Category Archives: foodista

Mollie Makes 3

Gagnez le numéro 3 de Mollie Makes {La surprise du Lundi}

Réaliser quelque chose de ses propres mains n’a rien à voir avec acheter un produit tout fait et revet une dimension profonde à multiples facettes :
– c’est apaisant à fabriquer et valorisant (cela aide même la prise de confiance en soi des enfants et la gestion du stress des grands ; accessoirement ça occupe bien les jours de pluie, j’dis ça, j’dis rien !) ;
– l’objet réalisé sera forcément unique et aura une valeur sentimentale particulière ;
– plus qu’un cadeau, c’est une délicate attention ;
– ce n’est pas une activité solitaire : tu me donnes envies ; je t’apprends ; tu me montres et me guides ; je te passe mes modèles et expériences ; on le fait ensemble !

Si comme moi, vous êtes adepte du DIY, la surprise du Lundi, cette semaine, va vous donner le sourire au moins pour la journée, et je l’espère même plus !
Vous vous souvenez, en Mars dernier je vous parlais d’un petit nouveau dans la presse féminine, Mollie Makes ?

Ce Lundi, j’ai la joie de vous permettre de gagner son n°3 qui vient de sortir et couvre les mois de Juin et Juillet !

Molly Makes 3

Dans ce numéro :

 Les fans de déco se régaleront à pénétrer dans les intérieurs et maisons des créatrices de Poupée Rousse (bijoux), de Tookies (des biscuits personnalisées) et de Nikki McWilliams (coussins rigolos)

 Vous pourrez accessoiriser votre vélo, coudre vos espadrilles en tissu Liberty ou tricoter une guirlande de fanions

L’accent est mis sur la tendance boho que personnellement j’adore. Kesako boho ? C’est le nouveau terme pour le style bohème chic, ça vous parle ? C’est le style bohème avec un côté « wild » qui prend des inspirations folk, tropicales, hippie, navajo.
Pour vous aider à situer ce style, je vous ai spécialement créé un tableau Pinterest !

Par exemple, dans ce dernier numéro de Mollie Makes vous pourrez suivre le tutoriel et réaliser votre propre bracelet manchette façon Hipanema !! Là je sens que vous allez faire plaisir à un paquet d’adolescentes !!

Vous découvrirez des créateurs et les tendances de la saison : pour ma part un gros coup de coeur pour la boutique en ligne Le Petit Florilège.

Et bien sûr encore d’autres surprises à découvrir et réaliser dans ce numéro vitaminé de Mollie Makes !!

Pour gagner un exemplaire du numéro 3 du magazine Molly Makes :

1°) vous habitez en France métropolitaine + Corse ;

2°) vous êtes abonné à la newsletter du blog (abonnement confirmé en cliquant sur le lien que vous recevrez par mail)  pour être sûr de ne rater aucune de mes recettes et bons plans ni aucune Surprise du Lundi  et si vous voulez vous suivez et likez la page Facebook de Mollie Makes France !

3°)  vous m’indiquez en commentaire ci-dessous sous quel nom ou pseudo vous êtes abonné à la newsletter pour que je vous retrouve et puisse valider votre participation ;

4°) pour augmenter vos chances d’être tiré au sort et de gagner votre exemplaire de Molly Makes, vous pouvez relayer le concours sur les réseaux sociaux, en revenant ici déposer dans un commentaire distinct  chacun de vos relais (avec le lien de votre relais pour que je puisse le valider). Selon le principe, chaque relais supplémentaire validé = une chance supplémentaire d’être tiré au sort !

Le concours commence maintenant et prend fin avec la semaine le 10 Juin 2016 à 20h00 !

Bonne chance et surtout bon Lundi à toutes et à tous !

La gagnante est Miss Pat ! 

Le Printemps du DIY

Le Printemps du Do It Yourself du 5 au 8 Mai 2016 {20 entrées à gagner}

Le salon du DIY, vous avez l’habitude que je vous y emmène chaque Automne ! Et bien maintenant en plus, je vous y emmène au Printemps !!

Du 5 au 8 mai 2016, se tiendra le PRINTEMPS DU DO IT YOURSELF à Paris, Porte de Versailles, le nouveau rendez-vous créatif imaginé par Créations & savoir-faire, en partenariat avec La Foire de Paris. 


Le Printemps du DIY

Durant quatre jours et sur plus de 4000 m², 150 exposants vous transportent dans un univers ultra créatif où tout devient possible grâce aux nouvelles matières, couleurs, conseils, trucs et astuces pour tout faire soi-même.

Cette première édition printanière met en lumière ce qui fait la mode du DIY ! Cet événement dédié aux apprentis DIYers comme aux plus confirmés, vous permettra de dénicher les dernières tendances et trouvailles de ce Printemps 2016 !

Le Printemps du DIY

crédit photo : Mymy Cracra

Que ce soit bricolage, couture, cuisine créative, jardinage, scrap, tricot ou déco, le Printemps du Do It Yourself vous offre un très large champ pour exprimer votre créativité !

Pour ma part, j’ai repéré :

l’apéro-tricot de We are knitters (dont je vous parlais ici) :
Durant la nocture du Printemps du Do It Yourself, le vendredi 6 mai 2016 de 17h00 à 22h00, des ateliers d’une heure sont proposés par We Are Knitters. Tricoteuses ou crocheteuses débutantes comme avancées, participez à l’un de ces ateliers et partagez un bon moment tricot entre amies ! Pour cela envoyez-un mail en suivant les indications du salon !Venez tricoter avec moi, je participe à l’atelier de 17h00 !!

Une garderie pour vos petites têtes blondes (inscription à l’avance requise)

Molly Makes – dont je vous parlais ici –  sera présent sur le salon, le moyen parfait de découvrir ce nouveau magazine si vous ne le connaissez pas encore !

Le Printemps du DIY

 

Cette nouvelle réjouira toutes celles qui n’ont pu assister au salon de Novembre dernier suite aux événements tragiques qui ont précédé de quelques jours ce rendez-vous et toutes celles pour qui un rendez-vous annuel avec leurs fournisseurs de Do It Yourself préférés, c’était trop peu voire même carrément frustrant !

Pour ma part j’ai prévu de rechercher des kits de perles comme celui que j’avais découvert en Novembre, bien sûr de regarder la jolie laine au cas où et de faire comme à chaque édition des belles découvertes !

Si vous avez trèèèèès envie d’y aller aussi, j’ai le plaisir d’offrir une entrée à 20 d’entre-vous ! Oui 20 entrées, vous avez bien lu !!

Pour jouer :

1°)  Vous êtes abonné à la newsletter du blog (abonnement confirmé en cliquant sur le lien que vous recevrez par mail)  pour être sûr de ne rater aucune de mes recettes et bons plans !

2°)  Vous m’indiquez en commentaire ci-dessous sous quel nom ou pseudo vous êtes abonné à la newsletter pour que je vous retrouve et puisse valider votre participation ; racontez-moi pourquoi vous aimeriez participer au salon !

3°) pour augmenter vos chances d’être tiré au sort, vous pouvez relayer le concours sur les réseaux sociaux (FacebookInstagramTwitterHellocotonGoogle +), en revenant ici déposer dans un commentaire distinct  chacun de vos relais (avec le lien de votre relais pour que je puisse le valider) et en me taguant sur le réseau social concerné.
Selon le principe, chaque relai supplémentaire validé = une chance supplémentaire d’être tiré au sort !

Le concours commence maintenant et prend fin le Mercredi 27 Avril 2016 à 20h00 !

Après tirage au sort, je vous enverrai votre entrée sous forme d’e-billet par mail !

Bonne chance à toutes !

Edit du 27 Avril : en raison des vacances scolaires, je prolonge le concours d’une semaine  : vous avez donc jusqu’au 04 Mai pour jouer ! 

Quand : Du jeudi 5 mai au dimanche 8 mai 2016, de 10h00 à 19h00 (nocturne le vendredi 6 mai 2016 jusqu’à 22h00).

Où : Paris Expo – Porte de Versailles, Pavillon 5.1

Entrée : 14€ sur place, 12,50€ en pré-vente sur la billetterie en ligne de La Foire de Paris

 

magazine slowly veggie

Ma sélection de nouveaux magazines féminins {Lecture green pour le week-end}

Les magazines et moi c’est une loooongue histoire qui a commencé très jeune ! Si ma mère ne m’avait pas mis Pomme d’Api (puis J’aime Lire) dans les mains avant même l’âge de l’apprentissage de la lecture, aurais-je eu la même histoire d’amour avec la presse ? That’s the question !

En fonction des périodes j’ai lu 15 Ans, puis 20 Ans et Première dans ma phase cinéphile assidue. Je me suis abonnée à ELLE quand j’étais étudiante, c’est pour moi depuis comme allumer la radio, un réflexe essentiel pour avoir une fenêtre sur le monde (plus que la télé j’avoue) !
Il y a eu la phase Marie-Claire Idées et les magazines de déco (Côté Ouest, Côté Sud, etc.) qui revient régulièrement soit dans les périodes de déménagement soit d’envie de bricolage.
Inutile de préciser que j’ai été fan de ELLE à Table dès ses débuts, c’est-à-dire trèèès longtemps avant l’aventure du blog ! J’ai même connu les versions précédentes de Vital (c’était un magazine féminin généraliste avant sa version sportive que je suis aussi).

Je vous passe la liste longue comme le bras de magazines de cuisine français et internationaux (sauf si vous cherchez une méthode radicale anti-insomnie, dites-moi, je vous en ferai la liste) !

Ces dernières années j’apprécie aussi la vague des magazines qui amènent à réfléchir ou se dépasser tels Clés, Simple Things et autre Happinez.

Je rassure ceux qui sont en train de se dire que vu mon âge et ma consommation de presse, j’ai dû sacrifier un paquet d’arbres…ce n’est pas faux, à la différence près que depuis toujours je « passe à mon voisin » (en l’occurrence mes copines) tous mes magazines afin qu’ils soient lus par plusieurs personnes. Mon Bio c bon de quartier met à disposition un présentoir où l’on peut prendre et laisser de la presse  (j’y dépose quelques piles en ce moment de grand tri de printemps) ! Bref je pratique le BlaBlaCar de la presse depuis toujours !

En bonne dévoreuse de presse, je vous présente aujourd’hui mes coups de coeur du côté des petits nouveaux. Je les ai sélectionnés dans des catégories que j’affectionne tout particulièrement : la cuisine saine, ma vie en green et le DIY.

 

 

magazine slowly veggie

Celui-là, ça faisait longtemps que je l’attendais !! Si à l’international ce type de magazine culinaire thématique se trouve facilement et depuis longtemps, la France était largement à la traîne sur le sujet ! Je ne cache donc pas ma joie d’accueillir enfin  un vrai magazine de cuisine saine (je précise « vrai » car j’avoue avoir été un peu déçue devant le Vital Food qui après un 1er numéro prometteur mêle aujourd’hui junk food et nourriture saine ce qui me perd un peu même si je continue à y trouver des sujets de qualité et à le lire régulièrement avec plaisir).

Dans Slowly Veggie on trouve :

– des bonnes adresses : resto, fast-food veggie, ateliers-cuisine, shopping.

– des tonnes de recettes végétariennes originales, de saison et alléchantes (à l’heure où j’édite ce billet je n’ai pas encore tester les recettes mais ça ne saurait tarder, avec dans ma to cook-list : les veggie-burgers de la couverture, la salade tiède de carottes et betteraves, le bibimbap, etc.).

– des dossiers : super-aliments, focus restaurant et leurs créateurs, focus livre de cuisine green et le portrait de son auteur (la talentueuse Ellen Frémont)

– un focus vegan.

Ce que j’en pense : 

Bien évidemment je suis pile poil dans la cible et je n’étonnerai personne en disant que je vais suivre assidument les prochaines numéros !
C’est un magazine que je recommande bien entendu aux végétariens et végétariens mais aussi à tous ceux qui ont envie de végétaliser leur alimentation et n’ont pas toujours d’idées de recettes et produits à utiliser (je leur conseillerai bien aussi mon blog si j’osais !).

 


MOLLY MAKES

magazine Mollie Makes

Le 1er numéro de ce bimestriel DIY vient de sortir. Après une courte rubrique shopping, on entre dans le vif du sujet avec des dossiers pour créer, transformer, customiser, recycler essentiellement :

– des éléments de décorations : bougeoirs, porte-cartes pour Polaroïd, attrape-rêves,  corbeille
– d’accessoires féminins à coudre, tricoter : bague, collier, couronne de fleurs, tote bag
– des cartes et affichettes à découper et des fiches déjà découpées (patrons et tutoriels).

Les créations sont essentiellement celles de blogueuses, un bon moyen de découvrir ou retrouver les reines du DIY !

L’ambiance douce doit beaucoup aux teintes pastel et au style résolument vintage des créations.
Ce petit nouveau de la catégorie DIY se situe entre le cahier de tendance et un guide de tutoriels. Comme il prône le recyclage et la transformation, il résonne particulièrement à mon oreille.

Pour ma part, dans ce 1er numéro  j’ai eu un coup de coeur pour la couronne de fleurs (un grand classique qui plaît aux jeunes filles en fleurs et même à la petite fille qui vit toujours en moi !) ; les autres dossiers correspondaient moins à mes compétences et mon intérieur mais j’ai beaucoup aimé l’ambiance générale et y ai puisé bien entendu de l’inspiration.
J’ai hâte de découvrir le n°2 !

 

FÉMININBIO

magazine femininbio

 

Cet autre bimestriel n’est quant à lui pas à son 1er numéro mais son 3ème et déjà j’en suis fan et accro au point de vouloir m’y abonner (je ne souhaite pas rater un numéro et comme j’ai parfois du mal à le trouver en kiosque, autant soutenir les publications qui débute !) !

Ce qui m’a plu dans ce magazine dédié à l’univers féminin green et bio dans ses différents thèmes :

– des reportages-rencontres :  Mélanie Laurent et Cyril Dion pour leur film Demain ; Alexandre Jardin ; Marie-Sophie L qui cuisine cru.

– des dossiers spéciaux : sans gluten ;  happy détox ; le sommeil

Make-up et soins bio (avec du DIY Beauté) : ce qui tombe bien car j’ai décidé que le bio qui sévit dans ma cuisine et dans mes produits d’entretien allait aussi concerner ma salle de bain !

– des chroniques : Nicolas Hulot ; Christophe André

– des sujets de développement personnel, voyage, agir & green, bibliothèque consciente, etc.

– et bien sûr des recettes green et gourmandes comme j’aime !

Ce que j’en pense :

FémininBio s’adresse résolument à la gente féminine de la tribu Green et en cela change forcément des magazines féminins classiques ; je trouve son concept assez innovant.
Vous me direz qu’il existe déjà des magazines connexes que l’on trouve dans les magasins bios et en plus ils sont gratuits. Personnellement je trouve Fémininbio plus agréable à lire, plus aéré, plus joli et surtout plus large en termes de sujets (maintenant comparer un magazine payant à un magazine gratuit, c’est déséquilibré en force et moyens je ne l’oublie pas).  En outre il touche à des sujets spécifiquement féminins et parle beaucoup d’alimentation donc forcément, je suis totalement dans la cible ! D’où mon enthousiasme pour ce petit nouveau qui vous l’aurez compris est mon préféré dans toutes les dernières sorties de magazines !

Je dis petit, car la cerise sur la pile de magazines, c’est son petit format facile à glisser dans le sac (18 x 23 cm) et son papier recyclé ! Vous l’aurez compris, celui-ci, c’est clair, je m’y abonne !

Le week-end est pour moi un moment privilégié pour prendre le temps de lire la presse que je n’ai pas eu le temps de lire dans la semaine ! Je m’installe avec un bon thé ou un smoothie et je m’offre une bulle de calme et d’inspiration.

Cela fait partie notamment de mon ordonance-déconnexion du week-end pour mieux ré-attaquer la semaine !
Bonne lecture et bon week-end à toutes et à tous !

potage

Comment transformer un banal potage en une soupe « magnifaïque » {astuces green & gourmandes}

J’ai une longue histoire d’amour avec les potages, soupes et veloutés (je sais, cette intro frôle le 0% en taux de glamour), j’ai donc pu tester et mettre au point quelques astuces pour rendre mon potage plus sexy (si, si c’est possible !) ou en tout cas very very delicious.

Je voulais les partager avec vous car je sais que vous êtes nombreux à vivre vous-aussi une Love Soup Story !

Voici donc quelques astuces qui feront la différence entre une soupette banale (l’histoire d’un soir vite oubliée) et un potage waouh, qu’on retient, auquel on repense  avec une seule idée en tête : le revoir dans son bol, l’humer et le déguster encore et encore (une histoire d’amour, une vraie, à côté de laquelle tout est fade et sans grand intérêt) !

potage

La qualité des ingrédients

Pour ma part, je ne choisis que des légumes bio car un potage aux pesticides m’enchante tout de suite un peu beaucoup moins. Ce conseil s’applique jusqu’aux condiments, huile, épices et herbes aromatiques.
C’est aussi un choix militant de soutenir l’agriculture biologique (à ce sujet je vous recommande chaudement le film césarisé « Demain » qui est toujours en salle). A défaut d’agriculture bio, je choisis des produits issus de l’agriculture locale, à tout le moins, le raccourcissement du circuit de distribution est aussi à privilégier pour la planète et par voie de conséquence notre santé.

Je privilégie les légumes de saison au maximum. J’avoue ne pas y parvenir à 100% ; la soupe poireaux-courgettes qui porte, je le concède, des injonctions contradictoires en est l’illustration, mea culpa !…

potage poireaux courgette

Le choix de l’eau

J’opte de préférence pour de l’eau de Vichy Célestins pour ses vertus nutritionnelles et ses propriétés d’accélération de la cuisson des légumes et des légumineuses.

Dans la mesure où elle contient très peu de chlorure de sodium mais du bicarbonate de sodium, elle a un goût salé (sans les mauvais effets du sel de cuisine notamment sur la tension artérielle), ce qui me permet de moins saler !
En outre son effet anti-acide lutte contre l’acide lactique (qui donne cette sensation de fatigue aux sportifs) : avec un potage à l’eau de Vichy le soir, après ma séance de sport, mes muscles récupèrent plus vite. Même si je ne suis pas encore une sportive olympique, c’est une astuce utile quand on a un tournoi de tennis et qu’on enchaîne les matches pas exemple !

A défaut d’eau de Vichy sous la main, prenez à tout le moins une eau filtrée pour votre réaliser potage.


Twister le goût

Je commence systématiquement par faire doucement cuire un oignon dans de l’huile d’olive 1ère pression à froid, avant d’ajouter mes légumes. Je les laisse doucement s’attendrir et se parfumer avec l’oignon avant d’ajouter l’eau.

Côté crémeux, j’ajoute au moment de servir de la crème végétale : soit de la crème de soja, du tofu soyeux (en plus ici on gagne en protéines), de la crème Amande cuisine bio ou pour les soupes au parfum plus exotique de la crème de coco.

Soupe carotte panais potiron patate douceSoupe de patate douce, panais, potiron, carotte et coco

J’use et j’abuse des herbes aromatiques bio fraîches (ou surgelées) et des épices. Leur usage peut rapidement « dé-bannaliser » une soupe.

Pour exemple, je vous recommande la soupe butternut aromatisée au poivre Timut :

Potage Butternut et Patate douce

Apporter de la texture

Si parfois je mixe finement jusqu’à obtenir un velouté, le plus souvent, je retire de la marmite quelques légumes que je coupe en petits morceaux et que je rajoute ensuite dans la soupe, après l’avoir mixée.

Soupe champignon châtaigne Bjorg

Soupe champignon et châtaigne

On peut également faire dorer à l’huile d’olive dans une poêle à part des fins tronçons de poireaux et les ajouter dans la soupe Poiraux-Panais au moment de déguster par exemple.

Les morceaux ont cette faculté d’apporter une sensation de satiété qui est plus diffuse avec un velouté surtout s’il ne comporte pas de féculents et des légumes riches en eau.

Velouté froid aux betteravesVelouté froid de Betterave

 

Personnellement je trouve que la différence de textures dans un plat, accroit considérablement les qualités gustatives et le plaisir en mangeant (ce n’est pas pour rien que ce blog a pour nom « Fais-moi croquer ! »).

Soupe carotte coco coriandre

Soupe Carotte, Coco et Coriandre

J’ajoute souvent au dernier moment des graines de courge, pignons de pin ou noisettes concassées, etc. pour donner du croustillant-qui-croque sous la dent. Croquant-gourmand avec l’accent !

Potage au Potiron Vegan - sans lactose

Soupe au Potiron

Je prépare régulièrement des soupes avec des légumineuses pour leurs vertus nutritionnelles : elles sont intéressantes pour leur indice glycémique faible, leurs fibres, leur teneur en protéines, magnésium, potassium et calcium. Elles épaississent les soupes et augmentent la sensation de satiété ! Un vrai bonus goût, santé et ligne !

Soupe-à-la-carotte-lentilles-corail-et-lait-de-coco-537x700Soupe froide de lentilles corail, carottes et lait de coco

Mon astuce conservation

Lorsque je prépare un potage, forcément j’en ai une marmite pleine ! Du coup, je congèle dans des sachets-congélations des parts individuelles. Ce qui me permet non seulement d’avoir toujours un délicieux potage fait maison sous le coude (enfin au congélateur, c’est conseillé pour une conservation optimale et… pour ma liberté de mouvement !) et également de varier les parfums et ainsi de ne pas me lasser de déguster 5 jours de suite la même soupe ou pire de la perdre car sans conservateur elle ne restera pas intacte toute la semaine dans le réfrigérateur (en plus je ne dîne jamais 5 soirs d’affilée chez moi) ! C’est donc aussi une astuce anti-gaspi !

Et si vous voulez les conserver longtemps, je vous conseille l’extraction de l’air avant congélation.

Potage Panais Vitelotte

Soupe Panais et Vitelotte

J’espère qu’avec ce nouveau « Kamasutra de la soupe », vous regarderez votre louche et votre bol d’un autre oeil et surtout que vous prendrez beaucoup de plaisir avec votre potage préféré sublimé !

potage

P.S : Pour découvrir toutes mes recettes de soupes, veloutés et autres potages cliquez sur le dossier Soupe dans la colonne de droite du blog ! 

All you need is love

Une Saint-Valentin clé-en-main du cadeau au menu !

Cette année, c’est décidé on fête l’amour et pas que le jour de la Saint-Valentin d’ailleurs !

Enfin, vous faites comme vous voulez et même si vous êtes célibataires vous avez le droit d’y croire à l’amuuur ! C’est d’ailleurs conseillé m’a récemment dit Cupidon, donc moi je répète scrupuleusement : all you need is…

All you need is love

Et pour vous mettre en condition, je vous ai concocté une sélection de cadeaux et plats love-love !

On commence par surprendre son(sa) Valentin(e) en lui faisant livrer un coeur gros comme çaaa grâce à Mieux que des Fleurs !

Avec un petit billet doux manuscrit et même si vous vous y prenez 48h avant pour 19,90€ ! Effet Wahou garanti !

 

Mieux que des fleurs

Autre attention originale : lui glisser un mot doux, emballer son cadeau ou des fleurs, dans le papier au petit nom d’amour de Sunny Sunday à imprimer sur son blog, car on est tous le Chou, le Roudoudou, le Chat, le Bébé, le Trésor de quelqu’un !… Liste non exhaustive, cocher la mention choisie sur le papier !

QCM amoureux Sunny Sunday
QCM amoureux sunny sunday

A l’heure de passer à table, je vous propose un menu sensouel (oui, oui, j’ai bien dit  sensouel !):


Un houmous de betterave
(histoire de faire dans le thème couleur du jour et de surprendre votre Valentin/e) :

Houmous betterave potiron

Si vous préférez une soupe romantique, ça pourrait être celle-ci :

Soupe Panais Vitelotte

Côté plat principal, cette recette de Parmigiana version rapide vous permettra de prendre tout votre temps pour vous faire beau/belle pour l’occasion !

Parmigiana

Côté sucré, j’ai opté pour des desserts qui peuvent se manger à 2 cuillères :

Comme un Eton Mess version Vegan pour les Valentins branchés healthy food :

Eton Mess vegan

Et pour les Valentins non-vegan, un tiramisu original aux framboise et spéculoos :

Tiramisu framboise speculoos

Pour les Valentins/tines les plus manuels/elles et patients/tes d’entre vous, il y a ces biscuits décorés qui feront craquer les coeurs les plus endurcis !

Biscuit décoré de glace royale pour la fête des mères

N’oubliez pas que pour aimer (et être aimé) dans la vie, il faut commencer par s’aimer soi (ce n’est pas moi qui le dit, c’est ce cher Cupidon qui me l’a soufflé à l’oreille).

Alors si à cette Saint-Valentin, personne ne vous le dit, dites-le vous à vous-même, faites vous un joli cadeau et préparez-vous un bon menu, parce que vous le valez bien mes Chéris ! Moi en tout cas, je vous aime !