Category Archives: foodista

Bonnet

A Pâques, mets-ton bonnet … sur ton oeuf ! {DIY – Tricot}

« Pâques au balcon, Noël aux tisons » disait ma grand-mère ! Mais ma bonn’dam’ y’a plus de saison ! Hier en short sur mon vélo j’avais trop chaud pendant ma grande balade au vert et aujourd’hui je grelotte dans ma robe sans collant (j’ai voulu faire la brave, j’ai compris, demain je remets un pantalon, des chaussettes et des boots, la totale !).

Et pourtant me direz-vous, en Avril…ne te découvre pas d’un fil (promis je ne suis pas en train d’écrire un recueil des proverbes météorologiques éculés) ! Avouez quand même que la parka par 21°C ça tient quand même un poil chaud ! Mais comme on n’est qu’au Printemps (et que je me souviens très bien que l’année dernière le mois de Juin a eu une météo pourrie de chez pourrie), je reste prudente et je garde une petite laine à portée de main. Genre un bonnet.
Si un bonnet en Avril, ça se porte facilement. Enfin surtout sur un oeuf à la coque !

Bonnet

Je vous racontais récemment que ma grand-mère (toujours la même) cachait dans son jardin pour Pâques, outre des chocolats, aussi des petits cadeaux. Alors forcément, moi aussi, pour Pâques j’offre des cadeaux qui resteront (et non pas sur vos hanches, hehe !) comme je les affectionne, c’est-à-dire faits-maison !

Bonnet

Cela faisait un moment que ce projet me trottait dans la tête et cette année pour Pâques, j’offrirai chocolat et bonnet pour oeuf !!

Bonnet

A quoi ça sert ? Ben, à garder votre oeuf à la coque au chaud pardi et à faire de l’effet pour un petit déj au lit pour votre amoureux/euse ou un brunch entre amis !!

He, vous commencez à être intéressé(e) ?

Bonnet

Promis, confection du pompom comprise, chaque bonnet prend maxi 30 minutes montre en main pour être réalisé. En plus les points sont ultra simples (rangs complets de points endroit et envers) et c’est une réalisation à la portée de tous, même si vous débutez en tricot.

C’est un vrai jeu d’enfant, promis ! Si je mens, je m’engage à porter un bonnet de laine jusqu’à la fin du mois d’Avril !!…

MATÉRIEL
Aiguilles #4
Laines #4 : j’utilise soit des fins de pelotes, soit des pelotes achetées à prix riquiqui chez les Soeurs Grene
Ciseaux
Aiguille à laine
Appareil à pompom
Mètre ruban

RÉALISATION

Points employés
Jersey endroit : alterner un rang endroit et un rang envers
Point mousse : tricoter tout le rang à l’endroit

Monter 24 mailles puis commencer par un rang endroit.

Alterner ensuite rang envers et rang endroit sur environ 3,5 centimètres de hauteur.

Réduction :
Sur les 2 derniers rangs, tricoter 2 mailles ensemble afin de rétrécir le haut du bonnet. A l’avant-dernier rang, ainsi vous obtiendrez 12 mailles puis au dernier 6.

Couper le fil de laine à environ 10 cm. Remplacer l’aiguille à tricoter par l’aiguille à laine et la glisser dans les 6 mailles. Tirer pour serrer et enfin fermer en cousant sur la hauteur (à l’intérieur du bonnet).

A ce stade vous avez un petit bonnet avec un petit trou sur le dessus.

J’ai réalisé le pompon avec un petit appareil à pompon acheté sur le stand Woolkiss au salon Créations & Savoir-faire et je me suis laissée guider par la vidéo en ligne très bien faite par Woolkiss (quand j’ai commencé à tricoter ces vidéos m’ont été d’un grand secours comme je vous le racontais ici).

Pour finir placer le pompon sur le dessus du bonnet, passer les fils à l’intérieur du trou et les coudre avec l’aiguille à laine à l’intérieur du bonnet.

Et voilà c’est aussi simple que ça, de faire porter le bonnet … à son oeuf à la coque !

Bonnet

magazine créatif idées à faire

DIY la solution anti-déprime du mois de Janvier {Magazine créatif Idées à Faire – jeu-concours}

Il n’y a pas grand chose que j’aime dans le mois de Janvier…. Chaque année je me dis que c’est LE mois inutile et déprimant parmi tous les autres. Bref le mois qui ne sert à rien, où il ne se passe rien et qu’on est contraints de traverser comme un long tunnel noir et glacé. Pas étonnant que le jour le plus déprimant de l’année (le blue Monday) tombe en Janvier !!

Je milite pour la suppression du mois de Janvier du calendrier et pour l’instant, ma pétition ne porte pas trop ses fruits (je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi car j’ai pensé  tout : on le remplacerait par un mois supplémentaire au Printemps ou en Eté bien entendu !).

J’ai donc décidé d’attaquer le problème par un autre bout. Et si je déclarais le mois de Janvier comme LE mois pour s’éclater à fond les ballons sur des activités DIY (oui parfaitement le DIY est une activité où l’on s’éclate à fond les ballons, si, si !) ?!
Puisque l’on reste au chaud à la maison façon hygge et slow life, on dispose de plein de temps pour se lancer dans des nouveaux projets créatifs, découvrir des nouvelles activités, s’exercer et surtout se relaxer !

Et comme l’une des seules « lueurs » de Janvier est pour moi éclairée par les bougies d’anniversaire de mon blog, je vous propose – dans ma tradition de vous offrir des cadeaux pour l’anniversaire du blog – un jeu-concours pour gagner 3 exemplaire d’un nouveau magazine créatif : Idées à Faire !

magazine créatif idées à faire

Le 7ème numéro de ce bimensuel sorti en Janvier présente l’avantage de nombreux tutos en photos que ce soit pour les fondues de Mode à réaliser soi-même (couture, bijoux, tricot), les artistes de la déco (table, coussin) les branchées green (idées récup’) et les fées des fourneaux (techniques et astuces).

Dans cette dernière rubrique, vous découvrirez notamment 3 idées pour réaliser un chocolat chaud gourmand de saison (excellent pour notre plan anti-déprime de Janvier) ; il se trouve que parmi les 3, il y a l’une de mes créations, hehe, que vous connaissez certainement si parmi ces pages, vous recherchez des idées de cadeaux gourmands homemade. Notez simplement que le magazine comporte une coquille : il m’a rebaptisée Brigitte alors que mes parents ont choisi Bénédicte, avouez que c’est ballot… ! Fort heureusement l’adresse du blog est exacte et c’est le plus important !

Si vous faites partie des mordues de DIY qui pensent que se lancer dans un nouveau projet créatif  serait une merveilleuse alternative pour rendre le mois de Janvier moins déprimant, je vous propose de gagner 3 exemplaires de ce magazine.

N’oublions pas que pour l’anniversaire du blog chaque mois de Janvier, je glisse des jeux-concours et des cadeaux par ici, celui-ci est donc le premier pour célébrer ma 6ème bougie de blogueuse !

Pour jouer,

1°) vous habitez en France métropolitaine ou Corse ;

2°) vous êtes abonné à la newsletter du blog (abonnement confirmé en cliquant sur le lien que vous recevrez par mail)  pour être sûr de ne rater aucune de mes recettes ni bons plans et si vous voulez, vous suivez et likez la page Facebook de Idées à Faire !

3°)  vous m’indiquez en commentaire ci-dessous sous quel nom ou pseudo vous êtes abonné à la newsletter pour que je vous retrouve et puisse valider votre participation ;

4°) dans votre commentaire, vous m’indiquez quel projet créatif DIY vous avez en cours ou dans lequel vous avez envie de vous lancer ;

5°) pour augmenter vos chances d’être tiré au sort, vous pouvez relayer le concours sur les réseaux sociaux, en revenant ici déposer dans un commentaire distinct  chacun de vos relais (avec le lien de votre relais pour que je puisse le valider). Selon le principe, chaque relais supplémentaire validé = une chance supplémentaire d’être tiré au sort !

Le concours commence maintenant et se termine Lundi 23 Janvier à 20h00. Bonne chance à toutes !

Et comme un cadeau n’arrive jamais seul, j’ai le plaisir de vous faire bénéficier d’une réduction de -10% sur votre abonnement au magazine créatif Idées à Faire avec le code faismoicroquer (en minuscules).

Les 3 gagnantes sont :
– Célou
– Marina MOREAU
– Tuffigo Morgane

Communiquez-moi vos coordonnées par mail à faismoicroquer@gmail.com pour recevoir votre magazine créatif !

2017

Have a funny and fullness 2017 ! {healthy & slow life}

Ça y est 2017 a commencé et nous voici au pied de 12 mois tout-frais-tout-neuf, pour vivre un paquet de nouvelles aventures, rencontres, rires, matins et nuits.

Chaque mois de Janvier est un peu comme une terre vierge à explorer, où tout est à inventer et construire comme les pionniers arrivant dans le Far West, ou presque… Presque car d’une part, nul besoin de tuer des Indiens natifs pour bien démarrer cette nouvelle année, et surtout nous sommes tous riches de ce que nous sommes et de ce que nous avons déjà vécu, en 2016 et avant.

A chaque changement d’année, j’aime me repasser l’année écoulée, remercier pour les bons moments, se les graver dans la mémoire pour toujours et tirer des leçons des moments moins faciles, histoire de progresser (et éviter de tourner en rond à répéter les mêmes schémas, si vous voyez ce que je veux dire ! ). Cet exercice je le fais dans ma vie perso, pour ma vie pro et bien entendu pour le blog !

En 2016, on avait commencé l’année ici, avec une orgie de crêpes vegan à la chantilly et à la framboise à la chandeleur (j’ai déjà une nouvelle idée pour fêter la chandeleur cette année et rien que d’y penser j’ai déjà envie d’aller faire sauter des crêpes !).

Garniture crêpe chantilly vegan

Heureusement après on a fait une bonne cure de soupes

 

Soupe carotte panais potiron patate douce

Et on a aussi siroté le jus détox des Tontons flingueurs

Jus carotte betterave pomme

Pour fêter l’arrivée du printemps, on s’est roulé dans l’herbe, euh non (trop frisquet et humide encore), on a plutôt tartiné des bonnes tranches de fraîcheur

 

Pain radis asperges betterave

Et quand on a voulu prendre des forces façon sportifs, on s’est régalés avec un cake aux fruits sans aucun sucre ajouté qui fut incontestablement LE cake de l’année car je l’ai réalisé plusieurs fois et chaque nouvelle dégustation, il a rallié de nouveaux fans !

 

Cake aux fruits secs sans sucre ajouté

Les plus sportifs ont bien mérité de buller en sirotant un lassi aux myrtilles (sans lactose) et les autres aussi !

LASSI VEGAN FRUITS ROUGES

On n’a pas été en reste côté gourmandise puisque j’ai continué et progressé dans mes essais d’alternatives saines des pâtisseries pour se régaler sans se plomber la digestion ni la santé. Avec un fraisier revisité au moment de la fête des mères.

Fraisier

 

Et pour un goûter ultra méga top gourmand ET sain, j’ai pensé à ce milkskahe vegan façon tarte aux fraises revisité !

milkshake vegan fraise

Et toujours avec des fraises (ça s’est vu que c’était mon fruit préféré ou pas?) pour un naked cake sans gluten à glisser sous des bougies d’anniversaire !

En 2016 on n’a pas oublié de célébrer toutes les occasions que ce soit des petites ou des grandes victoires, toutes les bonnes nouvelles et bien entendu ceux qu’on aime !

Naked cake d'anniversaire sain à la fraise

Quand il a fait trop chaud, on a siroté de la melonade à l’ombre :

melonade

Pour se remettre de notre en voyage en Crète

 

matala crete

A la rentrée, on s’est pris pour un écureuil qui aime le chocolat et les pistaches (et pourquoi pas ?)

 

mousse chocolat vegan

Et comme chaque hiver, pour les fêtes, on a préparé des cadeaux gourmands qui ont emporté un vif succès ponctué de « mmmm c’est un délice » !

rocky cranberries bar

Et bien sûr, on a fini l’année comme on l’avait traversé, en se régalant sainement !

salade quinoa pistache tofu

Pour l’année qui s’annonce – je devrais dire cette nouvelle terre vierge –  j’ai beaucoup d’envies. Je ne sais pas encore exactement quelle forme cela va prendre précisément mais comme pour avancer il faut se fixer un objectif, avoir une vision, je vais très clairement établir un plan d’action avec ce que je vais mettre en oeuvre pour y arriver.

Bien entendu je vais continuer dans la voie que j’ai commencé ces 3 dernières années, il y aura toujours des sujets lifestyle green, healthy et aussi slow life.

L’almanach qui m’accompagne cette année (j’adore les almanachs depuis que mes parents m’ont offert mon 1er à l’âge de 9 ans) est celui de Slow Life.

Vous entendrez parler dans les médias de la tendance Hygge, dans la même mouvance de la tendance Slow Life qui est un art de vivre qui prône un retour à la nature, à renouer avec la Terre, à vivre l’instant « en pleine conscience », à manger sain et à partager avec vos proches tout en prenant soin de vous.

Avant d’emmener ceux d’entre vous que ces sujets touchent ou qui aiment mon univers et le ton de ce blog dans mon année 2017, je voulais vous souhaiter cette année :

– de prendre conscience de ce qui compte pour vous le plus et d’en prendre soin ;

– de regarder avec calme et clarté ce qui ne vous convient pas et d’agir à votre échelle et niveau pour faire bouger les lignes ;

– de prendre le temps de vivre, d’aimer, rire, découvrir, voyager et goûter avec curiosité et bienveillance ;

– d’être aligné entre ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites.

Je vous souhaite simplement d’être en harmonie avec vous-même et au maximum avec votre environnement, d’être heureux et amoureux, de prendre du plaisir, de vous amuser, de laisser la porte ouverte à la nouveauté et d’avancer sur votre propre chemin !

Que d’aventures à vivre et à écrire en 2017 !! I can’t wait, comme disent les anglo-saxons et les bilingues (être fluent en anglais faisait partie de ma liste depuis longtemps et justement je démarre l’année dans un environnement ultra anglophone donc voici déjà un des points de ma liste de progrès…in progress !!).

ÉÀ&È

salon créations & savoir-faire

Salon Créations & Savoir-Faire du 16 au 20 Novembre 2016 {10 entrées à gagner}

On ne change pas une équipe qui gagne ! Comme vous l’avez remarqué, cela fait un moment déjà que je suis partenaire du salon Créations & Savoir-Faire en bonne fan du DIY ! Au point même, que cette année j’ai été interviewée pour l’occasion par Terrafemina (la classe, non ?) !

salon créations & savoir-faire

photo Créations & Savoir-Faire

Et vous savez quoi ? Je ne suis pas la seule fan de DIY, les chiffres sont éloquents :
– Presque 3 français sur 4 pratiquent une activité créative.
– 43% d’entre-eux déclarent que cela les détend et même pour 37 %, cela contribue à leur donner confiance en eux ! Franchement c’est une super thérapie, non ?
Cette année bien sûr on se donne tous rendez-vous au salon Créations et Savoir-Faire du 16 au 20 Novembre prochain, Porte de Versailles, pour découvrir 350 exposants et participer à au moins 1 des 300 ateliers proposés !

salon créations & savoir-faire

photo Créations & Savoir-Faire

Le salon vous offre des thématiques variées pour tous les goûts et tous les talents : Idées gourmandes & festives / Aiguilles & Tradition / Papiers, Scrap &Couleurs / Maison créative & Idées brico / Tendances mode & customisation.

salon créations & savoir-faire

photo Créations & Savoir-Faire

Pour toux ceux qui se demandent à quoi ressemble le DIY :

 

Comme chaque année, j’ai le plaisir de pouvoir vous faire gagner votre entrée gratuite à 10 d’entre vous !

salon créations & savoir-faire

Pour cela :

1°) vous habitez en France métropolitaine + Corse ;

2°) vous êtes abonné à la newsletter du blog (abonnement confirmé en cliquant sur le lien que vous recevrez par mail)  pour être sûr de ne rater aucune de mes recettes ni bons plans !

3°)  vous m’indiquez en commentaire ci-dessous sous quel nom ou pseudo vous êtes abonné à la newsletter pour que je vous retrouve et puisse valider votre participation ;

4°) pour augmenter vos chances d’être tiré au sort et de gagner votre entrée gratuite au salon Créations & savoir-Faire, vous pouvez relayer le concours sur les réseaux sociaux, en revenant ici déposer dans un commentaire distinct  chacun de vos relais (avec le lien de votre relais pour que je puisse le valider). Selon le principe, chaque relais supplémentaire validé = une chance supplémentaire d’être tiré au sort !
Le concours commence aujourd’hui et prend fin Mardi 8 Novembre 2016 à 20h00  !

Bonne chance à toutes et à tous !

salon créations & savoir-faire

photo Créations & Savoir-Faire

matala crete

Quelques jours en Crète {Part 1 – Mamma Mia à Matala}

Ça y est, vous êtes rentrés de vacances ? Bronzés, relaxés … mais démoralisés de réattaquer  de looongs mois gris avant de revoir le soleil et la mer ?
Pour certains, la seule façon de « supporter » le retour au quotidien après leurs vacances est de réserver la prochaine destination dès les valises déposées dans l’entrée !
Si vous êtes de ceux-là, voici un billet qui pourrait vous donner des idées pour vos prochaines vacances !

bateau matala crete

Cet été, j’ai passé quelques jours en Crète. Une poignée de jours ne suffisent bien sûr pas pour visiter tous les villages typiques de l’île, ni les plus belles plages recommandées dans les guides. Et ce n’est pas plus mal.
Car les visites que j’ai faites, le relief, la lumière, l’eau cristalline, la douceur qui se dégage de l’île et de ses habitants m’ont donné envie de la visiter toute entière, je dirais même en long, en large et en travers !

C’est d’ailleurs à cette condition que j’ai, en ce qui me concerne, pu « supporter » de la laisser si vite et de ne la parcourir que quelques petits jours. J’en suis revenue avec un large sourire d’avoir déniché (celui du chat qui sait où sont planquées les souris, vous voyez ?), à seulement 3 heures de Paris, une région dépaysante où l’art de vivre, la cuisine et le sens de l’accueil et la chaleur des crétois ne vous donneront vous aussi qu’une envie, y séjourner et y retourner !

matala crete

Le fait que ce soit une île, n’est bien entendu pas innocent dans mon coup de cœur, pour moi qui ait eu la chance de passer 3 mois par an, au bord de la mer pendant mon enfance.

Je ne vais pas prétendre que je serai la meilleure guide de Crète qui soit mais vous me connaissez maintenant, je ne vais quand même pas garder pour moi mes coups de cœur et les adresses que j’ai dénichées ?

Je ne résiste pas à l’envie de vous poser tout ça ici ; après, c’est vous qui voyez si ça vous tente un peu, beaucoup, carrément ou pas du tout !

crete mer bleue

On commence par un petit village balnéaire très touristique (ce que d’habitude je fuis dans la mesure du possible, surtout en Août, n’étant pas friande des « pièges à touristes » et lieux ultra bondés) qui attire pour son charme folklorique. Ancien « refuge » hippie des années 70, Matala est devenue une manne commerciale pour les boutiques de souvenirs.

matala crete

Pourtant, il serait dommage de réduire cette ville à cet aspect mercantile bien loin des valeurs hippies qui ont largement contribué à la notoriété du lieu.

matala crete

matala crete

Déjà, les dessins naïfs (animaux, végétaux, délires en tout genre) dessinées sur les routes et chemins, la coccinelle couverte de symboles peace & love, l’arrêt de bus psychédélique et la devise de la ville (« Today is life, tomorrow never comes« ) contribuent à vous projeter dans les années 70.

devise matale crete

Mais c’est dans sa baie que Matala vous révélera tous ses charmes. Une falaise ocre patinée par les flots, se jette dans la mer et se dresse, majestueuse sur votre côté est sur votre droite, sans rappeler une autre falaise sur une île du côté de Bonifacio.

matala crete

Quand de l’autre côté de la baie (côté ouest) une enfilade de restaurants vous mène à THE adresse où se régaler à Matala : La Scala.

S’il vous prend – comme à nous – l’envie de nager au milieu de la baie pour avoir une vue de sa façade depuis la mer et si l’ambiance hippie a commencé à vous imprégner, ce charmant petit restaurant-hôtel de façade blanche et aux volets bleus, pourrait bien vous faire penser à l’hôtel emblématique du film Mamma Mia ! En tout cas, nous étions tellement dans le mood que nous n’aurions pas été étonnés de voir Meryl Strip ouvrir les volets en grand et chanter : « Waterlooooo !!! » en agitant la main vers nous (je précise que nous n’avons pas consommé de substances qui font rigoler, si vous aviez un doute ! Les clichés ne me font pas peur mais on peut très bien sentir l’esprit hippie de Matala sans fumer les herbes de « provence » locales !).

 

matala crete

 

Notez que La Scala est la meilleure table des restaurants que nous ayons testée dans notre périple, raffinée et simple à la fois.

Je vous recommande chaudement la salade de poulpes et la daurade rose fraîchement pêchée et servie grillée avec un filet d’huile d’olive, simple, efficace et délicieux ! Le tout accompagné d’un vin typique grec le Retsina, qui a un goût singulier de résine surprenant à la première gorgée mais dont l’originalité une fois dépassée est une expérience gustative que je recommande.

matala crete

matala crete

A la tombée de la nuit, la vue sur la falaise en face et les couleurs fauves confèrent au lieu une atmosphère romantique à souhait. Il est alors recommandé de réserver, car vous ne serez pas les seuls à vouloir faire pétiller les yeux de votre chéri/douce devant ce coucher de soleil inoubliable et ces mets divins !

Mamma mia, ce lieu est magique, c’est certain !

matala crete

Sur la route qui nous a amené de Matala à Agia Galini, nous sommes tombés totalement par hasard sur une boutique qui n’a rien de typiquement grec (et que vous ne trouverez pas dans les guides touristiques) et qui pourtant ravira les fans de DIY parmi vous et surtout de tricot.

soul made crete

J’ai depuis la route tout de suite repéré cet atelier boutique en 2 parties : une boutique de cadeaux (beaucoup de cadeaux de naissance), de décoration, carterie et d’objets déco réalisés au crochet par 2 mamies crétoises qui crochètent dans la cour à l’ombre à côté de la boutique.

soul made crete

Au fond la 2nde boutique présente un choix de laine hyper trendy (trafilo, baby alpaga) à des prix très light (il faut dire qu’en Crète, j’ai trouvé que les prix l’étaient de manière générale).

soul made crete

soul made crete
Tellement surprise de tomber sur une telle adresse au milieu de la Crète, je n’ai pas eu le réflexe de m’acheter de quoi me tricoter un trendy châle. Avouez que pourtant pour faire durer le souvenir des vacances jusqu’au coeur de l’hiver et se tricoter une écharpe tendance toute douce à petit prix, on ne fait pas mieux.

Dommage pour moi, je ne vois qu’une solution : y retourner !! Rien que le nom est déjà une invitation : Soul made !

soul made crete

Voici pour la 1ère partie de mes découvertes crétoises  ! A venir mes adresses pour ramener de Crète des souvenirs de foodista qui se mangent et qui se boivent !

Je remercie mes complices de voyage à qui l’on doit quelques-uns de ces jolis clichés  !