Spécial T

J’ai testé pour vous la machine Spécial T

Depuis l’adolescence, je suis une grande buveuse de thé et avec les années j’ai réalisé que j’étais thé addict …. qui se soigne aux infusions ! J’en bois des litres par jour, chaud ou froid. Impossible pour moi, de décoller le matin sans un grand mug et quand je me déplace en voiture, vous trouverez toujours un mug-thermos dans les porte-gobelets entre les sièges avant !

Je freine ma dose de théine à 2 tasses par jour, pour limiter les carences en fer dûes à une trop grande consommation de thé. Le reste de la journée, je passe aux tisanes et infusions bio en tout genre, là aussi chaudes ou froides. Je n’ai jamais aimé le café sous aucune forme, l’odeur m’est même difficilement supportable. J’étais donc la cible parfaite, aussi curieuse qu’intéressée, quand on m’a proposé de tester la machine Spécial T !

Voici une autre façon de consommer son thé, très éloignée de mes habitudes. Et comme les habitudes, c’est bien de les challenger, me voici devant la machine Spécial T, un peu comme une poule devant un couteau !

Spécial T

Voici donc mon crash-test et ce que j’en ai pensé

Les atouts

– Les thés proposés dans les capsules sont des thés sélectionnés de grandes qualité. Ils sont réellement fins et délicats et ne décevront pas les grands buveurs et amateurs de thé.

– Il y un choix de 35 thés et infusions : vous devriez normalement en trouver une qui plaise à votre palais. Je salue l’arrivée dans la gamme de thés et infusions bios.

– Passées les premières minutes pour l’apprivoiser (personnellement je ne l’ai pas trouvé d’usage très instinctif lors de la 1ère utilisation même avec la notice sous les yeux, les explications n’étaient pas hyper claires), c’est simple et rapide de se faire un thé

– La machine adapte le temps d’infusion et la température à la capsule : on n’a donc pas besoin de se casser la tête à doser et minuter pour avoir la combo parfaite dans les règles de l’art de la dégustation du thé.

– La machine comporte un filtre à eau ce qui est essentiel pour avoir un thé de qualité (même si je reviendrai plus bas sur la question du filtre à eau en plastique).

– On n’a pas besoin d’avoir une théière, un filtre à thé, une cuillère doseuse, du thé en vrac : une capsule, de l’eau, on appuie sur le bouton et hop c’est tout.

– On n’a pas besoin de laver la théière et le filtre à thé : on gagne en temps et en quantité d’eau utilisée.

– On trouve facilement les capsules en grande surface (ou on peut commander en ligne).

– Comme avec sa cousine la dosette de café, on peut goûter des thés différents tous les jours selon son envie du jour.

Ce que j’ai moins aimé

– Le gros point noir pour moi, vous le devinerez sans peine, c’est la question des déchets. La marque a fait des efforts et réduit la taille des emballages en carton c’est un 1er bon point à saluer, mais par définition ce système génère plus de déchets que le thé version “classique”. Spécial T propose des solutions de recyclage mais je trouve qu’elles mériteraient d’être plus étendues géographiquement et en nombre de relais (par exemple il y en a un seul à Boulogne-Billancourt et à l’autre bout de chez moi). Personne ne court des kms pour recycler des capsules à thé, il faut passer devant l’un d’eux au quotidien pour que cela soit réellement effectif et utile. C’est clairement pour moi un axe d’amélioration pour ce produit.

– Dans le même registre, je filtre mon eau avec un charbon actif qui est glissé dans une jolie carafe toujours à portée de main. La capsule de filtrage d’eau est en plastique et c’est encore un objet de plus à porter au recyclage (quant on cherche à alléger sa charge mentale, autant ne pas s’en rajouter même si certains magasins bio proposent un bac de collecte pour le recyclage des filtres à eau). On peut aussi simplement glisser dans le réservoir un filtre charbon actif à la place de la cartouche en plastique, cela fera toujours moins de déchet.

– Je consomme uniquement des thés verts et des infusions bios, je reste donc sur ma faim quant au choix, car tous ne sont pas bios, même si je me suis régalée avec la délicatesse du thé aux fleurs de cerisier Sakura Bloom bio (édition limitée).

– Surtout j’adore tester des nouveaux parfums et à chaque vacances depuis toujours, je ramène des thés locaux/régionaux, c’est clairement une variété de parfums beaucoup plus large qui me porte naturellement à me préparer un thé de façon “classique”

– Comme pour sa cousin la capsule de café, le coût n’est pas à l’avantage du système des dosettes de thé. Une boîte de 10 dosettes coûte 3,90€ alors que pour un thé en vrac de qualité on réalise une dizaine de théière (soit 10 litres de thé) pour environ 5 à 7€, selon votre fournisseur. Il faut en plus compter le coût de la machine elle-même bien entendu : entre 99 et 129€ selon le modèle.

Spécial T
Mon thé version classique avec ma jolie théière Cilia

 

 

Mon avis

Je pense que cette machine Spécial T trouve toute sa place au bureau. Elle permet de préparer aussi rapidement et simplement un thé que vos collègues leur sacro-saint café d’avant-réunion et post-déjeuner.

Comme la température de l’eau est parfaite, vous ne devez pas attendre de longues minutes pour boire votre thé sans vous brûler et donc vous pouvez le déguster en même temps que vos collègues, leur café ! Les buveurs de thé au bureau verront tout de suite de quoi je parle !

Vous n’avez pas de filtre à thé à nettoyer ni de thés en vrac à stocker. Ces 2 points en fonction de votre entreprise ne sont pas toujours facile à gérer quand il n’y a pas de kitchenette à disposition pour les salariés.

La condition sine qua non pour moi est d’abord d’avoir le budget nécessaire (à l’achat de la machine d’abord – mais justement si c’est au bureau vous pouvez l’acheter à plusieurs entre collègues – puis le coût des capsules) et impérativement de trouver le point de recyclage le plus proche pour les capsules et le filtre (et même mieux d’opter pour un filtre charbon actif) et dans ce cas la machine Spécial T apporte un vrai plus avec un ratio qualité de dégustation/rapidité de préparation imbattable.

 

3 thoughts on “J’ai testé pour vous la machine Spécial T

  1. Salut ! Merci pour cette article, je crois que maintenant les machines à café ont double emploi (elles font également “machine à thé” !) à vérifier. Dans tous les cas je ne savais pas qu’il y avait une machine spécialement pour le thé et je te rejoins sur les déchets, pour moi il y en a trop et en véritable fana de thé vert à la menthe, je préfère prendre mon infuseur métallique que je peux laver et réutiliser. Rien de mieux que le thé vendu en gros et de très bonne qualité. Merci pour ta sincérité !

  2. Merci pour cet article. Mais me concernant, je crois que c THE machine qui ne sert à rien et qui sur la durée coûte cher : machine, capsules , entretien. Du coût je ne m’en servais pas bcp vie le prix des capsules. D’ailleurs je n’ai jamais bu autant de thé que depuis qu’elle n’est plus là

Laisser un commentaire