Tag Archives: carotte

salade d'asperges radis carotte

Salade d’asperges, carottes et radis {coup de fraîcheur}

Un peu de fraîcheur, une bassine de glaçons et un ventilo XXL svp !! Si vous n’avez pas la chance de passer vos journées dans un environnement climatisé ou que vous avez eu droit à vos 2h quotidiennes de transport en commun bondés, non climatisés et donc parfumés par l’effet limité des déodorants, vous aurez peut-être envie de terminer votre semaine fraîchement, légèrement et en douceur.

Que diriez-vous ce week-end de vous rafraîchir d’une salade d’asperges, carottes et radis ? Du croquant et du fondant en même temps car les associations de textures sont pour moi essentielles et participent grandement au plaisir gustatif !

salade d'asperges radis carotte

INGREDIENTS pour 6 assiettes de salade d’asperges

1 botte d’asperges vertes françaises (si vous voulez faire un geste pour votre santé, commencez par dire stop aux légumes aux pesticides venant d’Espagne et privilégiez les fruits et légumes locaux ou bio)
3 carottes bio
1/2 bottes de radis
Fèves d’Edamame (chez Picard)
Yaourt de soja bio (ou soja français sans OGM)
Moutarde Jardin Bio pour moi
Vinaigre de cidre bio
Sel et poivre
Herbes fraîches : ciboulette, persil plat

USTENSILES
Auto-cuiseur
Planche à découper
Couteau d’office
Eplucheur
Bol
Cuillère
Torchon
Passoire (pour laver les radis)
Ciseaux de cuisine (pour tailler les herbes)

PRÉPARATION

Faire décongeler 1h à l’avance les edamames. Eplucher les asperges, couper le pied trop dur et filandreux. Faire cuire 10 minutes à l’autocuiseur puis passer les asperges sous l’eau froide.

Laver et essuyer les carottes, les herbes et les radis. Ecosser les fèves d’edemame.

Tailler des lamelles de carottes avec l’éplucheur.
Couper des fines rondelles de radis.

Pour le dressage, couper les asperges en 2 dans la longueur, ajouter les lamelles de carottes, les radis et les fèves d’edemame.

Dans le bol verser 4 CS de vinaigre de cidre, saler et poivrer. Ajouter 3 CS de moutarde puis le yaourt. Mélanger le tout. Ajuster l’assaisonnement à votre goût en sel, poivre et moutarde. Ajouter les fines herbes à la sauce.

Servir la salade d’asperges accompagnée de sa sauce.

Gaspacho carotte curcuma

Gaspacho de carottes à la crème de curcuma {Recette vegan et zéro-déchets}

Humm ce soleil qui réchauffe, qui nous caresse la peau et lui donne des belles couleurs ! Il est enfin là ! Il nous permet de sortir enfin sans collant, de chausser des souliers ouverts et de porter des robes légères (et pour certains d’exhiber leur bronzage de Bali par exemple) !

Pour le célébrer comme il se doit, j’ai mis de ses rayons dans mon assiette et je fais le plein de bétacarotène avec un gaspacho aux carottes et à la crème de cajou au curcuma. Ainsi mes bonnes couleurs attrapées à l’autre bout du monde perdurent, hehe !

Gaspacho carotte curcuma

Cette recette est largement inspirée par Zoé Armbruster et son livre Cuisine détox super facile (Editions Solar) que j’ai revisitée avec mes petites touches personnelles et notamment mon bouillon sain et anti-gaspi fait-maison dont je vous livre l’astuce dans la recette.

Gaspacho carotte curcuma

Cette recette est une mine de trésors healthy  :
La carotte et ses fameuses bêta-carotènes pour nous préparer un teint hâlé naturellement.
Le curcuma et ses milles vertus : anti-oxydant puissant, anti-inflammatoire, abaisse le taux de triglycérides et le taux de sucre, riche en fer, en potassium, en vitamine C. Il soutient le nettoyage du foie et stimule la vésicule biliaire.
Les noix de cajou : riches en antioxydants, en magnésium et en cuivre (ce qui aide l’absorption du fer du curcuma par exemple), elles font baisser le taux de triglycérides.

Voilà pour les raisons healthy de déguster un gaspacho aux carottes et à la crème de curcuma.

Dans ma version de la recette de Zoé, il y a aussi une astuce pour ceux qui, comme moi, veulent se lancer dans la réduction des déchets.

Je vous livre ma recette du bouillon maison, économique et sain, car malheureusement tous les bouillons que l’on trouve sur le marché, même les bio, contiennent du sucre sous une forme ou une autre, du sel ajouté quand ce ne sont pas carrément des conservateurs. Alors que préparer un bouillon maison c’est ultra simple, sain et économique.

INGRÉDIENTS

Pour le Gaspacho de carottes
1 kg de carottes bio
1 CS d’huile d’olive vierge 1ère pression à froid
200 ml de lait végétal bio
45 cl de bouillon fait-maison
Sel et poivre
Quelques noisettes
Graines de chanvre
Coriandre fraîche
Eau de Vichy Célestins

Pour la crème au curcuma
20 cl de lait végétal bio
1 CC de curcuma en poudre bio
80 gr de noix de cajou
Eau de Vichy Célestins

USTENSILES
Bol
Couteau d’office
Planche à découper
Balance de cuisine
Casserole
Eplucheur
Blender de type Magimx
Robot-coupe de type Magimix

PRÉPARATION

Le bouillon maison

A chaque fois que j’épluche des légumes (chez moi ils sont toujours bios), je ne jette pas les épluchures. Je les stocke dans un récipient adapté au congélateur. Un jour des carottes, des épluchures de poireaux, d’oignons, échalotes, tiges d’herbes fraîches, etc. Quand le récipient est plein. Je fais bouillir une grande casserole d’eau et je fais cuire 15 à 20 minutes les épluchures à petits bouillons. Je filtre le bouillon et une fois refroidi, j’obtiens un bouillon maison parfaitement sain.

Pour la crème au curcuma

Faire tremper les noix de cajou dans l’eau de Vichy Célestins au moins 1h.

Egoutter les noix et les verser dans le bol du robot-coupe avec le curcuma.

Mixer jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse (cela peut prendre entre 5 et 10 minutes pour que la crème de curcuma soit totalement lisse). Réserver au réfrigérateur.

Pour le gaspacho de carottes

Faire cuire les carottes coupées en rondelles dans une grande casserole remplie d’eau de Vichy Célestins.

Quand elles sont cuites, les égoutter puis les verser dans le blender. Ajouter le bouillon, le lait végétal, l’huile d’olive, la coriandre fraîche, le sel et le poivre.

Mixer le tout et laisser reposer au réfrigérateur.

Servir bien frais avec la crème de curcuma, des graines de chanvre et des éclats de noisettes concassées.

Jus carotte betterave pomme

Jus de betterave, pomme et carotte {la détox des Tontons flingueurs}

Si après ce long week-end pascal vous avez envie de mettre un peu votre foie au repos, je vous propose un jus vitaminé et détox !

Si vous le servez à vos proches ou à des invités et qu’on vous dit : « je lui trouve un goût de pomme« , vous pourrez répondre fièrement façon Tontons Flingueurs : « y’en a ! »
Et là si l’on vous dit « y’a pas seulement que d’la pomme, y’a aut’chose ; ça serait pas des fois d’la betterave« . Vous pourrez essayer de répondre sans pouffer de rire : « y’en a aussi ! » Vous verrez tout de suite que vous aurez à faire à un(e) cinéphile averti(e) !

Jus carotte betterave pomme

Ça c’est la version des Tontons flingueurs, dans mon verre il y a seulement 3 ingrédients sains qui ne vous veulent que du bien :

La betterave est le meilleur reconstituant sanguin naturel et il est très riche en caroténoïdes c’est-à-dire protège des U.V et réduit les dommages liés au vieillissement.

La carotte est la championne de la bêta-carotène et donc une puissante alliée antioxydants et anti-cancérigène.

La pomme est l’un des aliments les plus détoxiquants qui soient. La pectine des pommes absorbe les déchets toxiques des intestins. Elle nettoie le foie et les reins et favorise le maintien de l’hydratation de la peau. La pomme est reconnue comme l’un des meilleurs aliments anti-cancérigènes et facteurs de santé !

Jus carotte betterave pomme

 

INGRÉDIENTS pour 2 verres

2 pommes bio
2 carottes bio
1 betterave bio crue si possible sinon cuite, ça marche aussi

 

USTENSILES
Centrifugeuse (Magimix pour moi)

 

PRÉPARATION

Laver les fruits et légumes, les centrifuger et boire immédiatement.

Si vous souhaitez consommer votre jus plus tard, réservez-le au frais dans un thermos avec une goutte de jus de citron. Consommez-le dans les 12h.

Jus pomme carotte betterave

Je n’y résiste pas, je vous glisse l’extrait en question car personnellement je ne me lasse pas de ces acteurs et de ces dialogues. Je vous promets en revanche qu’après  avoir bu mon jus de pomme, betterave et carotte, vous serez en meilleur forme que ces Tontons-là :

Soupe de patate douce, carotte, potiron, panais et lait de coco {Reportage pour La Quotidienne sur France 5}

Vous vous en êtes peut-être aperçu avec mes dernières recettes publiées ici, en hiver, je mange de la soupe tous les jours ! Oui, vous avez bien lu : tous-les-jours !
Alors quand l’émission La Quotidienne de France 5 m’a demandé de réaliser une soupe pour l’un de leurs reportages, ça m’a paru très naturel puisque j’en mange quotidiennement de la soupe !! (tous les jours-la quotidienne, c’est bon vous avez saisi ?). Je promets que ma soupe sera meilleure que mon humour (en même temps ce n’est pas très difficile) !

Le sujet du reportage portait sur la comparaison entre les soupes faites maison et les soupes du rayon frais. Entre les 2, « il n’y a pas photo » sur différents points :
– d’abord en termes de texture : la soupe maison est plus épaisse car contient une proportion de légumes/eau plus forte que dans la version rayon frais ; ce qui a notamment pour bienfait d’augmenter la sensation de satiété.

– bien sûr en termes de vitamines et de nutriments : plus la soupe est dégustée tôt après sa préparation moins on perd de vitamines (même si la cuisson en a détruit entre 10 et 50% et que les soupes du rayon frais sont souvent conditionnées dans un emballage opaque à l’abris de la lumière pour limiter l’oxydation) ;

– la soupe maison est garantie sans colorant, sans additif ni conservateur (c’est le cas de certaines soupes du rayon frais mais pas de toutes) ;

– question goût et bien … c’est une affaire de goût : il est vrai que certaines marques sont très inventives sur les associations de parfums et souvent très originales.

Néanmoins, je n’ai jamais trouvé de soupe toute prête qui propose de la patate douce, du potiron, des carottes, du panais et du lait de coco ! Une douceur et un léger goût naturellement sucré qui en font une soupe rapidement addictive !

Soupe carotte panais potiron patate douce

Pour déguster la soupe que j’ai réalisée au cours de ce reportage voilà ce qu’il vous faut :

INGRÉDIENTS
500 gr de potiron bio
1 panais bio
2 carottes bio
1 oignon bio
300 gr de patates douces bio
500 ml de lait de coco bio
500 ml d’eau filtrée
Coriandre fraîche bio
Sel, poivre
2 CS d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
Crème de coco cuisine légère de Bjorg
Epices (selon votre goût) : coriandre moulue, cumin


USTENSILES

Couteau d’office
Planche à découper
Robot plongeur
Marmite

PRÉPARATION

Eplucher et couper les légumes en quartiers.

Faire légèrement dorer l’oignon dans l’huile d’olive. Faire revenir les légumes puis les couvrir d’eau.

Faire cuire à feu doux et à couvert 30 minutes. Ajouter ensuite le lait de coco.

Mixer et assaisonner selon votre goût.

Servir chaud, nappé d’une cuillère de crème de coco et de coriandre fraîche.

oupe panais carotte patate douce potiron

L’avantage majeur de la soupe du rayon frais c’est surtout… qu’elle est déjà prête et qu’on n’a plus qu’à la réchauffer ! En moins de 5 minutes on se réchauffe d’une soupe fumante quelle que soit l’heure à laquelle on rentre ! C’est clair que cet argument est difficile à battre et ravira tous ceux qui ont eu une longue et dure journée.

Sauf s’ils ont l’idée, comme moi, de congeler des portions de soupe dans des petits sacs de congélation (l’équivalent d’un bol par sachet) !

Lorsque je prépare une soupe – en général le week-end ou quand j’ai le temps en fait – j’en congèle la majeure partie dans des sachets de congélation (il est recommandé de limiter la durée de congélation à 3 mois maxi).

Comme je renouvèle l’opération à chaque nouvelle recette de soupe, j’ai plusieurs parfums dans mon congélateur que je n’ai plus qu’à décongeler les soirs de flemme, avec le double avantage de ne pas me lasser en dégustant la même soupe tous les soirs de la semaine qui suit sa préparation ! Malin, non ?

Le reportage est diffusé dans l’émission La Quotidienne du Mercredi 24 Février ! Si vous n’êtes pas devant votre poste entre 12 et 13h, je partagerai le lien de la vidéo ici ! Alors attention, c’est furtif, on m’aperçoit quelques secondes à la fin !

Et si comme moi, vous êtes fada de soupes, je vous ai préparé un dossier spécial Soupes dans la colonne de droite du blog : un clic et hop toutes mes recettes de soupes pour vous inspirer !

super green soup

 Super green soupe au petit épeautre {Ma recette pour Amoureusement Soupe 2015}

Le 7 Novembre dernier, quelques joyeux drilles blogueurs food s’élançaient place des Abbesses dans le 18ème arrdt, dès 8 heures du matin pour la 5ème édition d’Amoureusement Soupe. Il faut vraiment être fêlé de la soupière, vous devez penser ! Et ce n’est pas totalement faux ! Sous un soleil radieux et des températures printanières, pas évident d’avoir envie de goûter une 10 aine de soupes et pourtant !… Ma soupière fut rapidement vide et ma recette classée 4ème sur 22 à l’issue de la journée !

Comme je l’ai promis à tous ceux qui l’ont goûtée et appréciée, voici la recette de ma Super green soup !
Pourquoi super green ? Parce que non seulement elles est composées d’épinards frais, de carottes et de courgettes mais ce qui fait son petit truc en plus, c’est le petit épeautre !

super green soup au petit épeautre

Peu connue, cette vieille céréale a pourtant tous les atouts nécessaires pour s’inviter dans votre bol – si vous le voulez green : riche en phosphore, en magnésium (4 fois plus que le riz brun et 5 fois plus que dans 100 gr de steak)  et en calcium (100 gr vous apporte le 1/4 de la ration journalière conseillée).

Faible en gluten, le petit épeautre est donc une céréale plus digeste que le blé. Riche de 8 acides aminés essentiels il contient 12% de protides soit l’équivalent de 2 oeufs (pour 100 gr de petit épeautre) !

On lui attribue des propriétés non négligeables comme celles de :
– faire baisser le taux de cholestérol et de sucre dans le sang
– posséder des propriétés anti-stress et favoriser le sommeil
– faciliter le transit.

Avec toutes ces ressources dans un seul bol, à lui seul le petit épeautre transforme ma soupe green en Super green Soup !

super green soup au petit épeautre

INGREDIENTS pour 4 personnes 
1 oignon
500 gr de courgettes
200 gr de carottes
120 gr de petit épeautre
400 gr de pousses d’épinard frais
1 bouillon cube de légumes (moi j’utilise ceux sans huile de palme, sans sel sans gluten et sans lactose de Jardin Bio)
2 CS d’huile d’olive
Sel, poivre, eau

USTENSILES
Balance de cuisine
Planche à découper
Couteau d’office
Econome
Marmite
Mixeur plongeur

PRÉPARATION
Faire revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive.
Laver les courgettes et couper les en fines rondelles.
Eplucher les carottes et les couper en petits dés (ou mieux les râper).
Ajouter carottes et courgettes coupées dans la marmite et faire cuire à feu doux.
Lorsque les légumes deviennent tendres les couvrir d’eau. Ajouter le bouillon cube de légumes et le petit épeautre.
Monter la puissance de feu jusqu’à ébullition puis laisser mijoter 30 minutes.
A la fin ajouter les jeunes pousses d’épinards, saler, poivrer.
Mixer et déguster chaud pour faire le plein de vitamines et vous régaler !

super green soup au petit épeautre
Une super journée placée sous le signe de la gaité (c’est comme ça la soupe ça rend gai, vous l’ignoriez ?) et des parfums bariolés de soupes !

Amoureusement Soupe 2015 Fais moi croquer
D’ailleurs pour retrouver les recettes de mes camarades, faites un tour sur le site d’Amoureusement soupe qui vous propose d’acheter un livret avec toutes les recettes (les bénéfices de la vente du livret sont reversés à l’association des orphelins des pompiers de Paris) ou si vous préférez, retrouvez chacun des participants dans son portrait et baladez vous sur son blog pour dénicher sa recette !