Tag Archives: congélation

anti-gaspillage

Curry de crevettes et légumes croquants

{Astuces anti-gaspillage alimentaire et congélation}

Le 16 Octobre est la journée mondiale de l’alimentation et en France c’est en plus la journée nationale de l’anti-gaspillage alimentaire. Une journée, pour attirer les flashes sur le gaspillage, dont j’abordais ici l’ampleur et les liens avec l’environnement. Une journée, c’est bien trop court, on est bien d’accord, l’anti-gaspillage alimentaire c’est une préoccupation de tous les jours.

J’encourage toutes les initiatives des restaurants et magasins, qui permettent de redistribuer au lieu de jeter des plats et denrées alimentaires, car je trouve toujours indécente la trop grande différence entre ceux qui gâchent et ceux qui n’ont pas assez à manger, même en Occident, même à côté de chez nous.

Je salue et partage l’ingénieuse initiative de To Good to Go, une application qui vous permet de réduire le gaspillage en achetant à petit prix les invendus des commerçants à leur fermeture et de les trouver facilement grâce à la géolocalisation.

A l’échelle de ma cuisine, je m’attache à gaspiller le moins possible en amont, c’est-à-dire dès les courses et la réalisation des plats.

anti-gaspillage

 

Tout d’abord je décide de mes menus avant d’aller faire les courses (ce qui m’évite d’acheter trop puis de jeter) et prépare mes plats en fonction de l’état de fraîcheur et date de péremption de mes aliments.

Vous connaissez le Meal Prep ? La technique qui consiste à préparer une fois par semaine (en général le week-end) la liste des repas de la semaine, puis faire ses courses et cuisiner et préparer les plats à l’avance. Cela a plusieurs atouts : déjà on peut ainsi s’assurer de manger sain en choisissant ses menus et éviter de se ruer sur le placard et manger n’importe quoi en rentrant du travail. Ensuite on gaspille moins en évitant d’oublier des aliments achetés au fond du frigo/placard/sellier et d’y repenser quand ils sont périmés ou gâtés. La cerise sur le cupcake, c’est qu’en plus on ne se casse pas la tête avec le fameux :
– “qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
– j’sais pas…
– bon ben on fait des pâtes/on commande sushis ? “

La 2ème étape majeure, bien entendu c’est la conservation des aliments frais. Le nerf de la guerre anti-gaspillage !

Dans mon billet dédié au zéro-déchet, je vous parlais des merveilleuses boîtes VentilOfrais Tupperware pour le réfrigérateur qui prolonge par 4 le temps de fraîcheur des légumes, incroyable mais vrai. Ces boîtes sont magiques !

J’ai une autre astuce anti-gaspillage qui m’aide au quotidien, c’est la congélation avec mon kit de boîtes spéciales congélation Tupperware*.

anti-gaspillage

 

Je m’en sers pour différents usages :

  • Le plus classique et récurrent pour une grande mangeuse de soupe devant l’éternel comme moi, c’est systématiquement de congeler des parts individuelles de soupe. Ainsi, que ce soit au quotidien pour le dîner ou pour mes cures détox, j’ai des parfums de soupe différents toujours sous la main à décongeler ! Pour une part individuelle, j’utilise la boîte Igloo 450 ml. Pour une soupe en duo, j’utilise la boîte Igloo IL.

  • Je congèle des bons produits de saison, achetés chez le producteur, à maturité pour les déguster toute l’année, quand ce n’est plus la saison justement : tous les fruits et légumes de vos choix qui supportent bien la congélation comme les fraises par exemple pour un délicieux coulis à déguster l’hiver pour se prendre un shoot de printemps quand on en a le plus besoin.

anti-gaspillage

  • Dans la boîte cubes igloo , je congèle mes greensmoothies en petites portions : ainsi les matins où je dois me lever très tôt pour un déplacement professionnel en province par exemple, je  n’ai pas le temps d’éplucher les fruits, laver les légumes à 4h du matin ! Alors hop, je verse dans mon blender le smoothie en petits morceaux et je mixe avec un peu d’eau de coco ou de lait végétal pour avoir un greensmoothie en moins de 5 minutes !

– Autre astuce anti-gaspillage : quand je prévois de partir en week-end/voyage/vacances et que je vois que des aliments seront gâtés à mon retour (exemple : les bananes, l’ananas, les feuilles d’épinards, etc) : je les coupe/mixe en fonction de l’usage que j’en aurais ensuite et je les congèle en petites portions.

  • Je fractionne également les grands plats cuisinés : il est plus économique et anti-gaspillage d’acheter des grandes quantités de poisson ou viande (souvent en promo et moins cher que les portions individuelles), puis de cuisiner une grande marmite qu’une petite part ; car cela prend le même temps de préparation et d’énergie (entre l’énergie du four, des plaques et celle du lave-vaisselle) pour faire cuire le plat. Autant rentabiliser ! C’est ainsi que je procède avec mon Meal Prep.

Pour illustration, vous trouverez dans ce billet une recette de crevettes au curry et aux légumes croquants, que j’ai fractionné en boîtes Igloo.

anti-gaspillage

 

Ces fameuses boîtes Igloo de Tupperware* dédiées à la congélation, bénéficient des techniques de pointe qui font le succès de la marque.
Leurs spécificités :

  • Matière souple et flexible qui s’adapte aux évolutions de volume pendant la phase de congélation et de décongélation ;

  • Fond surélevé pour favoriser la circulation de l’air et permettre une descente en température plus rapide ;

  • Base transparente pour identifier le contenu : je colle dessus un morceau de masking tape sur lequel je note le nom de la recette et la date de congélation ;

  • Coins arrondis pour faciliter le démoulage et éviter ainsi les restes dans les coins ;

  • Languette pour une ouverture facile ;

  • Les Boîtes Igloo supportent des températures allant jusque -25°C ;

  • Le Color Control (revêtement intérieur anti-tâches) améliore nettement la résistance aux taches notamment dues aux épices, sauce tomate…

Chose promise… après les astuces anti-gaspillage, place maintenant à la gourmandise et ma version légèrement modifiée d’une délicieuse recette de Sojade, que je congèle en part individuelle (boîte Igloo 450 ml).

Je trouve cette recette délicate et en plus elle est sans lactose (alimentation alcaline oblige) !  Elle est donc parfaitement compatible avec la cure detox Cabot et ravit les omnivores qui ne se rendent pas compte qu’ils mangent sain !

anti-gaspillage

 

INGRÉDIENTS
1 patate douce : pour info il y a des producteurs de patates douces en France (en Camargue)
2 carottes bio
1 courgette bio
1 CC de curcuma bio Ducros
1 crème végétale bio semi-épaisse : riz, soja, etc.
800 gr de crevettes fraîches : environ 250 gr de crevettes fraîches non épluchées par personne ou 150 gr surgelées bio issues de la pêche Escal (qui privilégie la pêche et l’aquaculture responsables éco-certifiés ASC ou MSC reposant sur plusieurs critères : un milieu naturel préservé, une alimentation saine, une densité de crevettes limitée, une gestion raisonnée de l’eau et des effluents et le respect des populations locales)
Sel Herbamare, poivre
2 CS d’huile d’olive vierge 1ère pression à froid, pour moi l’huile l’olive en vrac de Biocoop
2 oignons bio
Persil frais

 

USTENSILES
1 poêle
1 cocotte type Le Creuset allant au four ou une grande casserole et 1 plat adapté au four type Pyrex
1 planche à découper
1 couteau d’office
1 Grande cuillère en bois

 

PRÉPARATION

Décortiquer ou décongeler les crevettes. Réserver.

Emincer les 2 oignons. Faire légèrement dorer à l’huile d’olive le 1er dans la poêle.

Laver la courgette, éplucher les patates douces et les carottes (si elles ne sont pas bio sinon les laver avec une brosse à légumes) : tailler les légumes en julienne.

Dans la cocotte faire dorer le second oignon. Ajouter les légumes dans la cocotte. et les laisser s’attendrir pendant 5 à 10 minutes en remuant de temps en temps. Saler et poivrer.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire dorer légèrement les crevettes dans la poêle.

Verser la crème liquide végétale dans la cocotte puis le curcuma.

Ajouter les crevettes cuites.

Placer la cocotte au four ou verser dans le plat Pyrex, pour 15 minutes.

Servir garni de persil frais et accompagné de riz demi-complet et d’une salade de mâche pour un repas complet, sain et équilibré.

 

Pour acheter un produit ou organiser un atelier culinaire entres copines/voisines/collègues, trouvez l’animateur ou l’animatrice Tupperware le plus proche de chez vous grâce au Tupperware Connect.

*produits offerts