Category Archives: green

Salade de poulet green

Salade de poulet green {quand vient la fin de l’été}

Bon, ben voilà quoi. On a rangé le barbecue, la plancha et les tongs. Bye-bye nos espoirs d’été indien, envolés, partis. A peine, la rentrée des classes sonnée, paf, on ressort les gilets et les chaussettes ! De là à ce qu’on se refasse bientôt des soupes, il n’y a qu’un pas.

Déjà en soi, la rentrée c’est, avouons-le, toujours un tantinet déprimant. Le simple fait que les vacances soient finies fiche le bourdon à tout le monde. Si en plus on ne peut même pas jouer un peu les prolongations, franchement je proteste et m’insurge !!

J’aime beaucoup l’automne, mais non là-maintenant-tout-de-suite, je ne suis pas prête psychologiquement à dire au revoir à l’été. J’ai besoin d’un soutien, d’une aide (qui ne me coûte pas 70€ la séance, allongée sur un divan hein !).

Et ma meilleure aide psy, je la trouve en cuisine (à chacun sa thérapie). Mon acte de bravoure résistance aujourd’hui va prendre la forme d’une salade de poulet.

Ben quoi, c’est hyper subversif une salade de poulet quand tout le monde enfile ses boots et son imper !!

Surtout que la mienne ce n’est pas une banale salade de poulet de la déprime, non, non !
Forcément, ma salade de poulet à moi est green et hyper dopée en légumes crus et cuits pour respecter le sacro-saint équilibre acido-basique (cf le régime alcalin qui est la base de mon alimentation fléxitarienne) qui nous permet d’être en forme aujourd’hui et pour longtemps  : des légumes crus avec les jeunes pousses d’épinards, des légumes cuits avec les petits pois et les haricots verts et le poulet mariné délicatement parfumé au citron et au basilic !

Salade de poulet green

Une association de parfums et de textures qui rend cette salade de poulet toute simple pourtant savoureuse et qui ne nous ferait – presque – oublier la fin de l’été sans trop chouiner !

INGREDIENTS par personne
Aiguillettes de poulet (ou escalope à tailler en aiguillettes) Le Gaulois
50 gr de petits pois écossés (frais ou surgelés)
1 poignée d’haricots verts
3 poignée de jeunes pousses d’épinards
1 citron bio
4 CS d’huile d’olive 1ère pression à froid parfumée au basilic (Olivier & Co pour moi)
Feuilles de basilic frais
Sel, poivre

USTENSILES
Plat creux en verre de type Pyrex
Presse-agrumes
Planche à découper
Couteau d’office
Poêle
Casserole
Passoire

PRÉPARATION

Presser le jus de citron, verser la moitié dans le plat en verre, réserver l’autre motif pour la vinaigrette. Ajouter 3 CS d’huile d’olive et des feuilles de basilic frais. Y faire mariner le poulet pendant minimum 1h.

Pendant ce temps, cuire les petits pois 3 minutes et les haricots dans une casserole d’eau bouillante.

Les passer sous l’eau froide pour conserver la couleur bien verte et le croquant.

Faire cuire le poulet à la poêle ou au barbecue.

Préparer la vinaigrette : le jus de citron restant, sel, poivre et 1 CS d’huile d’olive.

Garnir l’assiette des jeunes pousses d’épinards, des petits pois et haricots refroidis. Assaisonner. Ajouter le poulet et les feuilles de basilic de la marinade.

Eaux fruitées

Eaux fruitées gourmandes {L’été sera chaud !}

Quand il s’est mis à faire très chaud, au point que les ventilateurs sont devenus une denrée rare, tombée en rupture de stock et qu’ils étaient l’objet de recherches frénétiques à la limite de la quête du Saint Graal, je buvais quotidiennement des litres d’eaux detox, de limonade de fruits , de thés glacés et de smoothies au point qu’arrivée à un moment, j’ai eu envie – et besoin – de nouveautés.

Que pouvais-je boire d’autre qui ne soit pas trop sucré mais pas fade non plus, rafraîchissant et parfumé à la fois ?

J’ai eu l’idée d’eaux fruitées gourmandes à mi-chemin entre le thé/tisane glacée et le smoothie.

Eaux fruitées

Un peu surprise au départ car en apparence, l’oeil nous dit que l’on va boire un smoothie et en fait c’est plus léger, moins sucré et plus désaltérant.

Cette boisson est un excellent compromis quand on recherche plus de goût qu’une tisane ou un thé glacé et qu’on n’a pas envie de sucre (ce qui pour le coup donnerait encore plus soif).

Eaux fruitées

Simples à préparer, ces eaux fruitées nécessitent juste un peu d’anticipation pour le temps d’infusion de la tisane.
Uniquement si vous n’avez pas l’infuseur du Palais des thés bien sûr, car avec lui ça va tout de suite beaucoup, beaucoup plus vite !

Comme les fruits sont mixés, on bénéficie en plus dans cette boisson des fibres et des vitamines des fruits (si elle est bue rapidement après la préparation bien entendu).

Eaux fruitées

Vous pouvez essayer avec tous les fruits de saison que vous aimez et varier les associations.

Ici la menthe et le gingembre frais apportent une touche de peps à l’acidulé et la douceur de l’ananas et de la fraise.

 

INGRÉDIENTS pour les 2 eaux fruitées gourmandes

Ananas menthe

Rooïbos vert ananas menthe Løv Organic
1 Ananas
1/2 bouquet de menthe
1 citron vert
1 morceau de gingembre frais
Glaçons

Fruits rouges-hibiscus
Infusion glacée bio à l’hibiscus Comptoir Richard
1 barquette de fraise (origine France)
1 citron vert
1/2 bouquet de menthe
Glaçons

USTENSILES

Blender de type Magimix pour moi
Couteau d’office
Planche à découper
Presse-agrumes
Chinois

PRÉPARATION des 2 eaux fruitées gourmandes

Ananas-menthe

Découper l’ananas en gros morceaux. Eplucher le gingembre.

Laver et sécher les feuilles de menthe. Presser le citron vert.

Placer l’ensemble dans le blender et mixer.

Servir frais avec des glaçons.

Fruits rouges Hibiscus

Laver, essuyer et équeuter les fraises. Presser le citron vert.

Laver et essuyer les feuilles de menthe fraîche.

Placer l’ensemble dans le blender et mixer.

Si vous êtes sensibles aux petits grains, filtrer le jus au chinois. Sinon servez aussitôt avec les glaçons.

Eaux fruitées

Clafoutis

Clafoutis aux fruits d’été et quinoa {sans gluten et sans lactose}

Autant dans mon esprit le Carrot Cake est lié à l’automne, autant le clafoutis est lié au mois de Juin. Je sais ça semble bête car le carrot cake, tout comme le clafoutis, sont délicieux toute l’année !

C’est peut-être aussi parce que, quand on dit clafoutis, on pense au clafoutis aux cerises et que là forcément le lien se fait avec la trop courte saison des cerises, à savoir une poignée de semaines. A peine le temps de manger une poignée de cerises.

Ce qui est bien avec le clafoutis c’est qu’il n’y a pas que la version traditionnelle aux cerises, certes délicieuse mais vue et revue ! Il y a des variantes de recettes de base et de garnitures !

Toujours en quête de recettes saines et délicieuses, je me suis essayée à une version sans gluten et sans lactose de clafoutis qui a très bien fait le job de dessert et de petit déjeuner le lendemain avec un goût de : “ah bon, y’en a déjà plus ?”

Clafoutis

Forcément j’ai glissé quelques cerises dedans pour en profiter, avant qu’elles ne disparaissent de nos étals pour un an !

Clafoutis

Pour les sensibles aux Fodmaps, cette recette en contient un peu à cause des fruits mais bien moins que dans une version classique car point de gluten ni de produit laitier en vue par ici ! Donc un peu de ce clafoutis devrait passer sans trop de mal ! En tout cas pour moi pas de dommages causés par cette gourmandise !

Pour la tester, à votre tour, c’est par ici :

INGRÉDIENTS
130 gr de quinoa (il existe du quinoa français en magasin bio, qui donc ne vient pas forcément de l’autre bout de la planète)
2 oeufs bio
40 cl de lait végétal : coco, amande, etc
250 gr de fruits : cerises, abricots et nectarines bio
70 gr de sucre complet Ethiquable pour moi
1 gousse de vanille
2 CS d’eau de fleurs d’oranger
Pistaches non salées
Huile végétale bio

USTENSILES
Balance de cuisine
Robot pâtissier Kitchen Aid pour moi ou bol et fouet électrique
Couteau d’office
Planche à découper
Pinceau de cuisine
Plat au four
Mortier
Casserole
Passoire

PRÉPARATION

Rincer abondamment le quinoa (jusqu’à ce qu’il ne mousse plus dans la passoire) et le faire cuire dans un grand volume d’eau chaude pendant 12 minutes.

Pendant ce temps, laver et découper les fruits en quartiers. Ouvrir et gratter la pulpe de vanille. Réserver.

Egoutter le quinoa et réserver.

Préchauffer le four à 175°C.

Dans le bol du robot pâtissier fouetter les oeufs et le sucre. Ajouter le lait, l’eau de fleur d’oranger et la pulpe de vanille. Mélanger.

Ajouter le quinoa à l’appareil.

Huiler les parois du plat au four. Déposer la moitié des fruits au fond du plat. Verser l’appareil puis le reste des fruits.

Enfourner pour 35 à 40 minutes selon votre four.

Pendant ce temps, décortiquer les pistaches et les concasser. Les saupoudrer sur le clafoutis qui se déguste aussi bien tiède que froid.

Clafoutis

 

salade d'asperges radis carotte

Salade d’asperges, carottes et radis {coup de fraîcheur}

Un peu de fraîcheur, une bassine de glaçons et un ventilo XXL svp !! Si vous n’avez pas la chance de passer vos journées dans un environnement climatisé ou que vous avez eu droit à vos 2h quotidiennes de transport en commun bondés, non climatisés et donc parfumés par l’effet limité des déodorants, vous aurez peut-être envie de terminer votre semaine fraîchement, légèrement et en douceur.

Que diriez-vous ce week-end de vous rafraîchir d’une salade d’asperges, carottes et radis ? Du croquant et du fondant en même temps car les associations de textures sont pour moi essentielles et participent grandement au plaisir gustatif !

salade d'asperges radis carotte

INGREDIENTS pour 6 assiettes de salade d’asperges

1 botte d’asperges vertes françaises (si vous voulez faire un geste pour votre santé, commencez par dire stop aux légumes aux pesticides venant d’Espagne et privilégiez les fruits et légumes locaux ou bio)
3 carottes bio
1/2 bottes de radis
Fèves d’Edamame (chez Picard)
Yaourt de soja bio (ou soja français sans OGM)
Moutarde Jardin Bio pour moi
Vinaigre de cidre bio
Sel et poivre
Herbes fraîches : ciboulette, persil plat

USTENSILES
Auto-cuiseur
Planche à découper
Couteau d’office
Eplucheur
Bol
Cuillère
Torchon
Passoire (pour laver les radis)
Ciseaux de cuisine (pour tailler les herbes)

PRÉPARATION

Faire décongeler 1h à l’avance les edamames. Eplucher les asperges, couper le pied trop dur et filandreux. Faire cuire 10 minutes à l’autocuiseur puis passer les asperges sous l’eau froide.

Laver et essuyer les carottes, les herbes et les radis. Ecosser les fèves d’edemame.

Tailler des lamelles de carottes avec l’éplucheur.
Couper des fines rondelles de radis.

Pour le dressage, couper les asperges en 2 dans la longueur, ajouter les lamelles de carottes, les radis et les fèves d’edemame.

Dans le bol verser 4 CS de vinaigre de cidre, saler et poivrer. Ajouter 3 CS de moutarde puis le yaourt. Mélanger le tout. Ajuster l’assaisonnement à votre goût en sel, poivre et moutarde. Ajouter les fines herbes à la sauce.

Servir la salade d’asperges accompagnée de sa sauce.

pesto pistaches

Pasta & courgettes au pesto de pistaches

Récemment une recette de Danette au chocolat vegan a vu le jour grâce à une mésaventure culinaire. Mésaventure ne veut pourtant pas toujours dire catastrophe, bien au contraire !

J’avais en tête une recette à base de pesto de pistaches. Cette perspective me faisais saliver ! Je saisis l’occasion d’un dîner entre amis pour me lancer. En milieu d’après midi, j’enfile mon tablier prête à aller m’amuser en cuisine pour préparer le menu du soir !

Pour un pesto de pistaches, vous conviendrez, c’est meilleur sans les coques, n’est-ce-pas ? Me voici donc en train de décortiquer puis de peser mes pistaches et là je réalise que pour obtenir 300 gr de pistaches décortiquées ça ne prend pas 10 minutes comme je le croyais, non, non, non, ni même 20 ou 30…. Cela prend pour une personne seule 1h, oui 1h !! Oubliez-votre idée de tarte vegan à la rhubarbe pour le dessert, vous n’aurez pas le temps de réaliser une pâte à tarte aujourd’hui ! Et en plus vous aurez les bouts de doigts tout tuméfiés.

Donc un conseil pour cette recette, décortiquez avant (voire en plusieurs fois) ou réquisitionnez plusieurs mains pour participer à l’exercice tous ensemble (ça donne en plus l’occasion de papoter, un peu comme quand on épluche des haricots verts à plusieurs) ! Même si cela paraît fastidieux, je vous assure que cela en vaut carrément la peine !

pesto de pistaches

Vous pourrez aisément vendre à vos commis qu’ils seront amplement récompensés par une recette dont il se souviendront !

Au choix et selon votre obédience, vous la qualifierez de “bonne à se taper les fesses par terre” ou vous pourrez aussi dire “j’en mangerais même sur la tête d’un pouilleux” ! Oui cette recette vous fera perdre votre retenue légendaire et même tout semblant de dignité, je vous aurais prévenus, elle est vraiment inoubliable et addictive !!

A côté les pestos tout prêts que l’on achète au rayon épicerie vous paraîtront fades et manquant de parfum !

 

pesto de pistaches

Il ne vous reste plus qu’à réquisitionner des gourmands pour vous aider à décortiquer toutes ces pistaches !

INGRÉDIENTS pour 6 assiettes creuses
4 courgettes bio
30aine de tomates cerises bio
300 gr de spaghetti d’épeautre complet (en magasin bio)
1 bouquet de basilic
1/3 de bouquet de coriandre
20 cl d’huile d’olive 1ère pression à froid fruitée (Puget pour moi)
300 gr de pistaches non salées (décortiquées)
Spray à huile d’olive
Fleur de sel Le Guérandais et poivre bio pour moi

USTENSILES
Robot coupe de type Magimix
Plat au four de type Pyrex
Spirulizer ou éplucheur Julienne Mastrad (que l’on trouve chez Zôdio, du Bruit dans la cuisine ou Alice Délice)
1 balance de cuisine
1 égouttoir
1 fait-tout ou une très grande casserole
Petit saladier et bol (pour décortiquer les pistaches)

PRÉPARATION

Pour le pesto de pistaches
Décortiquer les pistaches jusqu’à obtenir 300gr de pistaches.

Les verser dans le bol du robot-coupe avec les tiges et feuilles de basilic et de coriandre (pas de gâchis avec le zéro déchet). Mixer quelques minutes. Veiller à ne pas mixer trop fin (on n’essaye pas ici d’avoir une poudre de pistache), il doit rester des grains visibles pour avoir de la “matière” et de la mâche.

Ajouter l’huile d’olive, le sel et le poivre tout en continuant à mixer pour obtenir une pâte crémeuse.

Réserver.

Notes : Le pesto de pistaches se conserve au frais dans une boîte hermétique de type Tupperware pendant une semaine.

Les pâtes de courgettes

Préchauffer le four à 180°C. Faire chauffer de l’eau dans le fait-tout jusqu’à ébullition.

Laver et essuyer les courgettes et les tomates.

Déposer les tomates dans un plat au four, vaporiser d’huile d’olive et enfournez pour 10 minutes.

Former des spirales de spaghettis avec le spirulazer ou l’éplucheur julienne.

Quand l’eau bout, saler et déposer les spaghettis complets d’épeautre. Baisser le feu. Après 4 minutes de cuisson, ajouter les spaghettis de courgettes pour encore 3 minutes de cuisson.

Puis égoutter les pastas et courgettes et les remettre dans la casserole. Verser le pesto de pistaches et mélanger le tout.

Servir avec les tomates cerises cuites et fondantes sur le dessus, décoré de feuilles de basilic.