Category Archives: cupcake

Le Cupcake Couture au nougat et au chocolat blanc

J’ai eu la chance et le plaisir de me voir offrir il y a quelques temps un kit de cupcake Dior créé spécialement pour l’exposition Christian Dior qui a eu lieu chez Harrod’s à Londres!  Il fallait donc faire honneur à ces caissettes Couture! 

 
J’avais l’idée depuis un moment d’un cupcake au nougat et j’ai trouvé avec plaisir qu’une autre gourmande de la blogosphère avait eu la même idée! Je me suis donc inspirée de la recette de Madeleine O’DEEN pour réaliser la mienne!
Ingrédients pour une douzaine de cupcakes
 
2 oeufs
50 gr de chocolat blanc pâtissier (Nestlé Dessert)
70 gr de sucre en poudre
120 gr de beurre
60 gr de lait
120 gr de farine
1 CS de levure
24 nougats mous (ou un grand bloc de nougat coupé en petits morceaux)
Pâte de Nougat : à faire maison ou toute faite chez G. Detou
 
Pour le glaçage, j’ai opté pour ma recette préférée:
125 gr de mascarpone
250 gr de Crème liquide entière froide
2 CS de sucre glace
Miel
 
 
 
 
 
Ustensiles
Moule à muffins
Caissettes à cupcakes
Douille et poche à douille
Robot patissier ou batteur électrique
Une casserole et un cul de poule pour le bain-marie
 
 
Préparation
 
Préchauffer le four à 175°C. 
Placer les caissettes dans les moules à muffins.
 
Faire fondre au bain-marie le chocolat blanc coupé en morceaux.
 
Une fois le chocolat fondu, ajouter le beurre coupé en morceaux et la pâte de nougat. Bien mélanger pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le lait le lait à ce mélange.
 
Battre les oeufs et le sucre. Ajouter le 1er mélange au 2nd.
 
Mélanger la levure à la farine et les verser dans la préparation. Incorporer le tout pour éviter tout grumeau.
 
Laver le bol et le fouet du batteur et les placer au réfrigérateur.
Remplir les 3/4 des caissettes de la préparation et déposer au centre un nougat avant d’enfourner 15 minutes.
 
Pendant que les cupcakes refroidissent, battre à grande vitesse la crème fleurette. Après 2 minutes réduire la vitesse pour ajouter le sucre glace. Incorporer le mascarpone et augmenter la vitesse pour encore 2 minutes. Surveiller bien la crème car cela peut se jouer à peu de temps pour qu’elle soit battue trop longtemps.
 
Remplir une poche à douille et dresser sur le cupcake refroidi. Déposer quelques gouttes de miel (avec par exemple une AbeilleàMiel que vous pouvez gagner jusqu’au 16 août sur le blog!) et un nougat sur le glaçage.

Le Cupcake Red Velvet de Magnolia Bakery {Comme à New York}

Le Red Velvet goûté chez Magnolia Bakery m’a tellement épatée que j’ai absolument voulu retrouver cette sensation en rentrant à la maison.

 
Comme j’ai craqué pour le livre de recettes de cette adorable boutique, j’ai vite testé LA recette des Red Velvet! 
 
 

Ingrédients

3 + 1/3 cups de farine
3/4 cup de beurre doux (tableau de conversion ici)
2 + 1/4 cups de sucre
3 oeufs (à température ambiante)
6 tablespoons (= tbsp) de colorant rouge
3 tablespoons (= tbsp) de cacao
1 + 1/2 teaspoons (= tsp) d’extrait naturel de vanille
1 pincée de sel
1 + 1/2 cups de lait fermenté (lait ribot)
1 + 1/2 teaspoons (= tsp) de vinaigre
1 + 1/2 tablespoons (= tbsp) de bicarbonate de soude

 

 

Glaçage
6 tablespoons (= tbsp) de farine
2 cups de lait
2 cups de beurre doux à température ambiante (tableau de conversion ici)
2 cups de sucre
2 teaspoons (= tsp) d’extrait de vanille

 

Ustensiles

Cups et spoons anglo saxonnes (pour avoir l’impression en plus de jouer à la dinette!)
Robot pâtissier
Moule à muffins
Caissettes à Cupcakes
Poche à douille
Douille
Maryse

 

Préparation

Préchauffer le four à 180°C. Placer les caissettes dans le moule à muffins.
Dans le robot pâtissier, couper le beurre en morceaux et verser le sucre. Battre à vitesse moyenne pendant 7 minutes environ jusqu’à ce que le mélange soit léger et crémeux.
Puis ajouter les oeufs un à un en battant bien entre chaque oeuf.
Dans un bol, mélanger le cacao, la vaille et le colorant rouge. Mélanger avant de verser dans le bol du robot et de battre le tout.
Verser dans le bol du robot en 3 fois en alternant la farine et le lait. Entre chaque ajout, battre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Dans un bol à large bord, mélanger le cidre et le bicarbonate de soude (attention réaction chimique!). Verser ce mélange dans le bol et battre l’ensemble. Régulièrement racler les bords avec la maryse pour que tous les ingrédients soient bien mélangés.
Verser la préparation dans les caissettes et cuire 30 à 40 minutes (selon votre four).
Pendant que les gâteaux refroidissent, préparer le glaçage.
Mélanger le lait et la farine dans une casserole au fouet à main jusqu’à ce qu’il n’y ait aucun grumeau et faire chauffer à feu moyen en mélangeant constamment pendant 10 bonnes minutes. Laisser refroidir (30 minutes)
Dans le bol du robot pâtissier battre à vitesse forte le beurre coupé en morceaux pendant 3 minutes, jusqu’à ce qu’il soit crémeux. Ajouter progressivement le sucre en continuant à battre pendant 3 minutes. Ajouter la vanille.
Ajouter le mélange farine+lait refroidi dans le bol et battre encore 5 minutes jusqu’à ce que le mélange soit très crémeux et aérien.
Réfrigérer très précisément 15 minutes (pas une minute de plus ou de moins!) puis en remplir la poche à douille et dresser sur les cupcakes.
Les meilleures recettes de Magnolia Bakery sont dans ce livre !

Portrait de Blogueur ★ Cuisine Addict {et son Cupcake Oreo Peanut Butter}

Ce mois-ci on part plein Est pour rencontrer Sandra, l’auteure de Cuisine Addict ! Avec générosité et spontanéité, elle nous ouvre les portes de sa cuisine et nous fait découvrir l’envers du décor de son blog !
 
Bonjour Sandra ! Merci de nous accueillir ! Qui se cache derrière Cuisine Addict et surtout comment ton délicieux blog a-t-il vu le jour?
 
Strasbourgeoise de 30 ans et des poussières et j’ai ouvert Cuisine Addict en février 2009! A l’époque le blog a surtout été créé pour partager mes recettes avec mes proches, je trouvais cela plus simple que de griffonner à chaque fois la recette sur une feuille volante!
Et puis petit à petit je me suis prise au jeu, j’ai découvert la photo culinaire, le nombre de lecteurs a grimpé, etc… maintenant je ne pourrais plus me passer de mon blog! Même si c’est sportif de combiner un emploi à temps complet et un blog aussi prenant qu’un blog culinaire !

 

Comme je te comprends ! Sportif, chronophage mais quand on commence on ne peut plus s’en passer !
 
Côté palais quel type de plat ou de saveur a-t-il ta préférence?
 
Oh la la, c’est difficile comme question car j’adore goûter de nouvelles choses, tenter de nouvelles saveurs, etc… je vais tenter de répondre, mais en généralisant: les saveurs japonaises (vinaigre de riz, sauce soja, gingembre mariné, etc…). Lorsque j’ai découvert toutes ces saveurs cela a été une vraie révélation, c’est ma cuisine préférée!
 
 
 
Quel est l’ustensile ou ingrédient dont tu ne te sépares jamais?
 
Pour l’ustensile, je dirais ma maryse! Ce doit être mon côté gourmande qui fait que je n’ai pas envie de laisser le moindre gramme de pâte à gâteau ou de ganache dans les bols !
 
Je crois que nous avons le même « toc » Sandra !! Tant que l’on est dans les secrets et astuces,  quel est ton « truc à toi » en cuisine ?
 
Ajouter du sel même dans les desserts! Dans les pâtes, les mousses, les ganaches, je mets toujours un peu de sel et même sur certains desserts, je termine avec une pincée de fleur de sel avant de servir.
Cela peut sembler bizarre mais le sel est un exhausteur de goût qui va renforcer la saveur des pâtisseries !
 
Ah intéressant! Je connaissais cela avec le beurre salé dans le gâteau au chocolat mais je n’aurais pas pensé en mettre dans tant d’autres desserts ! A essayer !
 
J’en déduis donc qu’il y a du sel dans ton Oreo Peanut butter cupcake?! 

 

Quelle adresse gourmande nous conseillerais-tu ?
Sur Strasbourg une adresse très gourmande et je recommande: la Cloche à Fromage! je suis une très grande amatrice de fromage en tout genre et dans ce resto on est servi! Raclette, fondue, plateaux dégustation, etc… on ne sait plus quoi choisir!!
 


27 rue des Tonneliers à Strasbourg

 

Sinon, côté emplettes, je vais très souvent en Allemagne pour me fournir en ingrédients de pâtisserie. Ils sont bien moins chers et surtout on a bien plus de choix qu’en France côté sprinkels, décos, pâte à sucre, chocolats, etc… Je vais essentiellement dans un magasin de type « discount » de l’enseigne « Kaufland » à Offenbourg. Ils ont rayon pâtisserie énorme où je trouve de tout!




Merci Sandra, adresses à garder précieusement pour toutes les foodistas prochainement de passage en Allemagne!

 Quels conseils donnerais-tu à un « aspirant » blogueur ou un « apprenti » blogueur?
Avant tout de bloguer avec PLAISIR et passion! Le blog ne doit jamais devenir une contrainte, il faut poster ses articles lorsque l’on en a envie, tout en essayant de rester régulier dans le temps et dans le ton.
Pour un blog culinaire, soigner les présentation, essayer de réaliser de belles photos car je pense que c’est avant tout avec les yeux que l’on attire les gourmands, que l’on donne envie aux gens de refaire nos recettes!
Aller voir se qui se passe ailleurs aussi pour s’ouvrir aux autres blogs, participer à des rencontres « en vrai », bref PARTAGER! car pour moi le blog, et la cuisine d’ailleurs, c’est avant tout du PLAISIR et du PARTAGE!



Je vois que nous partageons la même philosophie!! En tant que blogueuse maintenant « confirmée » depuis 2009, qu’est-ce que ton blog a changé dans ta vie?
Mon blog m’a ouvert pas mal d’opportunités auxquelles je n’aurais jamais osé rêver comme l’écriture de mon premier livre !!
 

 
Waouh ! Bravo Sandra !! Beaucoup de blogueurs rêvent d’écrire un livre! Tes crazy macarons sont tout simplement amazing ! Des envies et projets à venir?
 
Aujourd’hui je continue mon petit chemin, sans me fixer de but ou de contraintes, je laisse venir les belles opportunités tout en gardant les pieds sur terre. Et pour l’instant cela se passe plutôt bien: en totale exclu pour Fais-moi Croquer! : mon deuxième livre est en préparation et sortira en 2014 et un coffret consacré aux macarons sortira pour les fêtes de fin d’année ! 
 
Oh ça c’est du scoop!! Merci pour cette exclu ! J’ai hâte de découvrir tout ça ! Mais il va falloir attendre encore plus de 6 mois ! Heureusement nous avons ton 1er livre pour patienter et bien sûr ton blog !

 

Lucky Cupcake

Lucky Cupcake {s’embrasser à minuit sous ce cupcake porte bonheur pour toute l’année!}

Avant de tourner la page de l’année qui s’achève et de se lancer la tête première dans l’année nouvelle, on traverse imanquablement la période des « bilans ». On passe en revue les 12 derniers mois écoulés, ce qu’ils nous ont apporté ; on remercie pour les bons moments et les bonnes nouvelles et on pense à ce que l’on aimerait faire mieux…la prochaine fois.Pour vous accompagner dans ce rituel de passage symbolique, je vous ai réservé un cupcake un peu spécial. Inspiré d’une délicieuse recette sans gluten du blog Alter Gusto, ce cupcake a la particularité d’exaucer votre voeu !!
Car après une année -pour ma part- de transition, j’espère que le chiffre 13 nous portera chance pour voir aboutir nos projets et nos rêves !
Ingrédients pour une douzaine de cupcakes
600 gr de crème de marrons
250 gr de poudre d’amande
100 gr de beurre fondu
100 gr d’écorces d’orange confite
4 œufs
Quelques gouttes de fleur d’oranger ou extrait d’orange
250 gr de crème liquide entière bien froide (l’idéal étant la crème fleurette)
125 gr de mascarpone
3 CS de sucre glace
Pâte d’amande ou pâte à sucre (déjà colorée ou à colorer avec un colorant alimentaire vert + 1 pointe de jaune)
Paillettes alimentaires
Ustensiles
Caissettes en papier
Moule à muffins
Robot pâtissier ou batteur électrique
Rouleau à pâtisserie
Petit couteau (pour façonner la pâte à sucre)
Préparation
 

 

Préchauffer le four à 160°C. Placer les caissettes en papier dans le moule à muffins et le bol et le fouet du robot pâtissier au réfrigérateur.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Couper les écorces d’orange confite en petits morceaux.
Dans un saladier, battre les jaunes d’œufs avec la crème de marrons. Ajouter le beurre fondu, la poudre d’amande et les écorces d’orange confite ainsi que la fleur d’oranger ou l’extrait d’orange en battant non-stop.
Dans le robot pâtissier, battre les blancs en neige. Les incorporer délicatement à la première préparation.
Répartir la pâte dans les caissettes en papier et enfourner pour 30 minutes.
Pendant la cuisson, battre à grande vitesse la crème fleurette. Après 2 minutes réduire la vitesse pour ajouter le sucre glace. Incorporer le mascarpone et augmenter la vitesse pour encore 2 minutes. Surveiller bien la crème car cela peut se jouer à peu de temps pour qu’elle soit battue trop longtemps.
Remplir une poche à douille et dresser sur le cupcake refroidi (quelques conseils en images ici). Conserver au réfrigérateur le temps de réaliser les décors en pâte d’amande ou pâte à sucre.

 

Et si vous avez oublié d’acheter le gui, ne vous en faites-pas : vous pourrez toujours vous embrasser sous ce Lucky Cupcake ! Ca marche aussi !!

Portrait de blogueur ★ Eloïse de La Dinette

La blogosphère regorge de talents et au-delà des recettes, adresses, tests et astuces que l’on s’échange, il y a des personnalités et des univers qui me motivent encore plus dans mon aventure de blogueuse culinaire, qui m’inspirent, m’apprennent, me donnent envie de progresser, de goûter leurs recettes voire même de cuisiner à 4 mains!
J’ai eu envie de partager avec vous mes rencontres (copinautes et dans la « vraie vie »), mes coups de coeur pour celles et ceux qui me font saliver ou rêver et que j’aimerais connaître mieux. Je démarre donc ici une nouvelle rubrique (que j’espère mensuelle) de Portraits de blogueurs que j’ai interviewés!
Pour étrenner ce nouveau rendez-vous, Eloïse du blog La Dinette a immédiatement répondu un franc et sympathique Yes I can!
J’ai connu Eloïse (et sa moitié Alister car la Dinette c’est un couple de gourmands aussi passionnés que doués) un mois à peine après la création de Fais-moi croquer! lors d’un concours de cupcakes pour la Saint Valentin. On a toutes les 2 adoré le cupcake de l’autre alors, notre empathie et gourmandise communes ont tout de suite créé un pont entre nous….un pont entre Montpellier et Paris!

Je suis tombée sous le charme de leur univers rétro et de leur fraîcheur, d’une forme de tendresse, de convivialité et d’optimisme teinté d’humour qui émane de leur blog. 

Allez, je vous laisse avec elle pour découvrir son univers et tomber sous son charme!

– Qui se cache derrière La Dinette? Et comment t’es venue l’envie d’animer un blog culinaire?
Je m’appelle Eloïse, j’ai 26 ans, mariée, deux enfants ^^. Je ne sais pas vraiment si j’étais prédestinée ou non à devenir blogueuse culinaire car j’ai toujours aimé toucher à tout : après une licence de sociologie et un CAP esthétique, il me manquait encore quelque chose… C’est grâce à mes enfants que l’idée a germé, j’étais à la recherche de gâteaux sympa, loin des Dora l’exploratrice ou pâtisseries (bien que délicieuses) classico-classiques. Du coup, j’ai commencé à expérimenter de nouvelles choses et j’ai eu envie de partager ma passion avec « le reste du monde » et trouver des copinautes avec qui je pourrais converser!
J’aime d’autant plus les personnes qui mettent du coeur dans ce qu’ils entreprennent quand en plus ils ne se prennent pas au sérieux!
– Le plat ou saveur qui a marqué ta mémoire gustative?
C’est une question difficile…Je suis métisse d’un père napolitain et d’une mère camerounaise, née et élevée en France, j’ai beaucoup de plats et de saveurs qui sont très présents dans mes souvenirs. Mmmh…si je devais choisir une pâtisserie ce serait sans doute la tarte au citron meringuée, elle et moi avons eu quelques litiges avant de nous entendre…j’en parle juste ici http://www.ladinette.net/2011/03/ma-chere-petite-madeleine.html.
 Une saveur? Je ne sais pas…je dirais plus une ambiance, beaucoup de chaleur, de douceur et de sourires associé aux grandes tablées qu’on pouvait avoir en famille.
– Ta recette fétiche :

Les Cake-pops
Matériel : 
 
 
 
 
Pour 12 à 15 Cupcake Pops: des bâtonnets de sucettes, une petite spatule en silicone, deux fois 90 gr de candy melt de deux couleurs différentes, des paillettes de bonbons, des perles en sucre, une boîte à oeuf et bien entendu un Cupcake Pop Mold!!
 
 
 
1. Comme pour tous bon cake pops qui se respecte, vous allez devoir faire un gâteau et le réduire en miette et préparer un bon glaçage à ce que vous voulez. Nous avons ici 250g de gâteau au chocolat maison pou une centaine de grammes de glaçage, ce qui fait une vingtaine de cake pops.
2. Mélangez petit à petit et SURTOUT pas tout d’une seule fois le glaçage au gâteau.
3. Vous devez obtenir la consistance de la pâte à modeler. Ni trop mou, ni trop friable, ça ne devrait en principe pas trop coller aux doigts.
4. Vous allez maintenant former de petits pâtons de pâte de taille identique, comme sur la photo et vous aller mettre au congélateur pour une vingtaine de minutes. Ils devront être fermes mais pas congelés!!
5. Sortez maintenant vos boulettes ou pâtons de pâte – comme vous voulez – du congélateur. Saisissez vous de votre Cupcake Pop Mold, et huilez légèrement à l’aide d’une feuille d’essuie-tout imbibée d’huile végétale neutre. Placez votre pâte à l’intérieur.
6. Pressez bien.
7. Enlevez le surplus qui en sort du bout des doigts.
8. Faites sortir le cucpake en l’attrapant délicatement entre les deux doigts, en le tenant au sommet et à sa base, TA DAA!!!
 

 

9. Répétez maintenant l’opération jusqu’à ce que la totalité de votre pâte soit épuisée. Et replacez les frais pendant une dizaine de minutes, qu’ils se raffermissent un peu.
10. Sortez les cakes pops du frigo et faites fondre la première partie par de votre candy melt, la couleur que vous allez faire fondre en premier sera celle de la base. Le candy melt déteste l’eau, il est exactement comme Guizmau, une goutte d’eau et hop c’est un Gremlin. Faites le fondre au micro-ondes par à coups de 30 secondes à mi puissance. Aidez à la fonte en le remuant avec votre spatule et ne le fouettez surtout pas. Si la consistance n’est pas adéquate ajoutez y un tout petit peu d’huile végétale et continuer à mélanger.

 

11. Une fois le candy melt fondu, trempez votre bâtonnet de sucette dedans. Et gardez le dans une main.
12. Trempez la base de votre cupcake dans le candy melt.
13. Faites tomber l’excès de candy melt en tapotant légèrement.
14. Enfoncez le bâtonnet dans la base, pas plus loin qu’en son milieu.
15. Faites maintenant sécher vos cupcake pops la tête en bas dans un boîte à oeuf et placez les au frigo en attendant.
16. Il vous restera surement un peu de candy melt, ne faites pas l’erreur de le mettre à la poubelle!!! L’avantage avec lui, c’est qu’on peut le faire fondre et refondre à (presque) l’infini. Scotchez un bout de papier sulfurisé à votre plan de travail, et à l’aide de votre spatule faite de petites pépites comme sur la photo.
17. Vous pourrez vous en resservir pour de la refonte ou pourquoi pas pour agrémenter une délicieuse fournée de cookies maison.
18. Pour les détacher du papier sulfurisé, il suffit de plier le papier comme sur la photo.
  
19. Remplissez un ou deux verre de sucre si vous n’avez pas d’autres supports pour faire sécher vos cupcake pop. C’est l’heure de retirer vos cupcake pop inachevés du frigo!
20. Faites fondre le deuxième coloris de candy melt de la manière qu’indiqué précédemment. Attrapez votre cupcake pop par le bâtonnet et plonger dans le candy melt d’un coup d’un seul, et retirez le en un seul mouvement.
21. Décorez vite votre cupcake pop avant que le candy melt n’ai pris! Mettez une perle de sucre sur le dessus et saupoudrez de paillettes de bonbons!!
– Ta destination gourmande préférée?
J’aime aller à Londres, c’est le petit New York de l’europe, on y trouve tout, il y a un quartier pour chaque type de population et les restau qui vont avec.
Mon frère habite à Brixton et juste à côté de chez lui il y a un restaurant éthiopien, malheureusement je ne me souviens plus du nom, mais les gens y sont adorables et il y a une vielle dame qui prépare TOUT le temps du pop corn sur un braséro directement dans la salle juste à côté de vous. Ce restau ce trouve sur Vassal Road!
Sinon, je vais manger le cupcake citron vert noix de coco de chez Primerose Bakery, je vais tout le temps au mini cupckae shop de Covent Garden!
– Une astuce cuisine, votre truc/secret en cuisine que tu as découvert et qui te change la vie!

 

Oui! Pour faire des glaçages moins sucrés dans les cupcakes à la crème au beurre, remplacer la moitié du sucre glace par du lait écrémé en poudre ou du lait de coco en poudre bien tamisé!! Attention, c’est ma super astuce du siècle et c’est la première fois que je la dévoile!!

– Qu’est-ce-que ton blog a changé dans ta vie et quels sont tes projets?
Qu’est ce que le blog a changé dans ma vie? Pas mal de choses! D’abord les points positifs!! J’ai rencontré plein de nouvelles personnes, des gens adorables avec qui je partage la même passion. J’ai eu l’opportunité de voir mon travail publié, ce qui était pour moi impensable auparavant et ça m’a permis d’évoluer sur bien des points !
Je renoue avec mes premières amours et je m’associe, à une jeune femme Aurore, pour créer la fabrique à goûter de mes rêves, ou plutôt un café familial qui pourra accueillir avec le sourire toutes les familles de Montpellier! Nous devrions ouvrir à la fin de l’hiver, vous pourrez retrouvez là-bas mes pâtisseries, partager un bon moment en famille ou entre amis autour d’une tasse de thé et aussi manger le midi. Cet espace sera un lieu ou l’échange sera favorisé, de nombreux ateliers sont prévus, aussi bien culinaire que manuels, et même des ateliers sur l’allaitement ou l’éducation. C’est un peu un poussette café en beaucoup mieux! Je n’en dis pas plus, Paris n’a qu’à bien se tenir.

 

Ca s’appelle donc Le Café Noisette, La Dinette est amenée à disparaître mais à rester dans les coeurs, ce nouveau projet est l’aboutissement de plusieurs années d’efforts, et je n’aurai pas pu trouver meilleure associée. http://www.facebook.com/cafefamilialmontpellier?fref=ts je vous invite tous à aller aimer la page!!!

 

 

Merci à Eloïse d’avoir ouvert le bal de ce portrait de blogueur et de nous avoir ouvert son carnet d’adresses gourmandes et de recettes! Je lui souhaite bonne chance dans sa nouvelle aventure et si vous passez par Montpellier, allez la saluer et goûter une de ses pâtisseries!