Tag Archives: tricot

A Pâques, mets-ton bonnet … sur ton oeuf ! {DIY – Tricot}

« Pâques au balcon, Noël aux tisons » disait ma grand-mère ! Mais ma bonn’dam’ y’a plus de saison ! Hier en short sur mon vélo j’avais trop chaud pendant ma grande balade au vert et aujourd’hui je grelotte dans ma robe sans collant (j’ai voulu faire la brave, j’ai compris, demain je remets un pantalon, des chaussettes et des boots, la totale !).

Et pourtant me direz-vous, en Avril…ne te découvre pas d’un fil (promis je ne suis pas en train d’écrire un recueil des proverbes météorologiques éculés) ! Avouez quand même que la parka par 21°C ça tient quand même un poil chaud ! Mais comme on n’est qu’au Printemps (et que je me souviens très bien que l’année dernière le mois de Juin a eu une météo pourrie de chez pourrie), je reste prudente et je garde une petite laine à portée de main. Genre un bonnet.
Si un bonnet en Avril, ça se porte facilement. Enfin surtout sur un oeuf à la coque !

Bonnet

Je vous racontais récemment que ma grand-mère (toujours la même) cachait dans son jardin pour Pâques, outre des chocolats, aussi des petits cadeaux. Alors forcément, moi aussi, pour Pâques j’offre des cadeaux qui resteront (et non pas sur vos hanches, hehe !) comme je les affectionne, c’est-à-dire faits-maison !

Bonnet

Cela faisait un moment que ce projet me trottait dans la tête et cette année pour Pâques, j’offrirai chocolat et bonnet pour oeuf !!

Bonnet

A quoi ça sert ? Ben, à garder votre oeuf à la coque au chaud pardi et à faire de l’effet pour un petit déj au lit pour votre amoureux/euse ou un brunch entre amis !!

He, vous commencez à être intéressé(e) ?

Bonnet

Promis, confection du pompom comprise, chaque bonnet prend maxi 30 minutes montre en main pour être réalisé. En plus les points sont ultra simples (rangs complets de points endroit et envers) et c’est une réalisation à la portée de tous, même si vous débutez en tricot.

C’est un vrai jeu d’enfant, promis ! Si je mens, je m’engage à porter un bonnet de laine jusqu’à la fin du mois d’Avril !!…

MATÉRIEL
Aiguilles #4
Laines #4 : j’utilise soit des fins de pelotes, soit des pelotes achetées à prix riquiqui chez les Soeurs Grene
Ciseaux
Aiguille à laine
Appareil à pompom
Mètre ruban

RÉALISATION

Points employés
Jersey endroit : alterner un rang endroit et un rang envers
Point mousse : tricoter tout le rang à l’endroit

Monter 24 mailles puis commencer par un rang endroit.

Alterner ensuite rang envers et rang endroit sur environ 3,5 centimètres de hauteur.

Réduction :
Sur les 2 derniers rangs, tricoter 2 mailles ensemble afin de rétrécir le haut du bonnet. A l’avant-dernier rang, ainsi vous obtiendrez 12 mailles puis au dernier 6.

Couper le fil de laine à environ 10 cm. Remplacer l’aiguille à tricoter par l’aiguille à laine et la glisser dans les 6 mailles. Tirer pour serrer et enfin fermer en cousant sur la hauteur (à l’intérieur du bonnet).

A ce stade vous avez un petit bonnet avec un petit trou sur le dessus.

J’ai réalisé le pompon avec un petit appareil à pompon acheté sur le stand Woolkiss au salon Créations & Savoir-faire et je me suis laissée guider par la vidéo en ligne très bien faite par Woolkiss (quand j’ai commencé à tricoter ces vidéos m’ont été d’un grand secours comme je vous le racontais ici).

Pour finir placer le pompon sur le dessus du bonnet, passer les fils à l’intérieur du trou et les coudre avec l’aiguille à laine à l’intérieur du bonnet.

Et voilà c’est aussi simple que ça, de faire porter le bonnet … à son oeuf à la coque !

Bonnet

Rendez-vous sur Hellocoton !

Débuter en tricot facilement et rapidement ! {Idée de cadeaux de Noël inside}

Le tricot et moi, comment dire ? Par quel bout de la pelote commencer ?

Et bien au début de la pelote, j’ai toujours vu ma mère tricoter et j’ai eu le droit toute mon enfance à des écharpes, bonnets et pulls sans jamais me rendre compte un seul instant du soin et du temps que ça lui avait pris (c’est ingrat les mômes !). Elle a bien essayé de m’apprendre sans un résultat très probant. Pourtant à l’époque j’aimais fabriquer des bijoux fantaisie et broder. Mais le tricot a fait pschiiit, comme un ballon qui se dégonfle alors qu’on souffle dedans à pleins poumons, ça n’a pris !

Ces dernières années, je commençais à trouver les écharpes de ma copine mes 3 ailes quand même bien sympas. Et elle de me dire que c’était faciiiile… Donc l’hiver dernier je décide de me lancer pour les besoins du blog.

Mais quel est le rapport entre le tricot et la cuisine me demanderez-vous ? A priori aucun !
Enfin, sauf dans ma tête ! J’avais dans l’idée que pour mes photos de soupe il fallait un support moelleux pour renforcer le côté chaleureux de la photo (si, si je vous assure tout va bien docteur !). Alors me voilà achetant ma 1ere pelote et mes 1ères aiguilles…pour un résultat, euh, bon, ben, comment dire… Ca s’est fini par un allô Maman, tu ne pourrais pas me tricoter des petits carrés pour mes photos du blog sitiplé Maman Chériiiie ? (qui n’a jamais appelé ses parents à la rescousse me lance la 1ère pelote !).

Et puis, tels des petits cailloux sur ma route, j’ai commencé à croiser d’autres petites fées du tricot ! En tant que partenaire du salon Créations & Savoir-Faire, j’ai la chance d’être invitée au pré-show (soirée avec des minis-ateliers où l’on découvre des nouveaux exposants et où on confectionne avec eux des jolis accessoires ou décos de nos 10 petits doigts potelés !) et je rencontre Laure, la créatrice ce WoolKiss qui me suggère pour débuter en tricot, de démarrer avec de la très grosse laine et des aiguilles maousse enormous !

Si je vous dis que grâce à ses conseils et vidéos/tutoriels j’ai osé me lancer et ai réussi à tricoter ceci et qu’il s’agit de la 2ème écharpe que j’ai tricotée (la 1ère est déjà au cou d’une amie, pas eu le temps de la photographier !), que je l’ai faite toute seule et très vite, me croirez-vous ?

Tricot

Et bien vous pouvez me croire car c’est vrai et facile !!

Si vous aussi vous trouvez ça sympa ces grosses écharpes doudous mais que vous vous dites que vous n’y arriverez jamais, j’ai des astuces pour vous ! Déjà si je l’ai fait, vous y arriverez ! Comme je suis une fille sympa je vous donne mes conseils et bons plans pour très vite vous enrouler de douceur en crânant d’un tonitruant « c’est moi qui l’ai fait » !!

On commence avec WoolKiss, de l’amour en pelotes. En dehors du salon Créations & Savoir-Faire, Laure est accessible et propose régulièrement des ateliers gratuits sur Paris pour l’achat d’un de ses kits (d’ailleurs il y en a un demain au cas où à la lecture de ce billet vous seriez prise d’une irrépressible envie de tricoter !).

Atelier tricot WoolKiss

Et si vous n’êtes pas sur Paris, vous pouvez acheter ses kits sur son eshop et suivre ses tutoriels.
Pour moi, ce sont mes tutoriels de tricot préférés, car ce sont ceux « parlent » le plus à mes doigts et à ma compréhension de l’exercice (c’est un avis personnel, je vous en conseillerai d’autres, à vous de trouver ceux qui vous paraissent les plus accessibles et compréhensibles pour vous), très simples avec un ralenti au moment crucial du croisement aiguille/fil et une jolie musique qui déstresse (quand on se dit ça y est j’ai ma pelote, mes aiguilles mais je ne sais pas comment faire ou j’ai tout oublié !!)

Atelier tricot WoolKiss

 

Dans la catégorie Ateliers à Paris ces jours-ci vous avez également ceux proposés par WOOL & THE GANG en ce moment-même au BHV tous les jeudis soirs jusqu’au 30 Décembre.

J’ai eu la chance de participer à un atelier Tricot Débutant de 2h aux Galeries Lafayette il y a quelques semaines.

Atelier Wool and the gang

Le prix de l’atelier (35€) comprend un kit et 2h de cours en petit groupe (nous étions 8). Le kit contient une grosse pelote, les aiguilles à tricoter en bois (personnellement je préfère nettement le contact du bois à celui du plastique), le patron/explications, une aiguille (pour rentrer le fil à la fin) et une épingle à nourrice avec un joli badge de la marque à accrocher à l’écharpe.

Kit wool and the gang

A peine quelques petites heures de point mousse et hop voilà le résultat !

Wool and the gang tricot

Je recommande vivement ce genre de kit quand on débute car non seulement il est simple d’accès (point mousse = le point le plus facile), rapide à réaliser avec ses grosses aiguilles et grosse laine et du coup très valorisant et encourageant car rapidement on obtient un joli résultat et on n’a plus qu’une seule idée en tête : recommencer !!
Si vous en arrivez là, pensez-à moi, c’est que la tricomania aura frappé chez vous aussi ! Ne me dites-pas merci, c’est cadeau !

Je termine mon tour d’horizon des kits tricot easy pour débuter avec WE ARE KNITTERS. Ce site propose des laines et des modèles qui m’ont de suite tapé dans l’oeil avec des écharpes huuuuge (c’est-à-dire XXL), comme celle-ci (un tour de cou large est j’ai encore de la longueur limite pour m’envoler !).

We are knitters tricotAnecdote : Pendant que je tricotais cette écharpe, je suis tombée sur une méga promo : ce manteau Promod à -50% exactement de la même couleur que l’écharpe ! J’étais obligée n’est-ce-pas ? Bon Ok le jean brut et le sweat blanc à guipures trop jolies sur les manches, ce n’était pas obligatoire mais je ne suis qu’un être humain faible devant les bonnes affaires !… Avouez que l’écharpe sans ce manteau, c’est un peu un couvercle sans son bocal, non ? 

Voici le modèle et le kit de l’écharpe que j’ai réalisée. Le plus dur sur leur site c’est de choisir un modèle !! Non seulement le catalogue est large mais très tendance (avec des collaborations avec des créateurs) et des laines de qualité.

Le seul hic, le prix des kits. Heureusement en vous abonnant à la newsletter hop vous recevez une 1ère réduction puis régulièrement des offres promos. Vous pouvez aussi le glisser dans l’oreille de votre barbu !

We are knitters

Tous ces kits font en effet des idées de cadeaux de Noël sympas pour tous ceux qui aiment le DIY et sont sensibles au style des grosses mailles et tricots homemade !

M
on prochain fantasme en tricot sera de réaliser une grosse couverture comme celle-ci ! En attendant j’ai quelques « commandes » d’écharpes à finir pour Noël donc j’y retourne !

We are knitters tricot

Pour information WoolKiss se trouve en France, Wool & the Gang à Londres et We are knitters en Espagne.

Note : Comme vous l’aurez remarqué, je me fais plutôt rare en mise en avant physique sur mon blog. Je ne me prends pas pour une blogueuse mode, j’ai juste essayé de mettre les écharpes que j’ai tricotées en « situation » plutôt que de les photographier posées sur une table ! J’ai choisi d’écrire ce bille qui n’est pas une recette (eheh vous l’aurez remarqué) , pour aider tous les « wahou canon ton écharpe ! et comment tu as fais ? » que j’ai quasiment à chaque fois que je porte cette écharpe ! Ce billet déroutera peut-être les lecteurs qui ne sont intéressés que par les recettes mais comme moi-même je m’intéresse à différentes activités et sujets, je me suis dit que ça devait certainement être également le cas de certains d’entre vous ! N’oublions pas non plus qu’il s’agit d’un blog certes food et lifestyle avec aussi un peu de DIY dedans ! ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma sélection shopping du salon Créations & Savoir-Faire 2015

Jusqu’à dimanche 22 Novembre, se tient Porte de Versailles, le plus grand salon français du DIY, Créations & Savoir-Faire. En ces jours post attentat, vous vous demandez peut-être s’il est bien raisonnable d’y aller ? Aujourd’hui je vous raconte ce qui me fait penser que c’est une bonne idée.

DIY

Tout d’abord, vous y retrouvez des exposants et marques de qualité, originaux et tendance (je ne vais pas vous mentir, il y a des stands qui me parlent moins, mais comme on dit, tous les goûts sont dans la nature et justement c’est important que chacun y trouve son compte et son style !). Ma sélection est donc non exhaustive est basée sur mes goûts et affinités personnelles.

Dans mes coups de coeur découverte, on compte :

- Ma plus jolie découverte, ma palme du salon Créations & Savoir-Faire va sans la moindre hésitation à By Ficelle ! De la décoration fine, délicate et douce à offrir ou pour chez soi : des bougies, calendrier de l’avent, tickets, pochettes… Quand je veux tout acheter sur un stand c’est TRÉS bon signe (sauf pour mon compte en banque of course !).

By Ficelle

By Ficelle

- Je ne couds pas (je sais, vous êtes déçue, mais non je n’ai pas toutes les qualités de la Terre … en revanche toujours une pointe d’humour et d’auto-dérision !), et je l’ai regretté devant les patrons de I am patterns (d’ailleurs je troc gâteau de fête type Layer Cake ou une douzaine de cupcakes pour celle qui voudra bien me réaliser la robe Aphrodite - je fournis tissu et patron - qui me fait de l’oeil, à bon entendeur, ceci est une vraie proposition honnête !).

- Les bijoux réalisés selon la technique Brick stitch : je l’avoue j’étais passée à côté de cette tendance (shame on me) ! Je l’ai découverte chez Aime comme Marie qui propose un kit en collaboration avec mon petit Bazaar. Après une loooongue hésitation : « nan mais je vais jaaamais y arriver ?« , j’ai opté pour le kit « Perlez-moi doucement » ! Comme c’est exactement comme ça qu’il faut me prendre, ça m’a parlé (ou devrais-je dire perlé?).

Brick stitch DIY

Puis en continuant ma visite, j’ai croisé une jeune femme (visiteur) avec un super joli collier et une broche en forme de plume et hop moi de l’apostropher sur le sujet. Car à part chez Aime comme Marie, je n’ai vu ni stand, ni kit, ni atelier sur cette technique et j’ai trouvé ça dommage. La jeune femme m’a gentiment conseillé de visiter le blog de Rose Moustache qui propose des tutoriels pas-à-pas qui me font dire que y’a pas d’raison, je devrais y arriver même moi avec mes 2 mains gauches dans des moufles !!  A suivre donc, si je parviens à réaliser un collier présentable, je vous le montrerai !

- Côté cuisine, comment ne pas craquer pour la sélection de vaisselle festive et joyeuse de Holly Party ?
Pour celles d’entre vous qui n’iront pas au salon cette année, je partage un code promo pour commander sur le site : – 5% sur votre commande avec le code HPNOEL2015 jusqu’au 31 Décembre. Ne me remerciez pas, c’est cadeau !

Holly Party

Côté retrouvailles :

- La super marque Woolkiss (qui m’a « passé l’aiguille à tricoter » et fait faire mes premières mailles l’année dernière) était là, ouf ! Je dis ouf, car à part les tradi Bergère de France et Phildar, j’ai déploré le manque de stand « tricot » actuel (genre Wool & the Gang, Breaking the wool ou We are Knitters). Pile quand je me lance dans mes premières écharpes, pfff… déception ! Heureusement chez Woolkiss, j’ai pu m’équiper de ce fameux kit à tricotin pour réaliser des mots en laine so trendy !! Là aussi je suis pressée de « tricotinner » (note à moi-même : penser à vérifier dans le dico avant d’écrire n’importe quoi) !

- Les magnifiques tissus Anna Ka Bazaar Atelier Brunette ; ce petit stand confidentiel qui vend du vrai Liberty à petit prix chaque année ; Lina Morata et plein d’autres !

- Le Food Truck BOL pour se régaler d’un délicieux Bobun pour le déjeuner.

DIY

Je salue l’organisation du salon Créations & Savoir-Faire qui a mis en place une sécurité high level : sacs vérifiés 2 fois (à l’entrée de l’enceinte de Porte de Versailles et re à l’entrée du salon), on passe au détecteur de métaux et à la fouille corporelle (par des femmes pour les visiteurs féminines je vous rassure). Du coup, je me suis sentie très en sécurité dans le salon comme dans un cocon ! Donc aucune psychose à avoir et comme je le disais, moi je préfère entrer en résistance que de faire le jeu du terrorisme et continuer à vivre !

J’ai par voie de conséquence déploré les 10% de stands vides. Non seulement cela met une ambiance glaciale de les voir inoccupés, mais en plus, à moins d’avoir été touché directement ou de manière proche, personnellement je ne comprends pas, surtout avec toutes les mesures de sécurité mises en place. Parmi les absents, il y avait sûrement des marques et produits de qualité que les visiteurs auraient été ravis de découvrir ou retrouver, donc du gâchis pour tout le monde à mon sens. Ce n’est bien sûr que mon ressenti personnel.

Mon autre étonnement fut de voir la partie food concentrée dans un pavillon à part (avec un sas pour y accéder depuis le pavillon principal) où du coup peu de visiteurs se hasardaient. J’aurais préféré que l’ensemble soit réuni sur le même pavillon (du coup un pavillon plus grand aurait été mieux adapté ?). Je n’ai pas compris la présence de stands alimentaires vendant des saucissons et autre foie gras… Très certainement des produits de qualité mais personnellement je n’ai pas vu le rapport avec le DIY, mais là encore ce n’est que mon avis.

Mon bilan est largement positif (j’ai réussi à dépenser plus que mon budget initial prévu, c’est dire !). J’ai particulièrement apprécié d’être plongée dans l’ambiance de Noël et la perspective de se projeter vers un moment chaleureux et doux était particulièrement appréciable à quelques jours des événements tragiques.

DIY

Je suis enchantée de mes achats, d’avoir pu saluer Judith de Madame Mademoiselle (qui étend continuellement sa gamme, avec cette année des stickers glitters parfaits  pour réaliser votre déco de Noël sur-mesure), Laure de Wool Kiss et Marie de Aime comme Marie. Bien sûr j’y retournerai l’année prochaine, et comme vous l’aurez compris d’ici là j’ai déjà de quoi un peu m’occuper côté DIY !

Rendez-vous sur Hellocoton !