Category Archives: vegan sucré

bredele

Bredele Vegan à l’orange, cannelle et fève Tonka ★ Cadeau gourmand de Noël

Chaque Noël, j’aime préparer des petits biscuits faits-maison à offrir à mes proches, vous savez ces  fameux Bredele ! Je vous ai proposé déjà plusieurs versions : des chocolatés, des roses, des recouverts d’un tricot blanc, des spéculoos.

Cette année, je voulais tenter le bredele décoré mais en version saine c’est-à-dire sans produits laitiers, pauvre en gluten et sans colorant chimique dans la décoration. Ce ne fut pas aussi facile que ça n’y paraît et j’ai dû réaliser plusieurs essais. Ce qui était sûr c’est que j’avais en tête mon parfum : orange, cannelle et fève Tonka ! Un joli trio qui pétille les papilles à condition d’avoir la main légère !

bredele

Et le résultat allie biscuit sain, goût raffiné et décors dignes de Noël ; je crois bien que ce sont mes préférés parmi tous les bredele que j’ai déjà préparés !

bredele

Voici une recette testée et approuvée, si vous aussi vous aimez sacrifier une demie-journée à la tradition des Bredele de Noël ! Certes c’est un peu long, mais je garantis l’effet relaxant pour la personne qui les prépare et l’effet gourmand pour celles qui les croquent !

bredele

Si cette recette vegan leur donne une apparence plus rustique, j’apprécie aussi leur charme un peu plus simple, moins couture que les biscuits en tricot blanc qui avaient reçu un énorme succès mais après c’est une question de goût personnel ! Le principal étant de se régaler et de se laisser envahir par l’esprit de Noël !

INGRÉDIENTS
1 orange bio
125 gr de sucre complet bio
250 gr de farine de petit épeautre T110
50 gr d’arrow-root (en magasin bio)
1 sachet de levure sans gluten Maïzena
85 gr de margarine bio non hydrogénée (en magasin bio)
1 fève tonka
1 cc de cannelle moulue
1 pincée de sel
1 goutte d’huile essentielle d’orange

Pour le glaçage :
200 gr de sucre glace
100 gr de fécule de maïs Maïzena
60 ml de jus de citron bio

USTENSILES

Robot pâtissier + feuille
Spatule
Balance de cuisine
Rouleau à pâtisserie
Râpe fine de type
Presse-agrumes
Feuille de pâtisserie de type Tupperware
Poche à douille
Douille taille # 1
Bol
Casserole
Film alimentaire
Papier cuisson
Couteau d’office
1 chiffon en micro-fibres
Mazagran pour poser la poche à douille remplie de glaçage
1 Pince à linge
Corne de pâtisserie
Tablier de cuisine (très utile pour ne pas se décorer soi-même, je parle pour moi en tout cas!)
Mini goupillon pour nettoyer les douilles
Emporte-pièce des formes de votre choix
Plaques pleines pour le four
Papier sulfurisé

PRÉPARATION

Pour les biscuits

Zester et presser l’orange. Râper 1/4 de fève Tonka.

Mélanger farine, fécule, levure, épices et zeste.

Faire fondre la margarine.

Battre la margarine fondue et le sucre.

Ajouter petit à petit le mélange sec tout en continuant à battre. Ajouter le jus d’orange et si nécessaire quelques cuillères à soupe d’eau.

Filmer la pâte dans le film alimentaire en formant un « gros boudin ». Laisser reposer 1h au congélateur. Pendant ce temps découper le papier cuisson à la taille des plaques (N.B : pour cette quantité de matières premières j’ai rempli 3 plaques)

Sur la grande feuille Tupperware (ou à défaut une toile cirée) recouverte de farine, couper des tranches du « boudin » de pâte, les étaler au rouleau à pâtisserie. Y former les biscuits de Noël avec les emporte-pièces de votre choix.

Les déposer sur les plaques et enfourner 17-18 minutes à 150°C (ajuster la durée de la cuisson en fonction de votre four).

Pour les dessins/décorations

Verser le sucre glace et le citron dans un bol et commencer à mélanger avec la maryse (spatule souple) ou au robot.

Ajouter la Maïzena progressivement et l’eau cuillère par cuillère tout en continuant à battre jusqu’à ce la texture soit lourde et dense et forme des becs d’oiseau.

Cette texture dense sert pour les contours ainsi que pour les motifs en relief.

Si des bulles d’air se sont formées, laisser reposer le glaçage, elles remonteront à la surface, il n’y aura plus qu’à les percer à l’aide d’un cure-dent.

Il est important de ne pas laisser le glaçage sécher dans le bol : le filmer au contact ou placer une serviette en micro-fibre humide au dessus du bol.

Equiper la poche à douille d’un embout et d’une douille #1. Fermer la poche à douille avec une épingle à linge. Dessiner le contour des biscuits et les dessins intérieurs puis laisser sécher. Réserver 1/4 du glaçage restant pour les motifs en relief (en filmant au contact).

Humidifier un chiffon micro-fibre et le poser au fond du mazagran, y déposer la poche à douille et recouvrir par le chiffon : l’embout ne doit pas sécher en restant à l’air libre mais être toujours couvert dans un environnement humide.

Une fois les biscuits décorés, laisser sécher 8 heures à l’air libre ou 30 minutes à 80°C.

bredele

rocky cranberries bar

Rocky Chocolate Bar aux pistaches, mangues et cranberries

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi, ça y est, j’ai rouvert la Fabrique des cadeaux gourmands de Noël !

Je commence avec une nouvelle version des Rocky Chocolate Bar que vous avez déjà vu par ici. J’ai voulu renouveler l’esprit, mais cette fois dans une interprétation plus saine : pas de produit laitier, pas de sucre ajouté, ni de colorant, juste du chocolat noir pâtissier bio, des pistaches, des mangues et des cranberries, pour un résultat néanmoins….décadent et ultra gourmand !

rocky cranberries bar

Ultra simple et rapide à préparer, il fera son effet pendant les soirées des vacances d’hiver, au coin du feu ou devant votre film de Noël préféré ! Une super soirée en perspective, non ?

rocky cranberries bar

rocky cranberries bar

rocky cranberries bar

 

INGRÉDIENTS
600 gr de chocolat noir pâtissier bio
200 gr de pistaches non salées (pistaches américaines pour moi)
150 gr de cranberries Secrets d’énergie (de mes courses au Marché bio Botanic dont je vous parlais ici)
100 gr de mangues séchées Secrets d’énergie (du Marché bio Botanic)

USTENSILES

Plat carré ou rectangle
Papier sulfurisé
Couteau d’office
Casserole + saladier pour bain-marie
Spatule
Balance de cuisine
Planche à découper
Bol

PRÉPARATION

Faire tremper les cranberries dans un bol d’eau chaude pendant 30 minutes.

Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie.

Pendant ce temps, ouvrir les coques des pistaches et couper les mangues séchées en petits morceaux. Si elles semblent trop sèches, les faire tremper de la même façon que les cranberries.

Couper le papier sulfurisé un peu plus grand que le moule pour que les bords soient recouverts de papier.

Dans le saladier de chocolat fondu verser les pistaches, les cranteriez et les mangues. Bien mélanger pour répartir les fruits dans le chocolat fondu et verser sans plus attendre dans le moule.

Laisser refroidir et durcir avant de démouler, couper en morceaux.

Emballer pour offrir ou déguster de suite !

Si vous souhaitez les conservez, opter pour une boîte hermétique.

rocky cranberries bar

mousse chocolat vegan

Mousse au chocolat et pistaches {vegan, fondante et croquante}

Si je vous dis, je suis un dessert vegan, léger, sans sucre ajouté, gourmand et croquant en bouche, hyper facile et rapide à réaliser et qui régale même les gros mangeurs et les non-vegan, je suis, je suis… ?

mousse au chocolat vegan

Une mousse au chocolat et pistaches !! Pourquoi des pistaches ?

Pas seulement parce que les éclats de pistaches verts c’est joli.

Certainement parce que cela apporte du croquant et définitivement, que je trouve que l’association de textures différentes dans une même bouchée, alliant fondant et croquant, décuple le plaisir et les sensations gustatives ! Je n’ai pas nommé mon blog Fais-moi croquer ! pour rien, vous pouvez me croire, c’est un vrai leitmotiv !!

Mais surtout parce que les pistaches non salées ont parfaitement leur place dans une alimentation saine !
Exemptes de sodium, elles sont riches en protéines et en fibres et elles contiennent autant de potassium qu’1/2 banane. Elles ont également l’avantage de diminuer le taux d’insuline (des études récentes démontrent qu’une consommation quotidienne de 57 g de pistaches contribue à diminuer le taux de glucose et d’insuline et à réguler le métabolisme). Ce qui est intéressant à côté d’habitudes ou réflexes alimentaires encore très riches en sucres et essentiel bien sûr quand on a du diabète ou simplement quand on veut surveiller l’indice glycémique de son alimentation.

 

mousse au chocolat vegan

En plus de jouer un rôle positif pour mon équilibre alimentaire, les pistaches, moi je trouve ça délicieux depuis très longtemps ! Et ce n’est pas ce petit écureuil qui me contredira ! Essayez-donc de lui chouraver sa pistache (oui d’abord, les écureuils mangent aussi des pistaches !), il vous regarde droit dans les yeux et son regard semble vous dire : « cours-toujours ma pistache c’est MA pistache d’abord, je ne la lâcherai pas !! » (un peu façon L’Age de glace, vous voyez ?).

Vous n’oseriez quand même pas piquer sa pistache à un pauvre petit écureuil sans défense qui vous regarde avec ses grands yeux ? Bon ok vous l’aurez compris, je suis totalement nuts de pistaches (et devant un petit écureuil qui me regarde droit dans les yeux, je craque) !!

Si vous avez envie de vous transformer en écureuil mangeur de pistaches avec sa mousse au chocolat vegan, la suite est faite pour vous !

INGRÉDIENTS pour 4 personnes
200gr de chocolat pâtissier bio (pour moi Ethiquable)
200 gr de tofu soyeux (pour moi de chez Tofuya)
Pistaches non sucrées

USTENSILES
Robot pâtissier ou fouet électrique et bol
2 casseroles : 1 grande et 1 petite pour le bain-marie
Spatule
4 coupes/verres pour servir
Mortier

mousse au chocolat vegan

PRÉPARATION

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie. Quand il est fondu, laisser reposer 3 minutes.

Battre le tofu soyeux à petite vitesse.

Ajouter le chocolat fondu puis progressivement augmenter la vitesse du batteur. Battre environ 10 minutes jusqu’à obtenir une texture mousseuse.

Répartir dans les coupes/verres et entreposer au réfrigérateur au moins 2h avant de déguster.

Pendant ce temps, décortiquer les pistaches et les concasser au mortier.

Au moment de servir, saupoudrer les mousses d’éclats de pistaches pour qu’elles gardent leur croquant.

mousse au chocolat vegan

 

 

 

 

article sponsorisé

smoothie bowl

Smoothie bowl, le power dès le p’tit-déj {bilan de mi-parcours de la rentrée}

La rentrée paraît déjà loin, l’été (et les vacances) n’en parlons pas (plus). Bientôt nous allons avancer nos montres d’une satanée heure… je sais d’avance que, inexorablement comme chaque année, je vais plutôt mal vivre ce changement ; je sais que je vais avoir le bourdon à la perspective d’hiberner pendant 5 mois, greumeuleu rien que d’y penser je bougonne déjà …

Pour y remédier, je me prépare un petit-déj’ qui me donne des super-powers (oui rien que ça) avec un smoothie bowl ultra vitaminé. Un quoi ? On connaissait le green smoothie qui se boit mais kesaco un green smoothie bowl qui se mange à la cuillère ?! Très tendance cette année, le smoothie bowl ravira les adeptes des petits-déj green qui comme moi aiment varier les menus du petit-déjeuner et faire le plein de vitamines essentielles pour garder le cap de cette rentrée !

smoothie bowl

Et justement pour ne pas perdre le fil de ma rentrée, je relis la liste de mes envies de rentrée. Vous savez, cette liste que l’on dresse chaque année, regonflés à bloc par nos vacances, plein de bonnes résolutions et d’envies de prendre du temps pour lâcher-prise et souffler sans attendre les prochaines « grandes vacances » dépaysantes, reposantes et déconnectantes.

Un petit bilan à mi-parcours de rentrée ne peut pas faire de mal pour lever le nez du guidon et se rappeler tous les plaisirs simples qui nous ont fait aborder la rentrée la fleur au fusil et le sourire aux lèvres.

Dans mes plaisirs de rentrée, il y avait :

Courir La Parisienne (check) et ELLE Run (ce week-end) ;

– Chanter à tue-tête en mode totally groupie (j’assume complètement) au concert de Benjamin Biolay  (rien que pour le voir sur scène, ça valait la peine de rentrer de vacances, surtout quand vous réalisez fin Août que le concert a lieu en septembre et non en Novembre !) ;

L’envie de me lancer dans des nouveaux projets DIY : comme commencer un nouveau joli tricot et apprendre à réaliser une petite corbeille en crochet (oui je sais ça casse un peu l’image glamour, mais si vous expliquez à M. que cette activité vous rend totalement zen il trouvera ça tout de suite pas si ringard ou inutile qu’il aurait pu l’imaginer) au prochain salon Créations & Savoir-Faire (stay tuned comme chaque année, je vais bientôt vous faire gagner votre entrée gratuite) ;

Découvrir le nouveau magazine Healthy Food : un bimestriel qui a tout pour me plaire car il aborde des recettes sans gluten, végétariennes, au sucre naturel, sans protéine de lait et à indice glycémique bas !! Tous les sujets healthy qui m’intéressent et que ne traitent pas tous les magazines dits de cuisine saine. Si comme moi vous avez été déçus par des magazines de cuisine qui avaient démarré sur la cuisine saine et qui au fil des numéros tombent progressivement dans la junk food, vous serez comblés par ce petit nouveau ! Moi j’ai déjà envie de m’y abonner !

magazine healthy food

– Se lancer dans les bonnes résolutions pour s’alléger sa vie et ses journées avec les lectures de :

  •    Range ta vie de Elise Delprat-Alvarez et Pauline Levasseur, que j’ai rencontrée personnellement et, qui m’a convaincue de sa méthode : c’est vrai que la méthode Kondo qui a fait coulé beaucoup d’encre m’avait laissée dubitative et je suis restée hermétique à l’idée de faire des tas. Je restais en attente et curieuse d’une autre approche et celle-ci a eu plus d’impact sur moi même si « le chantier » entrepris est d’une jolie ampleur et que je n’ai pas fini, je prends un plaisir insoupçonnable et insoupçonné à ranger !! Là ceux qui connaissent mon home sweet home vont tomber de leur chaise, sorry j’aurais dû vous prévenir, je sais, cette nouvelle est un choc ! 
  • et le fameux Miracle Morning dont les médias vous rebattent les oreilles depuis des mois : j’ai commencé la lecture du livre sur le rangement et si Miracle Morning fait partie de ma liste de rentrée, j’avoue que la lecture de Range ta vie a entraîné l’achat de grandes boîtes en plastique pour stockage de ce qui ne me sert pas souvent, trier, jeter, donner, vendre, etc. L’appartement ressemble donc encore pour l’instant, à un grand capharnaüm ! Bref j’attends que mon tri/rangement soit terminé et que l’espace soit plus zen avant de me lancer dans cette fameuse routine matinale qui va changer ma vie. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi il me faut un petit-déj survitaminé ?

Pour que vous puissiez vous faire un point d’avancée de votre liste ou simplement dresser la vôtre, il vous faut à vous-aussi un grand bol de smoothie bowl ! Alors voilà sa recette !

smoothie bowl

 

INGRÉDIENTS

Une poignée de pousses d’épinards frais
1 banane bio
1/2 avocat bio
3 à 4 rondelles de concombre bio
Poudre de maca* : cette plante médicinale du Pérou offre les bienfaits suivants : booste la vitalité, d’une grande aide contre le stress, renforce les os et les muscles.
Poudre de baobab* : le baobab est aussi appelé l’arbre de vie et ce n’est pas pour rien : riche en calcium, en fibres, en protéines végétales, il est vite devenu un incontournable de mon smoothie bowl !
*Je trouve ces 2 poudres en magasin bio.
Amandes, noix du brésil, noisettes bio
Framboises fraîches, Melon, Kiwi ou les fruits de votre choix ou de la saison car le smoothie bowl n’est pas qu’un petit-déjeuner de début d’automne !
5 cl de lait végétal bio de votre choix :amande, soja français, riz, noisette, etc.
Granola (fait-maison pour moi)

USTENSILES

Blender Magimix pour moi
Spatule
Planche à découper
Couteau d’office
Cuillère
Mortier

smoothie bowl

 

PRÉPARATION

Eplucher la banane, laver et couper les rondelles de concombre, couper l’avocat en 2 et extraire la chair d’1/2 avocat.

Déposer banane, concombre, avocat, épinard dans le blender. Ajouter le lait végétal, une cuillère à café de poudre de maca et une cuillère à café de poudre de baobab.

Mixer le tout pour obtenir une consistance proche d’une compote très mixée. Attention à ne pas doser trop de lait végétal sous peine de vous retrouver avec un smoothie à boire et non un smoothie bowl !

Verser le mélange dans un bol, réserver au frais.

Couper les fruits en morceaux et concasser les oléagineux à l’aide du mortier. Répartissez sur le dessus du smoothie bowl et déguster !

Vous pouvez également ajouter du granola pour que cela « croustille » encore plus !

smoothie bowl

 

Et vous sur votre liste de rentrée, il y avait quoi ?

CRÈME GLACÉE chocolat Belledonne

Crème glacée vegan aux cookies et fudge au chocolat

A chaque rentrée j’ai noté qu’il n’y avait pas que les petits pour qui c’était une étape riche en émotions. Les parents, à travers leur progéniture, revivent eux aussi ces moments fébriles de leur enfance et se repassent en mémoire l’odeur de la classe quand ils y sont entrés le premier jour, le sourire de la maîtresse (et leur questionnement intérieur : « j’espère qu’elle sera gentille » !) et la main du/de la meilleur(e) ami(e) moite dans la sienne, lorsque l’on attend en rang par deux (au moins on est ensemble !).
Ce revival remuant s’accompagne parfois de rituels de rentrée. Cela peut prendre la forme d’une nouvelle coupe de cheveux, de l’achat d’un nouveau sac ou de nouvelles fournitures (même pour le bureau ça compte) ! On n’est pas totalement à la combo couettes-soquettes-cartable Tann’s sur le dos mais on n’en est quand même pas très loin !

Après toutes ces émotions remuantes, on a bien besoin d’un « remontant » ! Et puisqu’on est en plein trip régressif, allons-y à fond et réconfortons « notre enfant intérieur » tout chamboulé par ces souvenirs qui sentent la colle Cléopatre !! Et  quel meilleur réconfort que de plonger le nez (et sa little spoon) dans un pot de crème glacée agrémentée de morceaux de cookies/brownies/amandes/noisettes, le tout nappé d’une sauce de type fudge caramel ou chocolat ?!

Oui mais voilà, quand on veut une grosse dose de réconfort glacé et crémeux mais sans produit laitier et sucre raffiné, on fait comment ?

Ça vous intéresse si je vous pose là une coupe de crème glacée vegan au chocolat avec des morceaux de cookies et une sauce au chocolat ?

 

CRÈME GLACÉE chocolat Belledonne

Je suis partie sur une idée de crème glacée vegan avec une base de chantilly de coco comme dans cette crème glacée vegan (donc sans produit laitier) à la noix de coco, à laquelle je voulais incorporer une sauce chocolat (qui finalement s’est totalement mélangée à la crème pour la parfumer complètement au chocolat, et comme cela peut arriver en cuisine à l’instar des soeurs Tatin, de « ratés » découlent parfois des recettes à tomber !) et des morceaux de cookies vegan Belledonne à la noix de coco avec des pépites de chocolat pour le croquant (comme dans Fais-moi croquer !), que j’avais déjà utilisés dans mon milkshake vegan façon tarte à la fraise ! Afin d’obtenir une version saine des crèmes glacées addictives avec plein de sauce et de morceaux dedans qui ont envahi nos congélateurs depuis les années 90 !

CRÈME GLACÉE chocolat Belledonne

Ça y est, vous salivez ? Allez parce que c’est vous, je vous donne la recette !

INGRÉDIENTS
400 ml de crème de coco
2 ou 3 cookies Belledonne vegan
1 pincée de fleur de sel

Pour la sauce au chocolat à faire 2 fois : une pour parfumer la glace au chocolat et une pour le fudge (donc ingrédients à multiplier par 2) :
3 CS sirop d’agave bio
4 CS de cacao bio
1 CC d’extrait de vanille

USTENSILES

Batteur électrique et grand bol ou robot pâtissier de type Kitchen Aid
Sorbetière (Kitchen Aid pour moi)
2 petits bols (un pour chaque sauce au chocolat)
Fouet
Spatule (maryse)
Récipient hermétique compatible au congélateur (un plat Pyrex pour moi et son couvercle souple)

PRÉPARATION

Placer le grand bol (du robot-pâtissier) , le fouet et la crème de coco 1 heure avant au réfrigérateur.

Préparer 2 sauces : mélanger le sirop d’agave, la vanille et le cacao au fouet à main. Ajouter le sel et réserver.

Battre la crème de coco en chantilly. Verser dans la chantilly vegan une des 2 sauces et mélanger le tout.

Turbiner la crème dans la sorbetière en suivant les indications du fabricant (pour moi qui utilise l’accessoire sorbetière de Kitchen Aid depuis plusieurs années, je turbine 20 minutes).

Une fois la crème glacée turbinée, la verser dans le plat. Concasser des morceaux de cookies, les parsemer dans la crème glacée et verser la 2ème sauce au chocolat en formant des rubans sur le dessus.

Soit dégustez de suite, soit réservez au congélateur en fermant le récipient.

CRÈME GLACÉE chocolat Belledonne

Ne vous fiez pas à cet aspect très mélangé de la crème glacée et je suis navrée si la photo ne rend pas hommage à la recette ! Voilà ce qui arrive quand on veut se lancer dans un shopping de crème glacée en pleine canicule !! Ne vous fiez pas à cette crème qui semble fondue, cette glace est addictive et comme diraient certains : c’est une tuerie !