Category Archives: veggie

salade d'asperges radis carotte

Salade d’asperges, carottes et radis {coup de fraîcheur}

Un peu de fraîcheur, une bassine de glaçons et un ventilo XXL svp !! Si vous n’avez pas la chance de passer vos journées dans un environnement climatisé ou que vous avez eu droit à vos 2h quotidiennes de transport en commun bondés, non climatisés et donc parfumés par l’effet limité des déodorants, vous aurez peut-être envie de terminer votre semaine fraîchement, légèrement et en douceur.

Que diriez-vous ce week-end de vous rafraîchir d’une salade d’asperges, carottes et radis ? Du croquant et du fondant en même temps car les associations de textures sont pour moi essentielles et participent grandement au plaisir gustatif !

salade d'asperges radis carotte

INGREDIENTS pour 6 assiettes de salade d’asperges

1 botte d’asperges vertes françaises (si vous voulez faire un geste pour votre santé, commencez par dire stop aux légumes aux pesticides venant d’Espagne et privilégiez les fruits et légumes locaux ou bio)
3 carottes bio
1/2 bottes de radis
Fèves d’Edamame (chez Picard)
Yaourt de soja bio (ou soja français sans OGM)
Moutarde Jardin Bio pour moi
Vinaigre de cidre bio
Sel et poivre
Herbes fraîches : ciboulette, persil plat

USTENSILES
Auto-cuiseur
Planche à découper
Couteau d’office
Eplucheur
Bol
Cuillère
Torchon
Passoire (pour laver les radis)
Ciseaux de cuisine (pour tailler les herbes)

PRÉPARATION

Faire décongeler 1h à l’avance les edamames. Eplucher les asperges, couper le pied trop dur et filandreux. Faire cuire 10 minutes à l’autocuiseur puis passer les asperges sous l’eau froide.

Laver et essuyer les carottes, les herbes et les radis. Ecosser les fèves d’edemame.

Tailler des lamelles de carottes avec l’éplucheur.
Couper des fines rondelles de radis.

Pour le dressage, couper les asperges en 2 dans la longueur, ajouter les lamelles de carottes, les radis et les fèves d’edemame.

Dans le bol verser 4 CS de vinaigre de cidre, saler et poivrer. Ajouter 3 CS de moutarde puis le yaourt. Mélanger le tout. Ajuster l’assaisonnement à votre goût en sel, poivre et moutarde. Ajouter les fines herbes à la sauce.

Servir la salade d’asperges accompagnée de sa sauce.

pesto pistaches

Pasta & courgettes au pesto de pistaches

Récemment une recette de Danette au chocolat vegan a vu le jour grâce à une mésaventure culinaire. Mésaventure ne veut pourtant pas toujours dire catastrophe, bien au contraire !

J’avais en tête une recette à base de pesto de pistaches. Cette perspective me faisais saliver ! Je saisis l’occasion d’un dîner entre amis pour me lancer. En milieu d’après midi, j’enfile mon tablier prête à aller m’amuser en cuisine pour préparer le menu du soir !

Pour un pesto de pistaches, vous conviendrez, c’est meilleur sans les coques, n’est-ce-pas ? Me voici donc en train de décortiquer puis de peser mes pistaches et là je réalise que pour obtenir 300 gr de pistaches décortiquées ça ne prend pas 10 minutes comme je le croyais, non, non, non, ni même 20 ou 30…. Cela prend pour une personne seule 1h, oui 1h !! Oubliez-votre idée de tarte vegan à la rhubarbe pour le dessert, vous n’aurez pas le temps de réaliser une pâte à tarte aujourd’hui ! Et en plus vous aurez les bouts de doigts tout tuméfiés.

Donc un conseil pour cette recette, décortiquez avant (voire en plusieurs fois) ou réquisitionnez plusieurs mains pour participer à l’exercice tous ensemble (ça donne en plus l’occasion de papoter, un peu comme quand on épluche des haricots verts à plusieurs) ! Même si cela paraît fastidieux, je vous assure que cela en vaut carrément la peine !

pesto de pistaches

Vous pourrez aisément vendre à vos commis qu’ils seront amplement récompensés par une recette dont il se souviendront !

Au choix et selon votre obédience, vous la qualifierez de « bonne à se taper les fesses par terre » ou vous pourrez aussi dire « j’en mangerais même sur la tête d’un pouilleux » ! Oui cette recette vous fera perdre votre retenue légendaire et même tout semblant de dignité, je vous aurais prévenus, elle est vraiment inoubliable et addictive !!

A côté les pestos tout prêts que l’on achète au rayon épicerie vous paraîtront fades et manquant de parfum !

 

pesto de pistaches

Il ne vous reste plus qu’à réquisitionner des gourmands pour vous aider à décortiquer toutes ces pistaches !

INGRÉDIENTS pour 6 assiettes creuses
4 courgettes bio
30aine de tomates cerises bio
300 gr de spaghetti d’épeautre complet (en magasin bio)
1 bouquet de basilic
1/3 de bouquet de coriandre
20 cl d’huile d’olive 1ère pression à froid fruitée (Puget pour moi)
300 gr de pistaches non salées (décortiquées)
Spray à huile d’olive
Fleur de sel Le Guérandais et poivre bio pour moi

USTENSILES
Robot coupe de type Magimix
Plat au four de type Pyrex
Spirulizer ou éplucheur Julienne Mastrad (que l’on trouve chez Zôdio, du Bruit dans la cuisine ou Alice Délice)
1 balance de cuisine
1 égouttoir
1 fait-tout ou une très grande casserole
Petit saladier et bol (pour décortiquer les pistaches)

PRÉPARATION

Pour le pesto de pistaches
Décortiquer les pistaches jusqu’à obtenir 300gr de pistaches.

Les verser dans le bol du robot-coupe avec les tiges et feuilles de basilic et de coriandre (pas de gâchis avec le zéro déchet). Mixer quelques minutes. Veiller à ne pas mixer trop fin (on n’essaye pas ici d’avoir une poudre de pistache), il doit rester des grains visibles pour avoir de la « matière » et de la mâche.

Ajouter l’huile d’olive, le sel et le poivre tout en continuant à mixer pour obtenir une pâte crémeuse.

Réserver.

Notes : Le pesto de pistaches se conserve au frais dans une boîte hermétique de type Tupperware pendant une semaine.

Les pâtes de courgettes

Préchauffer le four à 180°C. Faire chauffer de l’eau dans le fait-tout jusqu’à ébullition.

Laver et essuyer les courgettes et les tomates.

Déposer les tomates dans un plat au four, vaporiser d’huile d’olive et enfournez pour 10 minutes.

Former des spirales de spaghettis avec le spirulazer ou l’éplucheur julienne.

Quand l’eau bout, saler et déposer les spaghettis complets d’épeautre. Baisser le feu. Après 4 minutes de cuisson, ajouter les spaghettis de courgettes pour encore 3 minutes de cuisson.

Puis égoutter les pastas et courgettes et les remettre dans la casserole. Verser le pesto de pistaches et mélanger le tout.

Servir avec les tomates cerises cuites et fondantes sur le dessus, décoré de feuilles de basilic.

Taboule cru chou-fleur

Taboulé cru au chou-fleur et brocolis {100% végétal}

Je préparais récemment un taboulé cru 100% végétal et j’étais persuadée que j’en avais posté la recette ici depuis belle lurette (si on dit encore belle lurette en 2017, pardi !) or je réalise qu’elle est restée dans les brouillons ! Je corrige ce retard avec la dernière  version de mon taboulé 100% végétal et 100% cru que vous connaissez déjà certainement : à base de chou-fleur et de brocolis crus !

Taboule cru chou-fleur

Le chou-fleur et le brocolis finement mixés remplacent la semoule en apportant ce côté croquant, fondant avec plus de fraîcheur que dans le taboulé « classique ».

Pour une version sans gluten du taboulé qui fait traditionnellement la joie des pique-niques de saison, cette recette 100% végétale est à tester absolument au moins une fois !

Taboule cru chou-fleur

Souvent, je propose un blind-test et avec cette recette de taboulé végétal, rares sont ceux qui décèlent le goût du chou-fleur ou alors après plusieurs fourchettes et en se concentrant !

Et vous, envie de goûter ? Vous connaissez déjà sans doute ?

INGRÉDIENTS
300 gr de fleurettes de Chou-fleur
300 gr de fleurettes de Brocolis
Tomates cerises rouges, oranges, et jaunes
Concombre
Jus d’un citron bio
Huile d’olive bio 1ère pression à froid
Sel, poivre
1 bouquet de persil plat et de menthe

USTENSILES
Robot-coupe de type Magimix pour moi
Couteau d’office
Planche à découper
Saladier
Grande cuillère
Verre
Ciseaux de cuisine
Torchon

PRÉPARATION

Détacher les fleurettes de chou-fleur et de brocolis, les laver et les essuyer. Les couper en morceaux et les mixer à l’aide du robot-coupe jusqu’à obtenir une texture de semoule.

Laver et ciseler finement la menthe et le persil plat.

Laver et couper en petits dés le concombre et les tomates.

Dans un saladier mélanger l’huile d’olive, le jus de citron, le sel et le poivre, les morceaux de tomates, concombre et les fines herbes. Mélanger le tout et réserver au frais jusqu’au moment de déguster.

Oeuf cocotte Micro Urban

Oeuf cocotte de printemps au Micro Urban Tupperware

L’oeuf cocotte est un sésame, que l’on soit pressé, qu’il n’y ait quasiment plus rien dans le réfrigérateur ou simplement que l’on aime les oeufs, c’est un plat rapide, simple, facile à préparer et délicieux. Encore plus rapide à préparer avec le Micro Urban de Tupperware, qu’en tant qu’ambassadrice blogueuse, j’ai eu l’occasion de tester récemment.

Il est vrai que personnellement mon mode de cuisson de prédilection est la vapeur douce. Maintenant le Micro Urban présente l’avantage de cuire à la vapeur au micro-ondes soit une cuisson hyper rapide. Ce qui est parfait pour les papas et les mamans qui font 1000 choses à la fois et on envie de gagner du temps sur la préparation du repas familial.

Oeuf cocotte Micro Urban

Et le Micro Urban est aussi pratique pour les étudiants qui souvent ont des micros-cuisines, donc peu de place et de rangements et sont des nouveaux apprentis cuisiniers. C’est un outil pratique pour démarrer en cuisine, avec un 3-en-un qui fait gagner de la place (il permet également de cuire rapidement le riz et les pâtes) et comme on le sait avec les produits Tupperware durent toute la vie. En plus de la qualité des produits c’est l’autre atout majeur qui me plaît tant dans cette marque, c’est son côté durabilité qui s’oppose à l’obsolescence programmée, la surconsommation et les déchets inutiles qui vont avec.

Pour en savoir plus sur le Micro Urban je vous laisse en bas de ce billet une vidéo avec les différentes applications possibles.

Pour ma part, j’ai réalisé des oeufs cocottes avec des petits pois pour un brunch printanier !

INGRÉDIENTS par personne
1 oeuf frais bio
10 ml de crème de soja semi-épaisse Bjorg pour moi.
1 CS de petits-pois
Sel, Poivre
Persil plat, ciboulette fraîche

USTENSILES
Micro Urban
Mignonette Tupperware (petit ramequin)
Ciseaux de cuisine
Cuillère à soupe

PRÉPARATION

Casser l’oeuf dans le ramequin.

Laver et sécher les herbes fraîches. Les émincer. Ajouter les herbes émincées et les petits pois. Recouvrir de crème de soja. Saler et poivrer.

Verser de l’eau dans le bol principal du Micro Urban. Placer le panier vapeur à l’intérieur. Y déposer les ramequins. Couvrir et enfourner au micro-ondes 9 minutes à 600 watts.

Laisser reposer et déguster avec des mouillettes : pour moi de tartines d’avocat de pain intégral de Belledonne.

Soupe à la patate douce, coco et poireaux {Spéciale sports d’hiver}

En cette saison de ski, je dédie cette recette de soupe de patate douce, carotte, coco et poireaux à tous ceux qui dévalent les pistes, à tous ceux qui en rêvent et à tous ceux …. à qui ça ne manque pas trop en fait !

Soupe poireaux coco patate douce
Pour ma part, j’ai une relation particulière aux sports d’hiver. Pour le bon côté, ils me rappellent les colonies de vacances d’hiver que je passais dans mon enfance et adolescence toujours avec la même bande de copains. J’aime l’ambiance nature, conviviale, sportive et terriblement dépaysante. J’aime les stations arborées et boisées, à taille humaine et plutôt sans voiture. J’aime l’esprit de bande de potes ou de famille car c’est un type de séjour que l’on partage forcément à plusieurs. J’aime ces pauses au soleil dans un transat que ce soit pour le déjeuner ou siroter une boisson chaude et ce contraste chaud-froid revigorant. J’aime l’ambiance boîte de nuit en plein air de certaines stations. J’aime les sapins enneigés, le silence (ou je sais ça peut paraitre paradoxal avec le son à fond des animations façon boîtes de nuit mais j’apprécie les 2…à des moments différents !) la luminosité, les odeurs, le bruit de la neige sous les pas, les feux de cheminée et les paysages à couper le souffle. J’aime la sensation de glisse et de liberté. Et skier entre les arbres dans les petits chemins en prenant le temps d’admirer la nature et se laisser glisser.

En revanche, j’ai vraiment besoin de voir l’horizon. Pour moi être au creux d’une vallée me donne un sentiment d’enfermement voire même de danger (je suis un peu claustrophobe sur les bords). Si en plus la station est bétonnée et les pistes justes d’immenses « boulevards » bondés c’est le pompon ! Je ne supporte pas la combo ski/chaussures qui pèsent une tonne quand en plus elles font souffrir mes tibias. Je ne suis pas assez bonne skieuse pour apprécier de skier dans le froid et sans visibilité et quand il neige… Je comprends bien que les professionnels du tourisme doivent « faire leur beurre » et que l’acheminement de tout produit ou denrée est plus coûteux, mais les prix exorbitants pratiqués m’ont longtemps fait fuir la semaine annuelle de ski bien trop onéreuse pour moi (qui préfère sans comparaison jouer les fourmis pour partir au soleil et à la mer) !

Cette année sans la disponibilité et le budget nécessaires pour des vacances en ce début d’année, la question des sports d’hiver ne s’est pas posée une demie seconde. Mais comme je regarde toujours le bon côté des choses, je suis un brin nostalgique de ce que j’apprécie le plus à la montagne. Alors pour « faire comme si » j’y étais, je me sers un bon mug de cette soupe fumante à la patate douce, carotte, poireaux et coco qui redonne des forces et est suffisamment rassasiante pour constituer à elle seule un repas du soir !

Soupe poireaux coco patate douce

INGRÉDIENTS
40 cl de crème de coco
2 patates douces
3 carottes
3 à 4 blancs de poireaux
1 oignon
Huile d’olive bio 1ère pression à froid
1 bouillon de légumes bio Bjorg pour moi sans huile de palme, sans additif glutamate et sans conservateur.
Poivre
Eau de Vichy Célestins

USTENSILES
Marmite
Mixeur plongeant ou blender à soupe
Couteau  d’office
Planche à découper
Passoire

PRÉPARATION

Eplucher et couper l’oignon en rondelles. Le faire dorer dans l’huile d’olive.

Couper le blanc de poireaux en tronçons et les rincer.

Eplucher les patates douces et les carottes les couper en cubes.

Ajouter les légumes dans la marmite et faire cuire à feu doux 10 à 15 minutes.

Recouvrir les légumes d’eau de Vichy Célestins, ajouter le bouillon. Faire cuire 20 à 30 minutes. Retire et mettre de côté quelques légumes.

Poivrer et ajouter la crème de coco avant de mixer. Servir bien chaud avec des morceaux de légumes pour ajouter « de la matière ».