Greensmoothie detox

Greensmoothie fenouil, pomme, concombre et épinard {La détox pour les nuls}

Si vous ne pouvez plus voir du foie gras, des huîtres, des escargots, du saumon fumé et des bûches crémeuses sans avoir mal au coeur c’est peut-être …. qu’une petite cure détox s’impose !
Alors avant de ré-attaquer pour le réveillon de la St Sylvestre ou tout simplement dès le 1er Janvier – bonnes résolutions obligent – j’ai exactement ce qu’il vous faut ! Un greensmoothie spécial detox ! Pour moi de toute façon, le greensmoothie fait partie intégrante de mon alimentation, en particulier au petit-déjeuner ! C’est devenu mon rendez-vous bien-être du matin que je déguste en fonction des fruits et légumes saison !

Dans celui-ci il y a du fenouil, adouci par la pomme, du concombre et des épinards frais ! Vraiment green ce smoothie !

 

Greensmoothie detox

 

INGREDIENTS bio pour moi
Pour 2 grands verres

1 Fenouil
1 Concombre
1 poignée de pousses d’épinards fraîches
2 pommes

 

Greensmoothie detox

 

USTENSILES

Centrifugeuse ou extracteur de jus
Couteau d’office
Planche à découper

 

PREPARATION 

Laver et couper en morceaux tous les fruits et légumes (vous pouvez garder leur peau, donc inutile de les éplucher).

Les passer un à un dans la centrifugeuse (ou l’extracteur de jus).

Boire dans la demi-heure pour bénéficier des vitamines et propriétés nutritives et detox du greensmoothie.

Greensmoothie detox

 

Voilà de quoi vous requinquer et démarrer cette nouvelle année en beauté et … en green !

Si vous y prenez goût vous pourrez aussi piocher d’autres recettes de smoothies ici et ici !

Edit du 15.01.2015 :

La détox vous me direz, on en parle partout, mais qu’est ce que c’est au juste ?

Je ne suis pas médecin ni nutritionniste, voilà ce que pour ma part j’ai retenu de mes lectures de différents articles et ouvrages ou échanges avec médecin spécialisé en la matière.

Ces 30 dernières années, nos modes de vie et de consommation et nos habitudes alimentaires ont beaucoup évolué et pas en positif dans tous les domaines.
De plus en plus de plats industriels, bourrés d’additifs (sel, sucre, conservateurs, colorants) tous prêts à avaler en 2 minutes chrono sur le coin d’un bureau, l’oeil rivé à son ordi ou à sa télé. Ca vous rappelle quelque chose ?

Une vie plus sédentaire que nos ancêtres (ou même que nos arrières grands-parents), beaucoup trop de cafés, de gras, de sucres et de farines raffinés. Voilà de quoi polluer l’organisme insidieusement mais sûrement.

Sans compter la pollution extérieure, l’air que l’on respire (en ville et près des sites industriels), l’eau chargée en métaux lourds, là non plus pas besoin de vous faire un dessin.

La détox ne s’adresse pas qu’à Miss Bikini, elle s’adresse même à ceux qui n’ont pas spécialement de velléité de maigrir. Faites le test : voici quelques symptômes qui peuvent vous alerter sur votre niveau de toxines dans l’organisme :
– fatigue chronique
– valises sous les yeux
– stress
– baisse d’immunité (et donc maux à répétition)
– ventre ballonné
– douleurs articulaires
– et bien sûr kilos superflus dont on n’arrive pas à se débarrasser.

Si vous vous sentez concernés, voilà un petit topo tout simple que j’ai appelé la détox pour les nuls (ça veut dire en ultra rapide et simplifié !):

Le principe de la détox se base sur le rééquilibrage acido-basique.
Notre alimentation a évolué comme on l’a vu et s’est chargé beaucoup plus en aliments acidifiants (viande rouge, céréales raffinées, fromages) favorisant l’apparition de radicaux libres dont l’excès a des effets négatifs sur l’organisme.
D’où l’importance d’équilibrer ces aliments acidifiants par des aliments dits basiques (fruits et légumes) dans une proportion de 70% d’aliments basiques pour 30% d’aliments acides.

Voilà pour les très grandes lignes. Si vous souhaitez aller plus loin, il existe beaucoup d’ouvrages spécialisés en la matière. Si les lectures trop scientifiques vous donnent des boutons, je vous recommande La détox des paresseuses d’Anne Benoît, illustré par Soledad (j’adhère totalement à cette collection qui aborde les sujets de manière très pro et complète sans se prendre au sérieux !)

Si vous souhaitez démarrer une cure détox, voici quelques conseils que j’ai testés et approuvés :

– supprimer (ou tout du moins réduire au maximum) les sucres et farines raffinés : c’est à dire les sucres et farines non-complets (c’est-à-dire blancs). On oublie donc le temps de la cure les viennoiseries, les biscuits industriels et même les jolis gâteaux des meilleurs pâtissiers (détox on a dit !). On remplace par du miel ou du du sirop d’agave si on ne peut absolument pas se passer du gout sucré mais en petites quantités ;

– stopper café et thé noir au profit du thé vert et des infusions ;

– boire le matin à jeun un jus de citron additionné d’eau tiède ;

– supprimer (totalement pendant la cure détox) la viande rouge, l’alcool et la nicotine (détox on a dit !!).

– privilégier les laits végétaux aux produits laitiers, les céréales complètes et les légumineux (riz complet, quinoa, millet, etc.).

– opter (si ce n’est pas encore fait) pour des produits bio.

 

Oui, mais bon c’est bien joli tout ça mais qu’est ce qu’on mange ?

Voici quelques recettes qui peuvent vous inspirer pour votre détox :
salade de millet d’été
salade de millet printanière
– user et abuser des superaliments (je vous en reparle bientôt) : Chia pudding à la mangue
 houmous (sans huile d’olive ni tahin)
des soupes 100% végétales
 gaspacho de concombre et menthe fraîche

 

Et puisque moi-même j’entame une cure détox, bientôt des nouvelles recettes sur le blog pour se débarrasser au max des toxines et aussi carrément une cure détox clé en main dont je vous parle très vite !

 

Note : Je précise que n’étant ni médecin ni nutritionniste, ce billet et ces conseils reflètent mon expérience personnelle. En revanche il est important de préciser que les cures détox peuvent être entreprises si vous êtes en bonne santé générale, ne souffrez pas de diabète et n’êtes pas enceinte

7 thoughts on “Greensmoothie fenouil, pomme, concombre et épinard {La détox pour les nuls}

  1. Je me permets juste une précision parce qu’il y a très souvent confusion : un smoothie (green/vert ou pas) est composé de fruits et /ou de légumes mixés au blender. Il conserve donc toutes les fibres des ingrédients utilisés. Un jus est fait avec un extracteur de jus ou une centrifugeuse et il ne contient plus de fibres ou peu. La recette que vous donnez ci-dessus (très appétissante d’ailleurs 😉 !) est un jus, pas un smoothie. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir de merveilleuses vertus ! Merci pour le partage en tout cas.

Laisser un commentaire