All posts by Fais-moi croquer !

Green gaspacho

Green gaspacho {la recette ventre plat de l’été}

Ça commence à sentir bon le sable chaud, l’air marin et les soirées entre copains. C’est bientôt l’heure des grandes tablées joyeuses et aussi … du maillot de bain !

Si vous recherchez une entrée rafraîchissante, facile à digérer, qui vous permet de vous sentir bien en maillot, que vous avez envie de varier les plaisirs ou marre du gaspacho tradi tomate-poivron, j’ai dans ma glacière une version ultra green de la soupe froide d’été qui rafraîchit les soirées presqu’aussi bien qu’un grand verre de rosé glacé* et qui en plus a un effet ventre plat.

Green gaspacho

Dans mon green gaspacho, il y a un ingrédient mystère qui le distingue d’autres gaspachos verts . Et cet ingrédient mystère ne plaît pas toujours aux petites têtes blondes et fait parfois faire la grimace même aux plus grands. En tout cas, avant qu’on ait goûté au green gaspacho !

Mon conseil : servez-le à vos convives et faites-leur deviner la composition. Ils trouveront facilement le concombre et la menthe, ok là c’est trop easy. En revanche il y a encore un ingrédient vert qui devrait les surprendre. C’est un peu comme avec la mousse au chocolat à base de jus de pois chiches, il faut attendre qu’ils aient fini leur bol pour leur dévoiler le joker de la recette !

Green gaspacho

Parce qu’évidemment, si vous proposez un green gaspacho aux épinards comme ça d’emblée (surtout aux non-mangeurs de graines et de verdure), vous risquez au mieux la grimace et au pire des protestations vives assorties d’un risque de jet de cuillères, croutons de pain voire retournement de vaisselle en signe de protestation, si ce n’est carrément un fleuron d’injures façon Capitaine Haddock (« bachi-bouzouk je ne suis pas un mangeur d’herbes, moi » par exemple) !

Alors qu’une fois qu’on y a goûté, on récolte des « hummm, c’est drôlement bon ».

Green gaspacho

Le deuxième effet kiss cool de ce green gaspacho, ce sont ses atouts santé et minceur : l’épinard est riche en calcium, vitamines C et fibres et en plus il lutte contre la prise de poids (au moment de passer ses journées en maillot de bain et en short c’est un argument de poids si je puis dire !) notamment grâce à l’acide alpha-lipoïque, cet antioxydant qui aide à bruler le sucre. Assorti de yaourt et crème de soja faciles à digérer, ce green gaspacho est LA recette ventre plat de votre été !

Alors finalement, je vous en ressers un bol (petit rictus de jubilation )?

INGRÉDIENTS pour 6 bols
200 gr d’épinards frais
1 concombre bio
2 yaourts de soja bio ou sans OGM
20 cl de crème de soja épaisse Le Jardin bio pour moi
1/2 bouquet de menthe fraîche
1 CS d’huile d’olive bio 1ère pression à froid
Sel, poivre
Eau Vichy Célestins (qui est basifiante et aide à équilibrer l’acidité de l’alimentation moderne)

USTENSILES
Blender
Planche à découper
Couteau d’office
Petite cuillère
Torchon

PRÉPARATION

Laver les feuilles d’épinards, la menthe et le concombre.

Couper le concombre en 2 et l’épépiner à l’aide de la petite cuillère pour le rendre plus digeste (une précaution nécessaire pour les appareils digestifs sensibles).

Placer l’ensemble des ingrédients dans le blender sauf l’eau et mixer finement jusqu’à obtenir une consistance veloutée.

Ajouter l’eau et réserver 1h au réfrigérateur avant de déguster.

Au moment de servir, garder un peu de concombre à couper en petits dés pour décorer avec des feuilles de menthe. En option, des graines de votre choix à saupoudrer.

Dans le même registre, vous pouvez varier les plaisirs avec des gaspachos sains et délicieux :
au concombre et menthe
à la carotte et au curcuma
au melon et à la pastèque
à la carotte et lentilles corail
aux courgettes

* L’alcool est à consommer avec modération ne l’oublions pas, même en été !

Naturalia Vegan

Naturalia ouvre ses 1er magasins bio 100% vegan en France

Youpi ! Du nouveau dans la planète bio : Naturalia ouvre ses 3 premiers magasins 100% bio et vegan en France ! Danse de la joie !

Naturalia Vegan

Si vous pensez que cela ne concerne que les bobos parisiens en mal de suivre la dernière mode, je vais – si vous me le permettez – ouvrir un peu vos chakras (promis ça ne fait pas mal, ça demande juste un peu de curiosité et d’ouverture). Ce concept de magasin  vous intéressera :

– si bien entendu, vous êtes vegan ; vous y serez comme un poisson dans l’eau !

– Idem si vous êtes végétalien ou végétarien ;

– si – comme moi – vous êtes fléxitarien et suivez les principes du régime alcalin, dit aussi acido-basique et vous alimentez pour 75% de végétaux (et donc de protéines végétales la plupart du temps) et avez banni (ou drastiquement réduit) les produits laitiers de votre alimentation, ainsi que les produits raffinés (sucre et farine) ;

– si vous avez envie de réduire votre consommation de viande et d’aliments d’origine animale que ce soit pour des raisons de santé, des raisons environnementales et écologiques évidentes ou par conviction personnelle pour la cause animale (pas d’exploitation animale, de souffrance ou de test sur les animaux) ;

– et aussi bien sûr si vous êtes un(e) omnivore curieux(se) !

Naturalia vegan

C’est donc un concept qui s’adresse à un public plus large qu’il n’y paraît au premier coup d’oeil.

Vegan, végétalien, végétarien, fléxitarien, vous êtes perdus ? Un petit d’éclairage sur la question :

Le vegan-isme implique d’exclure la consommation de tous les produits issus des animaux, de leur exploitation ou testés sur eux, dans tous les domaines, pas uniquement en ce qui concerne l’alimentation. En pratique cela concerne les viandes, poissons, crustacés, oeufs, miel, produits laitiers mais aussi la laine, le cuir.

Végétalien et vegan ce n’est pas la même chose car pour le végétalien le 100% végétal ne concerne que l’alimentation (il peut donc porter un pull en laine et des bottes en cuir) et le végétarien lui peut manger des oeufs, des produits laitiers et du miel (lui aussi porte des pulls et des bottes, enfin s’il en a envie et si c’est adapté à la météo car il y a aussi des végétariens sous les Tropiques, si, si).

Naturalia vegan

Pourquoi aller chez Naturalia Vegan ?

Les 3/4 du temps, en ce qui me concerne mon alimentation est végétale et sans produits laitiers. Sans être vegan, je recherche régulièrement des produits vegan car ils sont à la fois végétaux et sans produits laitiers.
Malheureusement il faut bien constater que l’offre produits reste pauvre en la matière, même si j’ai la chance, dans ma ville (Boulogne-Billancourt) de compter pas moins de 7 enseignes bio différentes toutes de qualité (La Vie Claire, Biocoop, Les Nouveaux Robinson, Queue de Cerise, Bio c’bon, Naturalia, Carrefour Bio).

Certains magasins bio proposent une offre de produits Vegan mais soit ils sont à l’autre bout de Paris comme un Monde Vegan (mais faire 2h de transport en commun pour mes courses alimentaires je n’en ai vraiment pas le temps) soit sur internet et cela implique des frais de port qui à la longue pèse sur mon budget.

Il reste certes les salons spécialisés (Veggie World, Vivre Autrement, etc.) où je m’approvisionne mais pour une courte durée en ce qui concerne les produits frais et de toute façon je n’ai pas non plus la place de faire des stocks d’épicerie vegan pour tenir un siège.

Quelle ne fut pas ma joie de retrouver chez Naturalia Vegan les produits que j’achète habituellement dans ces salons et d’en découvrir des nouveaux !

Comme par exemple :
– L’omelette sans oeufs de Terra Vegane
– Les Tagliatelles de la mer de I sea Pasta (100% algues récoltées en France)
– Le chocolat vegan aux noisettes Vego (découvert au salon Vivre Autrement, devenu une gourmandise addictive)
– Le faux-mage (le faux fromage) façon fromage râpé sans lactose ni gluten, sans OGM ni huile de palme à faire fondre dans mes pâtes ou gratin de chez Bio Veg

Pour ma prochaine visite chez Naturalia Vegan, je me pencherai davantage sur les cosmétiques, car dans ce domaine également je recherche des produits sains et c’est encore mieux s’ils n’ont pas été testés sur les animaux.

Car en pratique, les rayons de Naturalia Vegan ne vous proposent pas que de l’alimentation mais l’ensemble des catégories suivantes avec au total 2000 produits et 300 nouveautés inédites voire exclusives :

– Primeur et produits frais
– Epicerie & vrac
– Alternatives végétales
– Produits sans gluten
– Cave
– Cosmétiques
– Compléments alimentaires

 

Informations pratiques :

Les 3 premiers magasins sont situés :
– 149, rue de Rome dans le 17ème
– 39, rue de Merlin dans le 11ème
– 43, avenue de Paris à Vincennes

Ils sont ouverts du Lundi au Vendredi de 10 à 14h puis de 15 à 20h et le Samedi en continu de 9h à 20h.

Bon à savoir : les 3 magasins livrent à domicile et proposent le programme de fidélité de l’enseigne.

 

Vous n’habitez pas Paris et êtes intéressés ? Naturalia a pensé à vous et à partir de Septembre vous pourrez commander en ligne sur le site Naturalia les produits vegan et d’ici-là suivre toutes les actualités sur la page Facebook.

Naturalia vegan

Bel été à toutes et à tous sur le chemin de la Véganie !

 

Eaux fruitées

Eaux fruitées gourmandes {L’été sera chaud !}

Quand il s’est mis à faire très chaud, au point que les ventilateurs sont devenus une denrée rare, tombée en rupture de stock et qu’ils étaient l’objet de recherches frénétiques à la limite de la quête du Saint Graal, je buvais quotidiennement des litres d’eaux detox, de limonade de fruits , de thés glacés et de smoothies au point qu’arrivée à un moment, j’ai eu envie – et besoin – de nouveautés.

Que pouvais-je boire d’autre qui ne soit pas trop sucré mais pas fade non plus, rafraîchissant et parfumé à la fois ?

J’ai eu l’idée d’eaux fruitées gourmandes à mi-chemin entre le thé/tisane glacée et le smoothie.

Eaux fruitées

Un peu surprise au départ car en apparence, l’oeil nous dit que l’on va boire un smoothie et en fait c’est plus léger, moins sucré et plus désaltérant.

Cette boisson est un excellent compromis quand on recherche plus de goût qu’une tisane ou un thé glacé et qu’on n’a pas envie de sucre (ce qui pour le coup donnerait encore plus soif).

Eaux fruitées

Simples à préparer, ces eaux fruitées nécessitent juste un peu d’anticipation pour le temps d’infusion de la tisane.
Uniquement si vous n’avez pas l’infuseur du Palais des thés bien sûr, car avec lui ça va tout de suite beaucoup, beaucoup plus vite !

Comme les fruits sont mixés, on bénéficie en plus dans cette boisson des fibres et des vitamines des fruits (si elle est bue rapidement après la préparation bien entendu).

Eaux fruitées

Vous pouvez essayer avec tous les fruits de saison que vous aimez et varier les associations.

Ici la menthe et le gingembre frais apportent une touche de peps à l’acidulé et la douceur de l’ananas et de la fraise.

 

INGRÉDIENTS pour les 2 eaux fruitées gourmandes

Ananas menthe

Rooïbos vert ananas menthe Løv Organic
1 Ananas
1/2 bouquet de menthe
1 citron vert
1 morceau de gingembre frais
Glaçons

Fruits rouges-hibiscus
Infusion glacée bio à l’hibiscus Comptoir Richard
1 barquette de fraise (origine France)
1 citron vert
1/2 bouquet de menthe
Glaçons

USTENSILES

Blender de type Magimix pour moi
Couteau d’office
Planche à découper
Presse-agrumes
Chinois

PRÉPARATION des 2 eaux fruitées gourmandes

Ananas-menthe

Découper l’ananas en gros morceaux. Eplucher le gingembre.

Laver et sécher les feuilles de menthe. Presser le citron vert.

Placer l’ensemble dans le blender et mixer.

Servir frais avec des glaçons.

Fruits rouges Hibiscus

Laver, essuyer et équeuter les fraises. Presser le citron vert.

Laver et essuyer les feuilles de menthe fraîche.

Placer l’ensemble dans le blender et mixer.

Si vous êtes sensibles aux petits grains, filtrer le jus au chinois. Sinon servez aussitôt avec les glaçons.

Eaux fruitées

Clafoutis

Clafoutis aux fruits d’été et quinoa {sans gluten et sans lactose}

Autant dans mon esprit le Carrot Cake est lié à l’automne, autant le clafoutis est lié au mois de Juin. Je sais ça semble bête car le carrot cake, tout comme le clafoutis, sont délicieux toute l’année !

C’est peut-être aussi parce que, quand on dit clafoutis, on pense au clafoutis aux cerises et que là forcément le lien se fait avec la trop courte saison des cerises, à savoir une poignée de semaines. A peine le temps de manger une poignée de cerises.

Ce qui est bien avec le clafoutis c’est qu’il n’y a pas que la version traditionnelle aux cerises, certes délicieuse mais vue et revue ! Il y a des variantes de recettes de base et de garnitures !

Toujours en quête de recettes saines et délicieuses, je me suis essayée à une version sans gluten et sans lactose de clafoutis qui a très bien fait le job de dessert et de petit déjeuner le lendemain avec un goût de : « ah bon, y’en a déjà plus ? »

Clafoutis

Forcément j’ai glissé quelques cerises dedans pour en profiter, avant qu’elles ne disparaissent de nos étals pour un an !

Clafoutis

Pour les sensibles aux Fodmaps, cette recette en contient un peu à cause des fruits mais bien moins que dans une version classique car point de gluten ni de produit laitier en vue par ici ! Donc un peu de ce clafoutis devrait passer sans trop de mal ! En tout cas pour moi pas de dommages causés par cette gourmandise !

Pour la tester, à votre tour, c’est par ici :

INGRÉDIENTS
130 gr de quinoa (il existe du quinoa français en magasin bio, qui donc ne vient pas forcément de l’autre bout de la planète)
2 oeufs bio
40 cl de lait végétal : coco, amande, etc
250 gr de fruits : cerises, abricots et nectarines bio
70 gr de sucre complet Ethiquable pour moi
1 gousse de vanille
2 CS d’eau de fleurs d’oranger
Pistaches non salées
Huile végétale bio

USTENSILES
Balance de cuisine
Robot pâtissier Kitchen Aid pour moi ou bol et fouet électrique
Couteau d’office
Planche à découper
Pinceau de cuisine
Plat au four
Mortier
Casserole
Passoire

PRÉPARATION

Rincer abondamment le quinoa (jusqu’à ce qu’il ne mousse plus dans la passoire) et le faire cuire dans un grand volume d’eau chaude pendant 12 minutes.

Pendant ce temps, laver et découper les fruits en quartiers. Ouvrir et gratter la pulpe de vanille. Réserver.

Egoutter le quinoa et réserver.

Préchauffer le four à 175°C.

Dans le bol du robot pâtissier fouetter les oeufs et le sucre. Ajouter le lait, l’eau de fleur d’oranger et la pulpe de vanille. Mélanger.

Ajouter le quinoa à l’appareil.

Huiler les parois du plat au four. Déposer la moitié des fruits au fond du plat. Verser l’appareil puis le reste des fruits.

Enfourner pour 35 à 40 minutes selon votre four.

Pendant ce temps, décortiquer les pistaches et les concasser. Les saupoudrer sur le clafoutis qui se déguste aussi bien tiède que froid.

Clafoutis

 

oreilles

Les boucles d’oreilles à pompons de l’été {Tutoriel DIY}

Lorsque j’étais enfant puis adolescente, nous passions nos vacances familiales en Normandie. Je parle des 2 mois de l’été et des « petites » vacances, ma mère était enseignante et nous pouvions donc profiter de toutes les vacances scolaires dans cette région qui allie mer et campagne, un petit paradis pour les amoureux de nature préservée comme moi.
Nous avions à l’époque une petite maison en bord de mer et j’y ai passé des étés d’enfance et d’adolescence merveilleux comme vous l’imaginez : la mer, la campagne, mon vélo, les copains et la liberté ! Des étés pas toujours ensoleillés car sur les 2 mois des grandes vacances, oui parfois le soleil se cache un peu (et revient vite avec la marée qui chasse les nuages ouf !). Alors comment occuper une ado ou pré-ado ces jours-là? Bonne question trop easy pour ma mère qui avait plus d’un tour dans son sac pour occuper les petites têtes blondes !

Elle a eu l’heureuse idée de m’initier assez tôt à différents loisirs créatifs à commencer par la réalisation de bijoux fantaisie puis des travaux d’aiguille (qui m’ont toujours fascinés) et donc de m’inoculer dès le plus jeune âge le virus du DIY.

Il faut dire que chaque week-end il y avait un « grand » marché dans notre village de bord de mer. Pas seulement des fruits et légumes mais d’autres sortes de marchands plus attractifs pour l’enfant que j’étais ! Celui qui me faisait briller les yeux offrait un large choix de perles de rocaille, de fleurs et feuilles en plastique de toutes les tailles et couleurs. Chaque Dimanche, nous allions fébrilement choisir quel modèle de collier ou de bijoux fantaisie nous allions réaliser dans la semaine, dans quelle couleur et avec quelles perles. « Faire le marché » devenait un des événements les plus excitants du week-end ! Ces moments de création complice nous occupaient même quand il faisait grand soleil, c’est dire si on était accros !

Il m’est toujours resté de l’enfance ce goût de la création manuelle de choses jolies que l’on offre ou porte avec la fierté du « c’est moi qui l’ai fait’ même quand la réalisation est imparfaite (c’est de l’artisanat ma bonn’dame !) ce qui n’est pas sans ajouter un certain charme à l’ouvrage.

Bien des années plus tard, étudiante à Paris, je filais avec délectation à La Droguerie pour me procurer de quoi fabriquer des colliers fantaisie à petits budgets (collant parfaitement à mon budget d’étudiante). Les années ont passé et mon goût pour le fait-main et fait-maison s’est dirigé en cuisine et pourtant le DIY est toujours resté comme un fil rouge (!) que ce soit via la broderie ou maintenant le tricot (je ne suis pas Ambassadrice du salon Créations & Savoir-Faire par hasard). Et les bijoux fantaisie me direz-vous ?

J’y viens ! Ou plutôt j’y reviens ! En Avril dernier, je parcours la collection Printemps 17 de Sézane – mon banquier me l’interdit mais je la regarde quand même – et là je tombe en amour pour une paire de boucles d’oreilles à pompons trop jolie ! Oui d’abord, ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie de tomber amoureuse d’une paire de boucle d’oreilles (attention, personne n’est à l’abris, on ne prévient pas assez sur le risque encouru) !

Malheureusement les boucles d’oreilles présentées sur le mannequin n’étaient pas en vente sur le site et rien n’indiquait où les trouver, damned, la vie est parfois cruelle ! Je mets donc mon radar en marche pour trouver ces précieuses boucles d’oreilles (Gollum sort de ce corps !).

oreilles

Je dis bien « mon radar », car lorsque je recherche quelque chose, c’est un peu comme un moteur de recherche : je bloque dès que je repère l’objet du désir ou son équivalent et je lance aussitôt une alerte. C’est en vacances à Bali que je repère une paire de créoles un peu dans le même esprit, mais pas encore tout à fait les mêmes, alors mon radar continue à chercher des boucles d’oreilles pompons (il y a des pathologies plus graves je vous assure) quand je vois passer sur le net des idées de boucles d’oreilles à réaliser soi-même (notamment chez Marie-Claire Idées, l’une de mes source intarissable de projets DIY depuis 20 ans et chez des blogueuses Mode comme la fameuse Souris). J’en arrive rapidement à cette conclusion : puisque je ne trouve pas les boucles d’oreilles de mes rêves toutes-faites, je vais les fabriquer moi-même !

De retour de Bali, je fonce illico – ou presque – à La Droguerie et fais le plein de perles, pompons, créoles et attaches dormeuses nécessaires.

Après une si longue introduction, si vous n’avez pas encore zappé vous avez bien mérité de voir cette fameuse boucle d’oreilles à pompons en question.

oreilles

 

Un modèle qui va autant aux blondes…

boucles d'oreilles

… qu’aux brunes !

Pour les réaliser, c’est réellement  facile et rapide et cela ravira vos ados et pré-ados si vous voulez les occuper et ne pas entendre pendant les vacances « j’sais pas quoi faaaaire, j’m’ennuiiiie ». Ca marche aussi sur les non-ados qui ne s’ennuient pas ceci-dit !

Le coût de revient est raisonnable : moins de 10 euros maxi en fonction du nombre de pampilles et de la taille des pompons.

MATÉRIEL j’ai acheté le mien à La Droguerie de Lille puis celle de Paris (les vendeuses y sont de très bons conseils et vous pouvez trouver sur place d’autres idées de réalisations). Il y a d’autres boutiques dans le même esprit partout en France, je me souviens d’en avoir croisé notamment à Toulouse dans les rues piétonnes près de la place du Capitole et un peu partout en fait.  Il y a aussi des boutiques en ligne comme Perles & Co.

2 créoles
2 attaches dormeuses
Perles métallisées (ou pampilles si vous voulez)
2 petites pastilles métalliques
Pompons (le nombre varie selon que vous voulez une boucle d’oreilles légère ou bien garnie)
Petites perles rondes à refermer
Pince plate (la mienne vient d’un magasin de bricolage, vous en trouverez également dans les magasins de loisirs créatifs comme Cultura)
Plateau
Vernis Isoclip (en pharmacie)

RÉALISATION

En pré-requis, une astuce essentielle dès que vous manipulez des perles : faites le toujours au-dessus d’un plateau avec des bords qui remontent. Les perles ont la fâcheuse tendance à toujours vouloir se carapater, c’est dans leur nature. Pour vous éviter de les perdre et ne pas avoir le compte nécessaire à la réalisation de votre bijou, travaillez toujours au-dessus d’un plateau sur lequel vous aurez préalablement posé tout ce dont vous avez besoin.

boucles d'oreilles

On commence par sertir les grands pompons avec une perle métallique ouverte qui se glisse à la base de la boucle et se ferme à l’aide de la pince plate.

boucles d'oreilles

Cette astuce conseillée par la vendeuse de La Droguerie permet à la fois de resserrer la boucle des grands pompons et « d’habiller » le pompon.

boucles d'oreilles

Il suffit d’une légère pression, il ne s’agit pas de perles à écraser mais juste de resserrer et fermer la perle.

boucles d'oreilles

boucles d'oreilles

Ensuite, ouvrir la créole pour dégager la tige et y glisser alternativement perles métalliques rondes et pompons.

boucles d'oreilles

Vous pouvez choisir des pampilles métalliques de différentes formes à glisser entre les pompons si vous préférez pour donner un style plus Gas et Réminiscence selon vos goûts et styles.

Une fois tous les pompons et perles glissés sur l’anneau, refermer la créole et tordre l’extrémité en lui faisant faire un crochet à l’aide de la pince plate. A cette étape on peut glisser une pastille métallique plate pour cacher le système de fermeture de la créole.

boucles d'oreilles

L’attache dormeuse est dotée d’un anneau légèrement pré-ouvert dont il faut un petit peu agrandir l’ouverture à l’aide de la pince plate, pour fixer la dormeuse  à la petite boucle qui se trouve au sommet de la créole et refermer l’anneau pour assembler l’ensemble.

boucles d'oreilles

C’est presque fini ! Pour les oreilles sensibles on recouvre l’attache dormeuse (en mode ouvert) du vernis anti-allergie. On attend 5 minutes que cela sèche avant de faire la belle !

boucles d'oreilles

Merci Sanjee d’avoir joué les mannequins oreilles (il n’y a pas que « mannequin main » dans la vie, maintenant tu es aussi un très joli « mannequin oreilles ») !