Tag Archives: courgette

pesto pistaches

Pasta & courgettes au pesto de pistaches

Récemment une recette de Danette au chocolat vegan a vu le jour grâce à une mésaventure culinaire. Mésaventure ne veut pourtant pas toujours dire catastrophe, bien au contraire !

J’avais en tête une recette à base de pesto de pistaches. Cette perspective me faisais saliver ! Je saisis l’occasion d’un dîner entre amis pour me lancer. En milieu d’après midi, j’enfile mon tablier prête à aller m’amuser en cuisine pour préparer le menu du soir !

Pour un pesto de pistaches, vous conviendrez, c’est meilleur sans les coques, n’est-ce-pas ? Me voici donc en train de décortiquer puis de peser mes pistaches et là je réalise que pour obtenir 300 gr de pistaches décortiquées ça ne prend pas 10 minutes comme je le croyais, non, non, non, ni même 20 ou 30…. Cela prend pour une personne seule 1h, oui 1h !! Oubliez-votre idée de tarte vegan à la rhubarbe pour le dessert, vous n’aurez pas le temps de réaliser une pâte à tarte aujourd’hui ! Et en plus vous aurez les bouts de doigts tout tuméfiés.

Donc un conseil pour cette recette, décortiquez avant (voire en plusieurs fois) ou réquisitionnez plusieurs mains pour participer à l’exercice tous ensemble (ça donne en plus l’occasion de papoter, un peu comme quand on épluche des haricots verts à plusieurs) ! Même si cela paraît fastidieux, je vous assure que cela en vaut carrément la peine !

pesto de pistaches

Vous pourrez aisément vendre à vos commis qu’ils seront amplement récompensés par une recette dont il se souviendront !

Au choix et selon votre obédience, vous la qualifierez de « bonne à se taper les fesses par terre » ou vous pourrez aussi dire « j’en mangerais même sur la tête d’un pouilleux » ! Oui cette recette vous fera perdre votre retenue légendaire et même tout semblant de dignité, je vous aurais prévenus, elle est vraiment inoubliable et addictive !!

A côté les pestos tout prêts que l’on achète au rayon épicerie vous paraîtront fades et manquant de parfum !

 

pesto de pistaches

Il ne vous reste plus qu’à réquisitionner des gourmands pour vous aider à décortiquer toutes ces pistaches !

INGRÉDIENTS pour 6 assiettes creuses
4 courgettes bio
30aine de tomates cerises bio
300 gr de spaghetti d’épeautre complet (en magasin bio)
1 bouquet de basilic
1/3 de bouquet de coriandre
20 cl d’huile d’olive 1ère pression à froid fruitée (Puget pour moi)
300 gr de pistaches non salées (décortiquées)
Spray à huile d’olive
Fleur de sel Le Guérandais et poivre bio pour moi

USTENSILES
Robot coupe de type Magimix
Plat au four de type Pyrex
Spirulizer ou éplucheur Julienne Mastrad (que l’on trouve chez Zôdio, du Bruit dans la cuisine ou Alice Délice)
1 balance de cuisine
1 égouttoir
1 fait-tout ou une très grande casserole
Petit saladier et bol (pour décortiquer les pistaches)

PRÉPARATION

Pour le pesto de pistaches
Décortiquer les pistaches jusqu’à obtenir 300gr de pistaches.

Les verser dans le bol du robot-coupe avec les tiges et feuilles de basilic et de coriandre (pas de gâchis avec le zéro déchet). Mixer quelques minutes. Veiller à ne pas mixer trop fin (on n’essaye pas ici d’avoir une poudre de pistache), il doit rester des grains visibles pour avoir de la « matière » et de la mâche.

Ajouter l’huile d’olive, le sel et le poivre tout en continuant à mixer pour obtenir une pâte crémeuse.

Réserver.

Notes : Le pesto de pistaches se conserve au frais dans une boîte hermétique de type Tupperware pendant une semaine.

Les pâtes de courgettes

Préchauffer le four à 180°C. Faire chauffer de l’eau dans le fait-tout jusqu’à ébullition.

Laver et essuyer les courgettes et les tomates.

Déposer les tomates dans un plat au four, vaporiser d’huile d’olive et enfournez pour 10 minutes.

Former des spirales de spaghettis avec le spirulazer ou l’éplucheur julienne.

Quand l’eau bout, saler et déposer les spaghettis complets d’épeautre. Baisser le feu. Après 4 minutes de cuisson, ajouter les spaghettis de courgettes pour encore 3 minutes de cuisson.

Puis égoutter les pastas et courgettes et les remettre dans la casserole. Verser le pesto de pistaches et mélanger le tout.

Servir avec les tomates cerises cuites et fondantes sur le dessus, décoré de feuilles de basilic.

gaspacho courgettes menthe

Gaspacho aux courgettes et menthe {soupe d’été fraîche & vegan}

Puisque l’été joue les prolongations et nous offre un mois de Septembre aux couleurs de l’été indien (comme une aquarelle de Marie Laurencin, vous voyez ?) et que les étales sont encore couverts de légumes d’été, j’ai envie de vous dire, continuons de plus belle avec des recettes estivales et fraîches aussi gourmandes que saines ! Parce qu’en rentrant de vacances, on est tous montés sur la balance et il paraît que certains ont poussé des cris horrifiés… (toute ressemblance avec des faits ou des personnes réelles n’est pas totalement due au hasard). Alors comme je ne vous/nous veux que du bien, je vous glisse ici une de mes recettes détox de saison !

Ça ne vous est pas passé inaperçu je suis soupe addict (et non soupe au lait) été comme hiver. Chaude ou froide c’est pour moi un classique, quasiment un minimum syndical du dîner.

gaspacho courgettes menthe

Cette nouvelle recette de soupe aux courgettes relevée par la fraîcheur de la menthe et adoucie par le tofu soyeux, c’est un mélange à la fois vif et doux, dont vous me donnerez des nouvelles !

En plus elle est totalement Cabot compatible (ce qui est parfait pour moi qui réattaque une cure pour détoxifier des « abus » des soirées d’été et des vacances) !

gaspacho menthe courgettes

 

INGRÉDIENTS pour environ 4 bols de gaspacho

4 courgettes bio
200 gr de tofu soyeux
1 bouquet de menthe bio
3 CS d’huile d’olive bio vierge 1ère pression à froid
Sel Herbamare pour moi, mon sel préféré incontournable depuis 2001 
Poivre

USTENSILES

Casserole
Mixeur ou Blender
Planche à découper
Couteau d’office

PRÉPARATION

Laver et couper les courgettes en gros tronçons. Les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 3 minutes.

Egoutter les courgettes et les laisser refroidir avant de les mixer en ajoutant le tofu soyeux, l’huile d’olive et la menthe fraîche ciselée.

Saler et poivrer selon votre goût.

Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir (ce gaspacho se prépare minimum 1 heure avant l’heure de le déguster pour qu’il ait le temps de se rafraîchir).

Une recette simple comme bonjour à reproduire tous les étés sans modération pour balancer des « éventuels » excès !

Soupe de poireaux et courgettes {Recette anti-grisaille}

Je n’ai pas de remède anti jour-de-pluie-tout-gris ni contre l’hiver qui n’en finit pas. Enfin si, il y a bien prendre un billet d’avion pour les Tropiques !…Maintenant si pour  vous aussi, ça ne va pas être possible tout de suite, j’ai bien une idée : enveloppons-nous d’un maximum de douceur en attendant le soleil !

Et la douceur que je vous propose de vous accorder à vous-même aujourd’hui a un parfum de soupe de poireaux et de courgettes !

soupe poireaux courgette

 

INGREDIENTS

3 courgettes bio
2 poireaux bio
1 oignon bio
Persil plat bio
1 CS d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
1 litre d’eau minérale (ou filtrée pour moi)
Sel, poivre

 

USTENSILES

Couteau d’office
Planche à découper
Couteau éplucheur (économe)
Marmite
Ciseaux dédiés aux herbes aromatiques
Mixeur-plongeur ou blender

PRÉPARATION

Peler et émincer l’oignon. Laver les courgettes et les couper en morceaux. Tronçonner finement les poireaux et les laver.

Faire dorer légèrement l’oignon dans l’huile d’olive. Ajouter les poireaux et laisser revenir à feu doux pendant 5 minutes.

Ajouter les courgettes et faire cuire encore 5 minutes avant de couvrir d’eau et de porter à ébullition. Puis baisser le feu et cuire à couvert pendant 15 minutes.

Laver et ciseler le persil.

Mixer, saler, poivrer et servir avec le persil ciselé.

Option : avant d’ajouter les courgettes, prélever et réserver quelques morceaux de poireaux. Les remettre dans la marmite après la phase de mixage pour apporter de la texture à la soupe et augmenter la sensation de satiété.

soupe poireaux courgette

super green soup

 Super green soupe au petit épeautre {Ma recette pour Amoureusement Soupe 2015}

Le 7 Novembre dernier, quelques joyeux drilles blogueurs food s’élançaient place des Abbesses dans le 18ème arrdt, dès 8 heures du matin pour la 5ème édition d’Amoureusement Soupe. Il faut vraiment être fêlé de la soupière, vous devez penser ! Et ce n’est pas totalement faux ! Sous un soleil radieux et des températures printanières, pas évident d’avoir envie de goûter une 10 aine de soupes et pourtant !… Ma soupière fut rapidement vide et ma recette classée 4ème sur 22 à l’issue de la journée !

Comme je l’ai promis à tous ceux qui l’ont goûtée et appréciée, voici la recette de ma Super green soup !
Pourquoi super green ? Parce que non seulement elles est composées d’épinards frais, de carottes et de courgettes mais ce qui fait son petit truc en plus, c’est le petit épeautre !

super green soup au petit épeautre

Peu connue, cette vieille céréale a pourtant tous les atouts nécessaires pour s’inviter dans votre bol – si vous le voulez green : riche en phosphore, en magnésium (4 fois plus que le riz brun et 5 fois plus que dans 100 gr de steak)  et en calcium (100 gr vous apporte le 1/4 de la ration journalière conseillée).

Faible en gluten, le petit épeautre est donc une céréale plus digeste que le blé. Riche de 8 acides aminés essentiels il contient 12% de protides soit l’équivalent de 2 oeufs (pour 100 gr de petit épeautre) !

On lui attribue des propriétés non négligeables comme celles de :
– faire baisser le taux de cholestérol et de sucre dans le sang
– posséder des propriétés anti-stress et favoriser le sommeil
– faciliter le transit.

Avec toutes ces ressources dans un seul bol, à lui seul le petit épeautre transforme ma soupe green en Super green Soup !

super green soup au petit épeautre

INGREDIENTS pour 4 personnes 
1 oignon
500 gr de courgettes
200 gr de carottes
120 gr de petit épeautre
400 gr de pousses d’épinard frais
1 bouillon cube de légumes (moi j’utilise ceux sans huile de palme, sans sel sans gluten et sans lactose de Jardin Bio)
2 CS d’huile d’olive
Sel, poivre, eau

USTENSILES
Balance de cuisine
Planche à découper
Couteau d’office
Econome
Marmite
Mixeur plongeur

PRÉPARATION
Faire revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive.
Laver les courgettes et couper les en fines rondelles.
Eplucher les carottes et les couper en petits dés (ou mieux les râper).
Ajouter carottes et courgettes coupées dans la marmite et faire cuire à feu doux.
Lorsque les légumes deviennent tendres les couvrir d’eau. Ajouter le bouillon cube de légumes et le petit épeautre.
Monter la puissance de feu jusqu’à ébullition puis laisser mijoter 30 minutes.
A la fin ajouter les jeunes pousses d’épinards, saler, poivrer.
Mixer et déguster chaud pour faire le plein de vitamines et vous régaler !

super green soup au petit épeautre
Une super journée placée sous le signe de la gaité (c’est comme ça la soupe ça rend gai, vous l’ignoriez ?) et des parfums bariolés de soupes !

Amoureusement Soupe 2015 Fais moi croquer
D’ailleurs pour retrouver les recettes de mes camarades, faites un tour sur le site d’Amoureusement soupe qui vous propose d’acheter un livret avec toutes les recettes (les bénéfices de la vente du livret sont reversés à l’association des orphelins des pompiers de Paris) ou si vous préférez, retrouvez chacun des participants dans son portrait et baladez vous sur son blog pour dénicher sa recette !

Tarte à la courgette, menthe et ricotta {Viva Italia !}

On continue à fêter l’Italie cette semaine (personnellement, je pourrais la fêter tous les jours !) !

Cette fois avec un autre célèbre fromage italien qui est une excellente ressource en cuisine : la ricotta ! Pour des recettes sucrées ou salées, on peut y recourir plus souvent qu’on ne pense, notamment pour remplacer avantageusement la crème fraîche car la ricotta ne contient elle que 11% de matière grasse, tout en maintenant goût crémeux et onctuosité !

 

PIMG_6788

Comme quoi, manger italien ne signifie pas forcément multiplier les calories !! On peut donc continuer à fêter l’Italie indéfiniment et sans prendre un gramme !

INGRÉDIENTS
1 pâte feuilletée pur beurre
250 gr de ricotta Galbani
3 à 4 courgettes
1 bouquet de menthe
1 oignon
3 œufs
100 gr de parmesan
150 gr de gruyère râpé
3 cuillère à Soupe d’huile d’Olive
100 gr de Chapelure (ou de pain sec mixé)

 

PIMG_6795

 

PRÉPARATION

Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive. Éplucher et découper l’oignon en rondelles. Le faire dorer dans l’huile chaude.

Laver, essuyer et couper les courgettes en morceaux (rondelles de 2 cm puis en quartier). Les faire dorer dans la sauteuse.
Astuce : Si vous en avez la possibilité, faire cuire les courgettes la veille et les laisser essorer une nuit avant de les ajouter à l’appareil.

Pendant que les courgettes cuisent, faire cuire à blanc la pâte feuilletée 10 minutes à 175°C.

Quand la pâte est précuite, saupoudrer le fond de chapelure (pour éviter à la pâte d’être détrempée pas l’eau contenue dans les courgettes)

Dans un bol, battre les œufs et la ricotta ensemble. Ciseler la menthe, ajouter sel, poivre et parmesan. Mélanger le tout et verser l’appareil sur le fond de tarte.

Recouvrir de gruyère râpé et enfourner pour 40 minutes.

Cette tarte se déguste chaude ou froide, ce qui est très pratique pour les pique-niques, barbecues et autres fêtes d’extérieur dont nous allons tous profiter avec joie !

 

PIMG_6829