Category Archives: portrait de blogueur

Portrait de blogueur ★ Amélie {Les Confessions d’une gourmande}

 Aujourd’hui je vous présente Amélie, jeune future maman (la “délivrance” est imminente!) auteure du délicieux blog Les confessions d’une gourmande!

Bonjour Amélie ! Pourrais-tu nous dire qui se cache derrière Les Confessions d’une gourmande et comment t’es venue l’idée d’animer un blog ?

C’est pour concocter de bons petits plats à mon amoureux que je me suis mise aux fourneaux. Mais c’est seulement, quand nous avons quitté notre studio pour une maison avec une cuisine digne de ce nom que je me suis vraiment intéressée à la cuisine. C’est devenu une passion et j’ai voulu à mon tour me faire une petite place dans la blogosphère pour partager mes recettes et aussi pour me pousser à aller toujours plus loin en cuisine. Mon domaine de prédilection : la pâtisserie ! Je suis 100% gourmande et je l’assume ! 😉




Je comprends ! Je crois même qu’il est difficile voire impossible d’être blogueur culinaire si l’on n’est pas gourmand !

 

Quel est plat ou saveur qui a marqué ta mémoire gustative?

C’est le cheese-cake. J’avoue que j’y suis complètement accro … et pourtant en me lançant dans sa réalisation j’étais sceptique de goûter ce dessert composé en grande partie de fromage. J’adore la texture, le goût, son côté frais et je l’apprécie particulièrement avec des fruits acidulés comme la framboise et le citron.
Je rêverai d’aller en manger à New York … qui sait peut être que j’en aurais la chance un jour !


Quelle est l’astuce cuisine, la “botte secrète” qui te change la vie !
Beaucoup de lecteurs me disent que très souvent leurs gâteaux, leur brioche ou leur pain brûlent sur le dessus et que même si c’est délicieux c’est beaucoup moins joli et mis en valeur. La petite astuce c’est de vérifier la coloration en milieu de cuisson et si nécessaire d’ajouter une feuille de papier aluminium sur le moule quand la croute est suffisamment bien dorée. La cuisson va continuer de se faire normalement et vous garderez une jolie coloration dorée sur le dessus.
Et soyons fou, je vous délivre une seconde petite astuce ! Pour avoir de beaux cookies bien réguliers et avoir une pâte facile à travailler, il suffit de façonner un boudin avec la pâte à cookies et de la rouler dans du film alimentaire. Conserver la pâte 45 min à 1 h au réfrigérateur puis dérouler délicatement le boudin et couper des rondelles qu’il ne vous reste plus qu’à déposer sur votre plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Amélie partage avec nous une recette assez incroyable : mi cookies-mi cheesecake :

Ingrédients pour 10 sandwichs

 

pour les cookies :
130 g de chocolat noir
150 g de pépites de chocolat
100 g de beurre mou
1 oeuf
110 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
170 g de farine

1 c.c. de levure chimique 
pour le cheesecake :
300 g de Saint Moret
500 g de Ricotta
2 oeufs
100 g de sucre

2 c.c. d’extrait de vanille
Billes de toutes les couleurs
Préparation du cheesecake, la veille


Fouetter le Saint Moret avec la ricotta jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux. Attention encore une fois à ne pas trop fouetter, il ne faut pas obtenir une préparation liquide.
Ajouter le sucre, les oeufs et l’extrait de vanille et mélanger. Attention à ne pas obtenir une préparation liquide.
Verser la préparation dans un moule rectangle 23*18 cm beurré et enfourner dans un four préchauffé à 150°C pour 45 minutes de cuisson.

Laisser le cheesecake refroidir dans le four éteint puis le conserver au réfrigérateur une nuit.
Préparation des cookies
Faire fondre le chocolat noir au micro ondes.
Mélanger le beurre mou et les sucres.
Ajouter l’oeuf, le chocolat fondu, la farine et la levure en mélangeant entre chaque ajout.
Incorporer délicatement les 3/4 des pépites de chocolat.
Former des boulettes et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Bien espacer les boulettes et légèrement les aplatir avec le dos d’une cuillère.
Déposer le restant des pépites au chocolat sur les cookies.
Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 10 minutes de cuisson.

Laisser les cookies refroidir.
Montage des sandwichs
Assembler des duos de cookies ayant à peu près le même calibre.
Découper à l’aide d’un emporte pièce des ronds de cheesecakes.
Découper délicatement le surplus de cheesecake s’il y en a.
Verser les billes de toutes les couleurs dans une assiette.
Rouler sur le côté les cheesecakes dans l’assiette puis les déposer sur une base de cookies.
Ajouter un autre cookie sur le dessus.
À dévorer sans plus attendre ! 🙂

 



 

 

 
Quelle adresse gourmande as-tu déniché que tu recommandes les yeux fermés?

 


Le restaurant qui m’a laissé le moins indifférente durant nos voyages est le “Restobières” (http://www.restobieres.eu) à Bruxelles en Belgique.
En dehors du cadre vraiment très original qui nous a de suite séduit nous avons été sous le charme de leurs spécialités uniquement à base de bière belge. Les plats sont très copieux mais nous n’avons pas laissé ne serait ce qu’une miette dans notre assiette ! La bière est présente de l’entrée au dessert dans quasiment tous les plats et moi qui ne boit pas une goutte d’alcool j’ai vraiment adoré. Pour les connaisseurs de bières, vous ne manquerez pas de choix et de découvrir quantité de bières belges, d’autant qu’il propose une formule dégustation.
C’est un restaurant que je recommande et il est certain que si je retourne en Belgique ou dans les environs je ferais un crochet par ce restaurant !

 

 

Amélie et Christophe Felder


Quels conseils donnerais-tu à un “aspirant” blogueur ou un “apprenti” blogueur?

De ne pas oublier sa passion ! De vouloir que son blog “fonctionne” c’est une chose mais il ne faut pas oublier sa première motivation.

Mais le principal conseil que j’aurais à donner c’est d’aller vers les autres blogueurs. Tout d’abord parce que ça permet de faire de superbes rencontres, ensuite c’est une source d’inspiration inépuisable et c’est bien sur ainsi que l’on commence à se faire connaître. Les blogs fonctionnent sur la base du partage, c’est pourquoi il ne faut pas rester centrer sur son blog, et puis on découvre de telles merveilles chez les autres … il y a certains blogs que je ne me lasse pas de découvrir et redécouvrir.

 

Ma passion pour la cuisine a tout doucement fait naitre une seconde passion : la photographie culinaire. Si vous saviez comme j’ai envié ces beaux blogs qui rien qu’en regardant leurs photos je me serais damnée pour goûter leurs recettes. J’ai compris que la photo était importante même si elle ne fait pas tout, elle permet de communiquer davantage avec le lecteur, c’est un plus et je ne peux qu’encourager les nouveaux blogueurs a ne pas négliger la présentation de leur recette. J’avoue que ce n’est pas évident, quand j’ai commencé j’avais un très mauvais niveau … voir pas de niveau du tout, et petit à petit, on apprend sur le tas, et il me reste encore énormément de choses à apprendre …

 

 
Je suis bien d’accord avec toi, bloguer c’est avant tout échanger et partager ! Et je me permets de te dire que tes photos sont très réussies !!
Pour finir, peux-tu nous dire ce que ton blog a changé dans ta vie? 

 


Mon blog a changé beaucoup de chose dans ma vie, il a pris une place très importante, c’est en quelque sorte mon premier bébé(son 1er « vrai » bébé pointera le bout de son nez en …ndlr) ! 😉
Je me suis rendue compte que partager mes recettes, rencontrer virtuellement d’autres blogueurs, me lancer des défis etc. … m’apportaient beaucoup. Mon blog existe depuis 2 ans et je sais que ce n’est que le début d’une longue aventure …
Je souhaite longue vie aux Confessions d’une gourmande et des bonheurs sur la toile et en famille et vous invite à jouer cette semaine sur son blog car pour les 2 ans de son blog Amélie vous offre un livre de cuisine par jour!

2 ou 3 choses que je sais d’elle {the versatile blogger award}

Marielle, une des plus gentilles blogueuses rencontrées, m’a tagguée… Il me faut donc jouer le jeu et répondre et c’est bien parce que c’est toi Marielle!!
En quoi cela consiste : je dois vous dévoiler 7 informations me concernant et passer le relai à 15 autres blogueurs que j’aimerais connaître mieux et dont j’aime l’univers et les créations (et si possible qui n’aient pas été taggués dans la même ronde!) !!
Alors, hop, voici 2 ou 3 choses sur moi (euh 7 en fait!) que vous allez découvrir, attention on frise les quasi-scoops ! 
– Je ne peux pas vivre sans  ………… musique! (ni sans chocolat mais là je ne dois pas être la seule!)
– J’ai passé mes vacances d’enfance en Normandie : ce qui doit avoir un lien avec mon goût pour le beurre et la crème!?
– Dans mes vacances de rêves il y a : de la visite + du sport + farniente (on a bien dit le mot vacances, non?) + découvrir des produits/adresses gourmandes locales et se régaler (Fourchettes & sac à dos of course!) + aller danser ! Le tour operator qui propose cette formule a sa 1ère cliente!
– Je parle chat couramment (tout va bien je vous rassure, ça se soigne très bien!)
– J’ai fait le Tour de France cycliste (véridique! Mais pas sur un vélo je précise!)
– Mon secret pour animer un blog culinaire et garder la ligne? Le sport!!! Aussi bon pour la tête que pour le corps!
Les 15 blogueurs à qui je passe la balle :
– Sophie de Turbigo Gourmandises
Amis taggués, il ne vous reste plus qu’à jouer à votre tour! Voilà le principe :
– Remercier le/la blogueur/euse qui t’a taggué(e) en y ajoutant le lien de son blog!
– Ecrire 7 choses sur toi,
– Passer le relai à 15 blogueurs ou blogueuses de ton choix,
– Les prévenir par commentaire,
– Ajouter le logo et les règles dans l’article! 
Voilà vous savez tout ou presque sur moi et maintenant j’ai hâte d’en savoir plus sur mes “taggués”! D’ici-là je vous laisse parcourir leurs univers et recettes que j’apprécie particulièrement (le principe c’est aussi de ne pas tagguer par hasard mais par coup de coeur!) 

Portrait de blogueur ★ Eloïse de La Dinette

La blogosphère regorge de talents et au-delà des recettes, adresses, tests et astuces que l’on s’échange, il y a des personnalités et des univers qui me motivent encore plus dans mon aventure de blogueuse culinaire, qui m’inspirent, m’apprennent, me donnent envie de progresser, de goûter leurs recettes voire même de cuisiner à 4 mains!
J’ai eu envie de partager avec vous mes rencontres (copinautes et dans la “vraie vie”), mes coups de coeur pour celles et ceux qui me font saliver ou rêver et que j’aimerais connaître mieux. Je démarre donc ici une nouvelle rubrique (que j’espère mensuelle) de Portraits de blogueurs que j’ai interviewés!
Pour étrenner ce nouveau rendez-vous, Eloïse du blog La Dinette a immédiatement répondu un franc et sympathique Yes I can!
J’ai connu Eloïse (et sa moitié Alister car la Dinette c’est un couple de gourmands aussi passionnés que doués) un mois à peine après la création de Fais-moi croquer! lors d’un concours de cupcakes pour la Saint Valentin. On a toutes les 2 adoré le cupcake de l’autre alors, notre empathie et gourmandise communes ont tout de suite créé un pont entre nous….un pont entre Montpellier et Paris!

Je suis tombée sous le charme de leur univers rétro et de leur fraîcheur, d’une forme de tendresse, de convivialité et d’optimisme teinté d’humour qui émane de leur blog. 

Allez, je vous laisse avec elle pour découvrir son univers et tomber sous son charme!

– Qui se cache derrière La Dinette? Et comment t’es venue l’envie d’animer un blog culinaire?
Je m’appelle Eloïse, j’ai 26 ans, mariée, deux enfants ^^. Je ne sais pas vraiment si j’étais prédestinée ou non à devenir blogueuse culinaire car j’ai toujours aimé toucher à tout : après une licence de sociologie et un CAP esthétique, il me manquait encore quelque chose… C’est grâce à mes enfants que l’idée a germé, j’étais à la recherche de gâteaux sympa, loin des Dora l’exploratrice ou pâtisseries (bien que délicieuses) classico-classiques. Du coup, j’ai commencé à expérimenter de nouvelles choses et j’ai eu envie de partager ma passion avec “le reste du monde” et trouver des copinautes avec qui je pourrais converser!
J’aime d’autant plus les personnes qui mettent du coeur dans ce qu’ils entreprennent quand en plus ils ne se prennent pas au sérieux!
– Le plat ou saveur qui a marqué ta mémoire gustative?
C’est une question difficile…Je suis métisse d’un père napolitain et d’une mère camerounaise, née et élevée en France, j’ai beaucoup de plats et de saveurs qui sont très présents dans mes souvenirs. Mmmh…si je devais choisir une pâtisserie ce serait sans doute la tarte au citron meringuée, elle et moi avons eu quelques litiges avant de nous entendre…j’en parle juste ici http://www.ladinette.net/2011/03/ma-chere-petite-madeleine.html.
 Une saveur? Je ne sais pas…je dirais plus une ambiance, beaucoup de chaleur, de douceur et de sourires associé aux grandes tablées qu’on pouvait avoir en famille.
– Ta recette fétiche :

Les Cake-pops
Matériel : 
 
 
 
 
Pour 12 à 15 Cupcake Pops: des bâtonnets de sucettes, une petite spatule en silicone, deux fois 90 gr de candy melt de deux couleurs différentes, des paillettes de bonbons, des perles en sucre, une boîte à oeuf et bien entendu un Cupcake Pop Mold!!
 
 
 
1. Comme pour tous bon cake pops qui se respecte, vous allez devoir faire un gâteau et le réduire en miette et préparer un bon glaçage à ce que vous voulez. Nous avons ici 250g de gâteau au chocolat maison pou une centaine de grammes de glaçage, ce qui fait une vingtaine de cake pops.
2. Mélangez petit à petit et SURTOUT pas tout d’une seule fois le glaçage au gâteau.
3. Vous devez obtenir la consistance de la pâte à modeler. Ni trop mou, ni trop friable, ça ne devrait en principe pas trop coller aux doigts.
4. Vous allez maintenant former de petits pâtons de pâte de taille identique, comme sur la photo et vous aller mettre au congélateur pour une vingtaine de minutes. Ils devront être fermes mais pas congelés!!
5. Sortez maintenant vos boulettes ou pâtons de pâte – comme vous voulez – du congélateur. Saisissez vous de votre Cupcake Pop Mold, et huilez légèrement à l’aide d’une feuille d’essuie-tout imbibée d’huile végétale neutre. Placez votre pâte à l’intérieur.
6. Pressez bien.
7. Enlevez le surplus qui en sort du bout des doigts.
8. Faites sortir le cucpake en l’attrapant délicatement entre les deux doigts, en le tenant au sommet et à sa base, TA DAA!!!
 

 

9. Répétez maintenant l’opération jusqu’à ce que la totalité de votre pâte soit épuisée. Et replacez les frais pendant une dizaine de minutes, qu’ils se raffermissent un peu.
10. Sortez les cakes pops du frigo et faites fondre la première partie par de votre candy melt, la couleur que vous allez faire fondre en premier sera celle de la base. Le candy melt déteste l’eau, il est exactement comme Guizmau, une goutte d’eau et hop c’est un Gremlin. Faites le fondre au micro-ondes par à coups de 30 secondes à mi puissance. Aidez à la fonte en le remuant avec votre spatule et ne le fouettez surtout pas. Si la consistance n’est pas adéquate ajoutez y un tout petit peu d’huile végétale et continuer à mélanger.

 

11. Une fois le candy melt fondu, trempez votre bâtonnet de sucette dedans. Et gardez le dans une main.
12. Trempez la base de votre cupcake dans le candy melt.
13. Faites tomber l’excès de candy melt en tapotant légèrement.
14. Enfoncez le bâtonnet dans la base, pas plus loin qu’en son milieu.
15. Faites maintenant sécher vos cupcake pops la tête en bas dans un boîte à oeuf et placez les au frigo en attendant.
16. Il vous restera surement un peu de candy melt, ne faites pas l’erreur de le mettre à la poubelle!!! L’avantage avec lui, c’est qu’on peut le faire fondre et refondre à (presque) l’infini. Scotchez un bout de papier sulfurisé à votre plan de travail, et à l’aide de votre spatule faite de petites pépites comme sur la photo.
17. Vous pourrez vous en resservir pour de la refonte ou pourquoi pas pour agrémenter une délicieuse fournée de cookies maison.
18. Pour les détacher du papier sulfurisé, il suffit de plier le papier comme sur la photo.
  
19. Remplissez un ou deux verre de sucre si vous n’avez pas d’autres supports pour faire sécher vos cupcake pop. C’est l’heure de retirer vos cupcake pop inachevés du frigo!
20. Faites fondre le deuxième coloris de candy melt de la manière qu’indiqué précédemment. Attrapez votre cupcake pop par le bâtonnet et plonger dans le candy melt d’un coup d’un seul, et retirez le en un seul mouvement.
21. Décorez vite votre cupcake pop avant que le candy melt n’ai pris! Mettez une perle de sucre sur le dessus et saupoudrez de paillettes de bonbons!!
– Ta destination gourmande préférée?
J’aime aller à Londres, c’est le petit New York de l’europe, on y trouve tout, il y a un quartier pour chaque type de population et les restau qui vont avec.
Mon frère habite à Brixton et juste à côté de chez lui il y a un restaurant éthiopien, malheureusement je ne me souviens plus du nom, mais les gens y sont adorables et il y a une vielle dame qui prépare TOUT le temps du pop corn sur un braséro directement dans la salle juste à côté de vous. Ce restau ce trouve sur Vassal Road!
Sinon, je vais manger le cupcake citron vert noix de coco de chez Primerose Bakery, je vais tout le temps au mini cupckae shop de Covent Garden!
– Une astuce cuisine, votre truc/secret en cuisine que tu as découvert et qui te change la vie!

 

Oui! Pour faire des glaçages moins sucrés dans les cupcakes à la crème au beurre, remplacer la moitié du sucre glace par du lait écrémé en poudre ou du lait de coco en poudre bien tamisé!! Attention, c’est ma super astuce du siècle et c’est la première fois que je la dévoile!!

– Qu’est-ce-que ton blog a changé dans ta vie et quels sont tes projets?
Qu’est ce que le blog a changé dans ma vie? Pas mal de choses! D’abord les points positifs!! J’ai rencontré plein de nouvelles personnes, des gens adorables avec qui je partage la même passion. J’ai eu l’opportunité de voir mon travail publié, ce qui était pour moi impensable auparavant et ça m’a permis d’évoluer sur bien des points !
Je renoue avec mes premières amours et je m’associe, à une jeune femme Aurore, pour créer la fabrique à goûter de mes rêves, ou plutôt un café familial qui pourra accueillir avec le sourire toutes les familles de Montpellier! Nous devrions ouvrir à la fin de l’hiver, vous pourrez retrouvez là-bas mes pâtisseries, partager un bon moment en famille ou entre amis autour d’une tasse de thé et aussi manger le midi. Cet espace sera un lieu ou l’échange sera favorisé, de nombreux ateliers sont prévus, aussi bien culinaire que manuels, et même des ateliers sur l’allaitement ou l’éducation. C’est un peu un poussette café en beaucoup mieux! Je n’en dis pas plus, Paris n’a qu’à bien se tenir.

 

Ca s’appelle donc Le Café Noisette, La Dinette est amenée à disparaître mais à rester dans les coeurs, ce nouveau projet est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts, et je n’aurai pas pu trouver meilleure associée. http://www.facebook.com/cafefamilialmontpellier?fref=ts je vous invite tous à aller aimer la page!!!

 

 

Merci à Eloïse d’avoir ouvert le bal de ce portrait de blogueur et de nous avoir ouvert son carnet d’adresses gourmandes et de recettes! Je lui souhaite bonne chance dans sa nouvelle aventure et si vous passez par Montpellier, allez la saluer et goûter une de ses pâtisseries!