Tag Archives: patate douce

Soupe à la patate douce, coco et poireaux {Spéciale sports d’hiver}

En cette saison de ski, je dédie cette recette de soupe de patate douce, carotte, coco et poireaux à tous ceux qui dévalent les pistes, à tous ceux qui en rêvent et à tous ceux …. à qui ça ne manque pas trop en fait !

Soupe poireaux coco patate douce
Pour ma part, j’ai une relation particulière aux sports d’hiver. Pour le bon côté, ils me rappellent les colonies de vacances d’hiver que je passais dans mon enfance et adolescence toujours avec la même bande de copains. J’aime l’ambiance nature, conviviale, sportive et terriblement dépaysante. J’aime les stations arborées et boisées, à taille humaine et plutôt sans voiture. J’aime l’esprit de bande de potes ou de famille car c’est un type de séjour que l’on partage forcément à plusieurs. J’aime ces pauses au soleil dans un transat que ce soit pour le déjeuner ou siroter une boisson chaude et ce contraste chaud-froid revigorant. J’aime l’ambiance boîte de nuit en plein air de certaines stations. J’aime les sapins enneigés, le silence (ou je sais ça peut paraitre paradoxal avec le son à fond des animations façon boîtes de nuit mais j’apprécie les 2…à des moments différents !) la luminosité, les odeurs, le bruit de la neige sous les pas, les feux de cheminée et les paysages à couper le souffle. J’aime la sensation de glisse et de liberté. Et skier entre les arbres dans les petits chemins en prenant le temps d’admirer la nature et se laisser glisser.

En revanche, j’ai vraiment besoin de voir l’horizon. Pour moi être au creux d’une vallée me donne un sentiment d’enfermement voire même de danger (je suis un peu claustrophobe sur les bords). Si en plus la station est bétonnée et les pistes justes d’immenses « boulevards » bondés c’est le pompon ! Je ne supporte pas la combo ski/chaussures qui pèsent une tonne quand en plus elles font souffrir mes tibias. Je ne suis pas assez bonne skieuse pour apprécier de skier dans le froid et sans visibilité et quand il neige… Je comprends bien que les professionnels du tourisme doivent « faire leur beurre » et que l’acheminement de tout produit ou denrée est plus coûteux, mais les prix exorbitants pratiqués m’ont longtemps fait fuir la semaine annuelle de ski bien trop onéreuse pour moi (qui préfère sans comparaison jouer les fourmis pour partir au soleil et à la mer) !

Cette année sans la disponibilité et le budget nécessaires pour des vacances en ce début d’année, la question des sports d’hiver ne s’est pas posée une demie seconde. Mais comme je regarde toujours le bon côté des choses, je suis un brin nostalgique de ce que j’apprécie le plus à la montagne. Alors pour « faire comme si » j’y étais, je me sers un bon mug de cette soupe fumante à la patate douce, carotte, poireaux et coco qui redonne des forces et est suffisamment rassasiante pour constituer à elle seule un repas du soir !

Soupe poireaux coco patate douce

INGRÉDIENTS
40 cl de crème de coco
2 patates douces
3 carottes
3 à 4 blancs de poireaux
1 oignon
Huile d’olive bio 1ère pression à froid
1 bouillon de légumes bio Bjorg pour moi sans huile de palme, sans additif glutamate et sans conservateur.
Poivre
Eau de Vichy Célestins

USTENSILES
Marmite
Mixeur plongeant ou blender à soupe
Couteau  d’office
Planche à découper
Passoire

PRÉPARATION

Eplucher et couper l’oignon en rondelles. Le faire dorer dans l’huile d’olive.

Couper le blanc de poireaux en tronçons et les rincer.

Eplucher les patates douces et les carottes les couper en cubes.

Ajouter les légumes dans la marmite et faire cuire à feu doux 10 à 15 minutes.

Recouvrir les légumes d’eau de Vichy Célestins, ajouter le bouillon. Faire cuire 20 à 30 minutes. Retire et mettre de côté quelques légumes.

Poivrer et ajouter la crème de coco avant de mixer. Servir bien chaud avec des morceaux de légumes pour ajouter « de la matière ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe de patate douce, carotte, potiron, panais et lait de coco {Reportage pour La Quotidienne sur France 5}

Vous vous en êtes peut-être aperçu avec mes dernières recettes publiées ici, en hiver, je mange de la soupe tous les jours ! Oui, vous avez bien lu : tous-les-jours !
Alors quand l’émission La Quotidienne de France 5 m’a demandé de réaliser une soupe pour l’un de leurs reportages, ça m’a paru très naturel puisque j’en mange quotidiennement de la soupe !! (tous les jours-la quotidienne, c’est bon vous avez saisi ?). Je promets que ma soupe sera meilleure que mon humour (en même temps ce n’est pas très difficile) !

Le sujet du reportage portait sur la comparaison entre les soupes faites maison et les soupes du rayon frais. Entre les 2, « il n’y a pas photo » sur différents points :
– d’abord en termes de texture : la soupe maison est plus épaisse car contient une proportion de légumes/eau plus forte que dans la version rayon frais ; ce qui a notamment pour bienfait d’augmenter la sensation de satiété.

– bien sûr en termes de vitamines et de nutriments : plus la soupe est dégustée tôt après sa préparation moins on perd de vitamines (même si la cuisson en a détruit entre 10 et 50% et que les soupes du rayon frais sont souvent conditionnées dans un emballage opaque à l’abris de la lumière pour limiter l’oxydation) ;

– la soupe maison est garantie sans colorant, sans additif ni conservateur (c’est le cas de certaines soupes du rayon frais mais pas de toutes) ;

– question goût et bien … c’est une affaire de goût : il est vrai que certaines marques sont très inventives sur les associations de parfums et souvent très originales.

Néanmoins, je n’ai jamais trouvé de soupe toute prête qui propose de la patate douce, du potiron, des carottes, du panais et du lait de coco ! Une douceur et un léger goût naturellement sucré qui en font une soupe rapidement addictive !

Soupe carotte panais potiron patate douce

Pour déguster la soupe que j’ai réalisée au cours de ce reportage voilà ce qu’il vous faut :

INGRÉDIENTS
500 gr de potiron bio
1 panais bio
2 carottes bio
1 oignon bio
300 gr de patates douces bio
500 ml de lait de coco bio
500 ml d’eau filtrée
Coriandre fraîche bio
Sel, poivre
2 CS d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
Crème de coco cuisine légère de Bjorg
Epices (selon votre goût) : coriandre moulue, cumin


USTENSILES

Couteau d’office
Planche à découper
Robot plongeur
Marmite

PRÉPARATION

Eplucher et couper les légumes en quartiers.

Faire légèrement dorer l’oignon dans l’huile d’olive. Faire revenir les légumes puis les couvrir d’eau.

Faire cuire à feu doux et à couvert 30 minutes. Ajouter ensuite le lait de coco.

Mixer et assaisonner selon votre goût.

Servir chaud, nappé d’une cuillère de crème de coco et de coriandre fraîche.

oupe panais carotte patate douce potiron

L’avantage majeur de la soupe du rayon frais c’est surtout… qu’elle est déjà prête et qu’on n’a plus qu’à la réchauffer ! En moins de 5 minutes on se réchauffe d’une soupe fumante quelle que soit l’heure à laquelle on rentre ! C’est clair que cet argument est difficile à battre et ravira tous ceux qui ont eu une longue et dure journée.

Sauf s’ils ont l’idée, comme moi, de congeler des portions de soupe dans des petits sacs de congélation (l’équivalent d’un bol par sachet) !

Lorsque je prépare une soupe - en général le week-end ou quand j’ai le temps en fait - j’en congèle la majeure partie dans des sachets de congélation (il est recommandé de limiter la durée de congélation à 3 mois maxi).

Comme je renouvèle l’opération à chaque nouvelle recette de soupe, j’ai plusieurs parfums dans mon congélateur que je n’ai plus qu’à décongeler les soirs de flemme, avec le double avantage de ne pas me lasser en dégustant la même soupe tous les soirs de la semaine qui suit sa préparation ! Malin, non ?

Le reportage est diffusé dans l’émission La Quotidienne du Mercredi 24 Février ! Si vous n’êtes pas devant votre poste entre 12 et 13h, je partagerai le lien de la vidéo ici ! Alors attention, c’est furtif, on m’aperçoit quelques secondes à la fin !

Et si comme moi, vous êtes fada de soupes, je vous ai préparé un dossier spécial Soupes dans la colonne de droite du blog : un clic et hop toutes mes recettes de soupes pour vous inspirer !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe Butternut, Patate Douce et poivre Timut {Vegan}

Brrrrr, il fait un temps à rester sous la couette avec votre bouillotte préférée (je vous laisse choisir : un chéri, un chat, les 2, c’est vous qui voyez !) mais il va bien falloir en sortir un jour (si, si !).

Et comme on n’affronte la rudesse et l’adversité que grâce à des grosses (très grosses) doses de douceur (et d’amour, en tout cas j’ai pas trouvé mieux), je vous en ai préparé un grand bol !

Soupe Butternut et Patate douce

 

 

Vous prendrez bien une grande louche de douceur et d’amour avec l’une de mes hit soupes de l’hiver (ou it soupes, en bon franglais, comme vous voulez !), la soupe butternut et patate douce épicée ?!

Si comme moi vous avez déjà explosé un couteau (mort au combat) et failli perdre un doigt en coupant une courge butternut, vous aurez compris que l’attaquer de front n’était pas la bonne tactique ! Depuis que je la fais rôtir au four au préalable, mes bras me disent merci, j’économise mes couteux d’office et le fumet de cette soupe n’en est que meilleur.

Son originalité vient aussi des épices et du poivre Timut du Népal dont l’arôme acidulé aux notes d’agrumes twistent la douceur de la courge butternut et le côté sucré de la patate douce.

On peut affronter l’hiver avec douceur ET force !

 

Soupe Butternut et Patate douce

 

INGREDIENTS pour 6 personnes affamées en grand besoin de douceur et d’amuuur

1/2 courge butternut
3 patates douces
1 oignon
Poivre Timut du Népal
Crème liquide d’amande pour une version 100% vegan (à défaut de la crème fraîche liquide si vous ne recherchez pas spécialement une version sans produit laitier)
1 à 2 CS d’huile d’olive

 

USTENSILES

Cocotte taille XL ou grande marmite
Couteau d’office
Econome
Mixeur plongeant

 

PREPARATION

Faire rôtir pendant 40 à 50 minutes la demie butternut au four à 180°C. Ajuster la durée selon la taille de la courge : elle est cuite lorsque la lame du couteau s’enfonce facilement.

A mi-cuisson de la courge, éplucher les patates douces et les couper en morceaux.

Dans la cocotte faire revenir l’oignon coupé en lamelles dans l’huile d’olive. Lorsque l’oignon est doré, ajouter les dés de patates douces et faire cuire 5 minutes en remuant régulièrement avant de couvrir d’eau pour 10 minutes.

Lorsque la courge butternut est rôtie, la sortir du four et prélever la chair. Déposer les morceaux de courge dans la cocotte et compléter avec un peu d’eau pour recouvrir tous les légumes.

Saler. Faire cuire le tout 5 minutes avant de mixer.

Servir bien chaud avec un nuage de crème et quelques grains de poivre Kamut concassés.

Soupe Butternut et Patate douce

Rendez-vous sur Hellocoton !