Tag Archives: fleur d’oranger

Tarte croustillante aux abricots {Quand les navettes font twister les abricots}


Les tartes aux fruits d’été font partie des plaisirs estivaux dont je ne me lasse pas! 

Cette tarte a la particularité d’être croustillante! Comment fait-on croustiller une tarte aux fruits me direz-vous? Et bien en tapissant le fond de la pâte ici par des navettes provençales, ces délicieux biscuits secs délicatement parfumés à la fleur d’oranger (au cas où ça vous aurez échappé, j’ai un « truc » avec la fleur d’oranger!).  L’association abricot-fleur d’oranger avait été testée et approuvée l’année dernière! Et bien cet été j’ai eu envie de twister l’abricot et la fleur d’oranger en les rendant croustillants! Oui je sais, je suis comme ça moi, je fais twister les tartes ! Mais ne vous inquiétez-pas, je suis suivie, mon médecin m’a d’ailleurs donné un bon traitement pour ça !







Voici la recette qui vous fera aussi twister vos abricots!


Ingrédients

1 pâte brisée
800 gr d’abricots frais
4 jaunes d’oeufs
40 cl de crème fraîche semi épaisse
5 à 6 navettes provençales
50 de sucre en poudre
3 à 4 CS de vergeoise (ou cassonade)
amandes émondées








Préparation

Abaisser la pâte brisée et la précuire avec des billes de faïence (ou des haricots secs) pendant 8 minutes à 170°C.

Battre les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Incorporer la crème fraîche et mélanger.

Laver et sécher soigneusement les abricots avant de les couper en quartiers.

Concasser les navettes et les déposer sur la pâte brisée précuite.

Disposer les quartiers d’abricots sur les navettes et napper du mélange crème-oeuf-sucre.

Cuire en 2 temps :
- 15 minutes à 180°C, puis saupoudrer d’amandes émondées et de vergeoise
- ré-enfourner 10 minutes à 170°C.




Alors elle ne twiste pas cette tarte?!





Rendez-vous sur Hellocoton !

La Tarte Tropézienne {Pour laisser s’exprimer la B.B qui sommeille en toi!}

Il y a quelques jours, je vous emmenais à Saint Tropez. Il aurait été cruel de ma part (et ce n’est pas du tout mon genre, je suis juste une inocente tentatrice de gourmandise!) de vous allécher sans vous glisser dans la poche la recette de cette fameuse tarte qui a tant de fans du Nord au Sud! Surtout si cette année vous ne passez par la côte varoise!

Dans quelques lignes vous pourrez en préparer et en manger où que vous soyez cet été! 

Alors? Do you-do you-do you Saint Tropez avec moi?







Ingrédients
Pour la brioche
250 gr de farine
35 gr de sucre
2 oeufs
40 gr de levure de boulanger
5 cl de lait entier ou demi-écrémé
90 gr de beurre doux à température ambiante
7 gr de fleur de sel de Guérande pour moi
Grains de sucre à Chouquette Beghin-Say


Pour la crème 
400 gr de lait
200 gr de sucre
2 oeufs entiers
1 jaune d’oeuf
60 gr de poudre à flan (flan pâtissier à la vanille)
200 gr de beurre doux à température ambiante
2 CS d’arôme de fleur d’oranger
130 gr de crème fleurette



Ustensiles
Casserole
Balance de cuisine
Robot pâtissier (avec les accessoires fouet pour la crème et crochet pour la brioche)
Film étirable
Bol
Saladier
Torchon
Rouleau à pâtisserie (oui on s’en sert pour de vrai en pâtisserie!)
Pinceau de cuisine
Grand couteau de cuisine
Poche à douille et douille lisse (optionnel)






Préparation

JOUR 1

Etape 1 de la Brioche

Equiper le robot patissier du crochet. Dans le bol, verser farine, sel et sucre et les mélanger à vitesse 1 ou 2.

Dans un bol délayer la levure dans le lait et ajouter un oeuf battu. Verser le contenu de ce bol dans la cuve du robot.

Une fois que la pâte à bien absorbé le liquide, ajouter le 2nd oeuf battu. Augmenter la vitesse et continuer à pétrir jusqu’à ce que la pâte se décolle seule des parois de la cuve (compter 10 minutes pour cette 1ère étape).

A ce stade, réduire la vitesse et incorporer le beurre coupé en morceaux, un à un en attendant avant chaque ajout que le beurre soit complètement absorbé (cette étape est plus longue que la 1ère, compter cette fois 20 minutes).

Puis filmer la pâte au contact dans un saladier, la recouvrir d’un torchon et laisser reposer 2 heures à température ambiante (cette étape s’appelle la première pousse car la pâte va lever).

2h après, verser la pâte sur le plan de travail fariné et la travailler comme pour l’assouplir  avec de grands gestes larges pour chasser le gaz de fermentation.

Filmer la pâte et la laisser reposer toute une nuit au réfrigérateur.


Le lendemain, finir la brioche et préparer la crème.

JOUR 2

Etape 2 de la brioche

Préchauffer le four à 40°C.

Sortir la pâte du réfrigérateur et l’étaler au rouleau sur le plan de travail fariné pour former un cercle du diamètre souhaité sur une épaisseur de 0,5 cm (vous pouvez choisir pour une tarte de format familial : environ 22cm, individuel : environ 10 cm ou en mini bouchée de 3 cm comme dans la boutique de la place des Lices!)

Poser les disques de pâte sur une feuille de papier sulfurisé (ou de silipat) et enfourner à mi-hauteur pendant une heure pendant ce temps, commencer la 1ère étape de la crème :



Etape 1 de la crème
Faire chauffer le lait dans une casserole avec 100 gr de sucre et la fleur d’oranger.

Battre les oeufs avec les 100 gr de sucre restants puis ajouter la poudre à flan pâtissier. 

Verser les oeufs dans la casserole et laisser épaissir à feu doux sans cesser de remuer. 

Ajouter la moitié du beurre à la fin, filmer au contact et laisser refroidir à température ambiante.


Etape 3 de la brioche 

Sortir la brioche du four et monter la température jusqu’à 175°C.

Badigeonner de jaune d’oeuf battu le dessus de la (ou des) brioche(s) à l’aide du pinceau, y compris sur les bords. Parsemer généreusement les grains de sucre sur le dessus.

Faire cuire pendant 14 minutes puis laisser refroidir complètement sur une grille.


Etape 2 de la crème

Fouetter le reste du beurre en ajoutant la crème pâtissière. Continuer à fouetter jusqu’à ce que la crème soit mousseuse et obtenir une crème mousseline.

Après avoir laisser le bol et les fouets au réfrigérateur, fouetter la crème en chantilly puis y incorporer la crème mousseline.

Couper en deux la brioche totalement refroidie avec le long couteau.

Garnir la brioche de crème (pour moi avec la poche à douille et une douille lisse) en s’arrêtant à un cm du bord sinon la crème va déborder après l’assemblage du dessus de la brioche.

Recouvrir la tarte de son « chapeau » et placer au réfrigérateur jusqu’à l’heure du dessert pour que la crème se solidifie un peu au froid.


Vous aurez noter que la recette de la brioche notamment nécessite des temps de pause longs (dont un de 12 heures), donc pour déguster une Tarte Tropézienne, un conseil, commencez-la la veille!

Retenez que la brioche se prépare en 3 étapes (dont la 1ère la veille et les 2 suivantes le lendemain) et la crème en 2! Donc prévoyez le temps nécessaire pour la préparer : la gourmandise se mérite, surtout si l’on veut inviter Saint Tropez à sa table!




La Tarte Tropézienne peut se déguster entre 2 parties de pétanques ou juste avant la sieste. 

Vous êtes prévenus, y goûter c’est laisser un peu du Sud entrer chez vous même si vous habitez Lille ou Paris  (et je pense que ce concept devrait en séduire plus d’un!) !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Des crêpes pour la Chandeleur {ma toute première fois, toute toute première fois}

Vous n’allez peut-être pas me croire mais jusqu’à aujourd’hui ce que je faisais le mieux en matière de crêpes, c’était …. de les manger (ceci dit là-dessus je n’ai pas perdu la main je vous rassure !).
Je m’étais mise en tête que c’était périlleux à faire, compliqué d’avoir une pâte légère et quasi magique de savoir retourner la crêpe d’un mouvement souple et délié du poignet. Alors je m’abstenais…. c’est ballot non ?!
Comme le disait Sénèque : ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire, c’est parce qu’on nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles ! La preuve !
Pour vous et rien que pour vous (vous êtes flattés là j’espère !)  je me suis lancée ce défi de faire alone the first crêpes of my life ! Et voilà le résultat ! 

Certes ce n’est qu’un début (mais il faut bien une 1ère fois à tout!) et je ne suis pas peu fière

 d’avoir réussi à « franchir l’obstacle » et à « sortir de ma zone de confort » ! Mon petit défi à moi !

Et vous savez quoi ? J’ai déjà envie de recommencer ! Bon il faut dire aussi que j’ai tout mangé… je vous avais prévenu, avec les crêpes, ma grande spécialité ça reste quand même … de les dévorer (là-dessus j’ai quelques années de pratique d’avance en plus !) !
La recette avec lesquelles j’ai réalisé mon « baptême de crêpes » est à base de Maïzena (je suis assez fleur de maïs comme fille) et de fleur d’oranger (je suis encore plus fleur d’oranger que fleur de maïs à vrai dire !).
Ingrédients

Ustensiles

Fouet
Saladier
Balance de cuisine
Crêpière (ou poêle)
Spatule en bois 

 

Préparation

Dans un saladier, délayer la Maïzena et la farine dans le lait en remuant sans cesse au fouet.
Dans un bol, battre les oeufs en omelette et les verser dans le saladier.
Ajouter le sucre vanillé et la fleur d’oranger avant de laisser reposer 30 minutes.
Dans une poêle huilée et bien chaude, verser une louche de pâte, laisser dorer avant de retourner.

A déguster chaudes avec du sucre parfumé à l’orange fait maison ou du Nocciolata (ma pâte à tartiner préférée, bio et sans huile de palme).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cannelé is beautiful {I Løv tea – concours inside}

Parmi mes addictions avouables, celle au thé n’est pas des moindres! Je dois bien vous confesser qu’il me faut mon litre de thé minimum par jour surtout le matin sinon impossible de mettre la machine en route : du thé vert délicatement fruité au petit déjeuner, un thé parfumé après le repas (en ce moment au chocolat!) et plus tard souvent un rooibos.

Parmi mes marques de thés préférées, Løv Organicdécouverte il y a 2 ans dans la ravissante boutique de la rue Montorgueil à Paris, 1er ardt – a vite rejoint l’étagère de mes thés préférés. 
Pourquoi Løv avec un ø? Non ce n’est pas une erreur de frappe ou un effet de style, tout simplement parce que Løv signifie feuille en Scandinavie et Organic of course parce que c’est bio!

Je vous laisse découvrir leur concept - dont je suis a huge fan - sur leur site : emballage rechargeable et recyclable (et aussi très joli!), pas d’OGM, etc.
Déjà fidèle à Løv is pure (un thé détox délicieux et vertueux quand la foodista que je suis, fait quelques légers-petits-minis abus de gâteaux par exemple !…) j’ai vite craqué pour le dernier né de leur gamme Løv is beautiful (le bien nommé!) aux parfums de pêche et d’abricot, dont la « vertu » serait de nous rendre belle et sereine!

Moi depuis que je démarre mes journées avec lui je suis res-plen-di-ssan-te (bon là, ça ne se voit pas trop, mais si, si je vous assure!)

Et le thé, quand on est totalement mordue comme moi, on peut le boire infusé mais on peut aussi en parfumer la pâtisserie! J’ai tenté l’expérience et essayé une variante des fameux cannelés dont je rafole mais cette fois parfumés au thé!!






Vous prenez ma recette de base des cannelés (inratables si vous suivez les 2 astuces essentielles!) en commençant au préalable par laisser infuser le thé 5 minutes dans le lait qui chauffe doucement dans la casserolle (petite astuce : utilisez un grand filtre à thé en papier tissé, car les feuilles de Lov is beautiful sont petites et si vous utilisez une boule à thé vous devrez ensuite filtrer votre lait avant d’y ajouter, beurre, sucre, etc.).

Puis vous reprenez la suite habituelle de la recette : retirer le filtre à thé et le remplacer par le beurre, que vous faites fondre avant d’ajouter la farine, le sucre et les oeufs, etc.

J’y ai ajouté en touche finale, à la place du rhum, une cuillère à soupe de fleur d’oranger!




Le résultat : des cannelés frais et délicatement parfumés qui sont partis aussi vite que mes cannelés habituels avec un hummm, c’est bon le petit goût fruité en prime!




Si vous avez envie de goûter ce nouveau thé et de vous faire le teint de pêche ou de tester ma version parfumée des cannelés, j’ai pour vous LA solution!


Løv Organic et moi, offrons 1 boîte de thé Løv is beautiful à 3 d’entre vous et pour le gagnant n°1 de ce tirage au sort, en plus d’une boîte de thé, il recevra le super mug-tisanière Lov Organic (le mug géant de la marque For Life avec son filtre à thé intégré et son couvercle pour garder votre breuvage chaud plus longtemps! Bref la Rolls du mug!)


Pour cela je vous invite à me raconter en commentaire ci-dessous, votre rituel thé préféré, (c’est-à-dire : quand, où, comment, vous aimez boire votre thé), puis à devenir fan de la page Facebook de Løv Organic et de la page de Fais-moi croquer (ou de me suivre sur Twitter si vous êtes plus Twitter que Facebook : @Faismoicroquer, ou Hellocoton)!

Pour multiplier vos chances de gagner vous pouvez relayer ce concours sur votre page Facebook (+ 1 chance), votre compte Twitter (+ 1 chance), Hellocoton (+ 1 chance) et votre blog si vous en avez un (+ 1 chance). Cela vous fait ainsi 4 chances supplémentaires de gagner (soit 5 chances en tout si comme moi vous savez compter sur vos doigts!).

Pour chaque relais supplémentaire, laisser un commentaire distinct ci-dessous avec à chaque fois le lien de votre relais (indispensable pour valider votre participation). Et surtout n’oubliez pas de laisser votre nom, que je vous retrouve!!


Ce jeu s’applique aux résidents en France métropolitaine et s’achève le 15 Novembre à minuit.


Bonne chance à tous et n’oubliez pas l’essentiel : All you need is…….Løv!!

Est venue l’heure -du thé- et d’annoncer les gagnants! Avant cela, je tenais à tous vous remercier de votre participation car j’ai lu avec grand plaisir vos instants thé préférés.

J’étais avec vous, à votre travail, dans votre fauteuil et j’avais l’impression de prendre le thé ensemble, car bien sûr c’est équipée d’une tasse de thé que je vous lisais!

Bon, trève de blabla et de suspense, les gagnants sont :

Pour le Mug et le thé, le commentaire :
22 Nan Ahh Nana

Pour une boîte de thé chacune :

71claire7799
60 joy3
 
 
Communiquez-moi par mail vos adresses à faismoicroquer@gmail.com pour que votre cadeau vous soit envoyé!
 
J’espère que vous apprécierez ce thé autant que moi! Venez-ici me dire ensuite s’il vous a plu!





 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Clafoutis aux abricots et à la fleur d’oranger

Avec le mois de Juillet revoici la saison des abricots!
L’été dernier je les imaginais aromatisés à la lavande pour vous transporter en Provence et cette saison c’est avec une goutte de fleur d’oranger que j’ai eu envie de faire couler l’été dans votre bouche!

Fermer les yeux, goûter et laisser vous transporter………….en été!

C’est bon, vous entendez -presque- les cigales?

Préparation
Préchauffer le four à 180°C.
Battre les oeufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux et blanc.

Ajouter la farine, le lait concentré et 2 cs de fleur d’oranger.

Laver, dénoyauter et couper les abricots en quartiers.
Déposer les morceaux d’abricots au fonds des moules et recouvrir de la préparation.
Enfourner pour 25 minutes.
Le petit plus de Fais-moi croquer! : saupoudrer d’amandes effilées avant la cuisson. Elles vont dorer et apporter un délicieux côté croustillant au clafoutis! 
Ma préférence à moi - petit clin d’oeil à Julien Clerc, un jeune espoir de la chanson française, notez son nom, vous entendrez parler de lui - va aux abricots Bergeron qui gorgés de soleil me transportent à tous les coups dans le sud, même quand je suis à Paris!
Bon si le soleil daignait monter jusqu’à la Capitale ça aiderait aussi sûrement, mais en l’attendant je me gave d’abricots parfumés à la fleur d’oranger!
Si l’été ne vient pas à toi, va à l’été!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !