) que j’ai retrouvé avec plaisir ! Un homme aux fourneaux dans une équipe de filles, ça met tout de suite de l’ambiance ! 

 
Un risotto « verde » spécial printemps à préparer avec des asperges vertes (et non blanches comme sur la photo, sorry !).







 
Ingrédients
 
250 gr de riz arborio
5 CS + 2 CS d’huile d’olive
1 botte d’asperges vertes
500 gr de petits pois frais en cosses (ou 300 gr de petits pois écossés)
2 bouillons KUB DUO aux légumes et herbes du marché
Persil plat
2 échalotes
100 gr de parmesan râpé
20 cl de vin blanc
 
 
 
 
 
Ustensiles
 
Marmite de type Le Creuset, wok ou sauteuse
Spatule en silicone
Louche
Cocotte de type Cocotte minute 
 
 
 
Préparation
 
Verser 1,5 litres d’eau dans la cocotte et faire chauffer à feu vif. Couper les pieds des asperges, les ficeler en fagot. Quand l’eau bout déposer les asperges à la verticale, couvrir et faire chauffer 15 minutes. 
 
Quand les asperges sont cuites, les retirer de l’eau et les égoutter. Quand elles ont un peu refroidi, couper les pieds en tronçons, séparer les pointes et réserver. 
 
Emietter dans l’eau de cuisson des asperges les 2 cubes de bouillon de légumes. Réserver le bouillon.
 
Faire chauffer 5 CS d’huile d’olive dans la marmite.
 
Eplucher et émincer les échalotes. Les faire dorer dans l’huile chaude.
 
Verser le riz dans la marmite/wok/sauteuse et mélanger jusqu’à ce que le riz soit translucide.  Verser le vin blanc sur le riz et laisser cuire 2 minutes à feu doux jusqu’à totale absorption.
 
Ajouter une louche de bouillon sur le riz et augmenter la puissance de la cuisson. Laisser le riz absorber le bouillon et recommencer tout en remuant avec la spatule pour qu’il n’attache pas. 
 
Après 20 minutes de cuisson, ajouter les petits pois. Verser les dernières louches de bouillon. Ajouter les asperges, le parmesan, 2 CS d’huile et mélanger délicatement.
 
Décorer avec les pointes d’asperges et le persil plat. 
 
Déguster chaud.