Comment transformer un banal potage en une soupe « magnifaïque » {astuces green & gourmandes}

J’ai une longue histoire d’amour avec les potages, soupes et veloutés (je sais, cette intro frôle le 0% en taux de glamour), j’ai donc pu tester et mettre au point quelques astuces pour rendre mon potage plus sexy (si, si c’est possible !) ou en tout cas very very delicious.

Je voulais les partager avec vous car je sais que vous êtes nombreux à vivre vous-aussi une Love Soup Story !

Voici donc quelques astuces qui feront la différence entre une soupette banale (l’histoire d’un soir vite oubliée) et un potage waouh, qu’on retient, auquel on repense  avec une seule idée en tête : le revoir dans son bol, l’humer et le déguster encore et encore (une histoire d’amour, une vraie, à côté de laquelle tout est fade et sans grand intérêt) !

potage

La qualité des ingrédients

Pour ma part, je ne choisis que des légumes bio car un potage aux pesticides m’enchante tout de suite un peu beaucoup moins. Ce conseil s’applique jusqu’aux condiments, huile, épices et herbes aromatiques.
C’est aussi un choix militant de soutenir l’agriculture biologique (à ce sujet je vous recommande chaudement le film césarisé « Demain » qui est toujours en salle). A défaut d’agriculture bio, je choisis des produits issus de l’agriculture locale, à tout le moins, le raccourcissement du circuit de distribution est aussi à privilégier pour la planète et par voie de conséquence notre santé.

Je privilégie les légumes de saison au maximum. J’avoue ne pas y parvenir à 100% ; la soupe poireaux-courgettes qui porte, je le concède, des injonctions contradictoires en est l’illustration, mea culpa !…

potage poireaux courgette

Le choix de l’eau

J’opte de préférence pour de l’eau de Vichy Célestins pour ses vertus nutritionnelles et ses propriétés d’accélération de la cuisson des légumes et des légumineuses.

Dans la mesure où elle contient très peu de chlorure de sodium mais du bicarbonate de sodium, elle a un goût salé (sans les mauvais effets du sel de cuisine notamment sur la tension artérielle), ce qui me permet de moins saler !
En outre son effet anti-acide lutte contre l’acide lactique (qui donne cette sensation de fatigue aux sportifs) : avec un potage à l’eau de Vichy le soir, après ma séance de sport, mes muscles récupèrent plus vite. Même si je ne suis pas encore une sportive olympique, c’est une astuce utile quand on a un tournoi de tennis et qu’on enchaîne les matches pas exemple !

A défaut d’eau de Vichy sous la main, prenez à tout le moins une eau filtrée pour votre réaliser potage.


Twister le goût

Je commence systématiquement par faire doucement cuire un oignon dans de l’huile d’olive 1ère pression à froid, avant d’ajouter mes légumes. Je les laisse doucement s’attendrir et se parfumer avec l’oignon avant d’ajouter l’eau.

Côté crémeux, j’ajoute au moment de servir de la crème végétale : soit de la crème de soja, du tofu soyeux (en plus ici on gagne en protéines), de la crème Amande cuisine bio ou pour les soupes au parfum plus exotique de la crème de coco.

Soupe carotte panais potiron patate douceSoupe de patate douce, panais, potiron, carotte et coco

J’use et j’abuse des herbes aromatiques bio fraîches (ou surgelées) et des épices. Leur usage peut rapidement « dé-bannaliser » une soupe.

Pour exemple, je vous recommande la soupe butternut aromatisée au poivre Timut :

Potage Butternut et Patate douce

Apporter de la texture

Si parfois je mixe finement jusqu’à obtenir un velouté, le plus souvent, je retire de la marmite quelques légumes que je coupe en petits morceaux et que je rajoute ensuite dans la soupe, après l’avoir mixée.

Soupe champignon châtaigne Bjorg

Soupe champignon et châtaigne

On peut également faire dorer à l’huile d’olive dans une poêle à part des fins tronçons de poireaux et les ajouter dans la soupe Poiraux-Panais au moment de déguster par exemple.

Les morceaux ont cette faculté d’apporter une sensation de satiété qui est plus diffuse avec un velouté surtout s’il ne comporte pas de féculents et des légumes riches en eau.

Velouté froid aux betteravesVelouté froid de Betterave

 

Personnellement je trouve que la différence de textures dans un plat, accroit considérablement les qualités gustatives et le plaisir en mangeant (ce n’est pas pour rien que ce blog a pour nom « Fais-moi croquer ! »).

Soupe carotte coco coriandre

Soupe Carotte, Coco et Coriandre

J’ajoute souvent au dernier moment des graines de courge, pignons de pin ou noisettes concassées, etc. pour donner du croustillant-qui-croque sous la dent. Croquant-gourmand avec l’accent !

Potage au Potiron Vegan - sans lactose

Soupe au Potiron

Je prépare régulièrement des soupes avec des légumineuses pour leurs vertus nutritionnelles : elles sont intéressantes pour leur indice glycémique faible, leurs fibres, leur teneur en protéines, magnésium, potassium et calcium. Elles épaississent les soupes et augmentent la sensation de satiété ! Un vrai bonus goût, santé et ligne !

Soupe-à-la-carotte-lentilles-corail-et-lait-de-coco-537x700Soupe froide de lentilles corail, carottes et lait de coco

Mon astuce conservation

Lorsque je prépare un potage, forcément j’en ai une marmite pleine ! Du coup, je congèle dans des sachets-congélations des parts individuelles. Ce qui me permet non seulement d’avoir toujours un délicieux potage fait maison sous le coude (enfin au congélateur, c’est conseillé pour une conservation optimale et… pour ma liberté de mouvement !) et également de varier les parfums et ainsi de ne pas me lasser de déguster 5 jours de suite la même soupe ou pire de la perdre car sans conservateur elle ne restera pas intacte toute la semaine dans le réfrigérateur (en plus je ne dîne jamais 5 soirs d’affilée chez moi) ! C’est donc aussi une astuce anti-gaspi !

Et si vous voulez les conserver longtemps, je vous conseille l’extraction de l’air avant congélation.

Potage Panais Vitelotte

Soupe Panais et Vitelotte

J’espère qu’avec ce nouveau « Kamasutra de la soupe », vous regarderez votre louche et votre bol d’un autre oeil et surtout que vous prendrez beaucoup de plaisir avec votre potage préféré sublimé !

potage

P.S : Pour découvrir toutes mes recettes de soupes, veloutés et autres potages cliquez sur le dossier Soupe dans la colonne de droite du blog ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mots craquants sur “Comment transformer un banal potage en une soupe « magnifaïque » {astuces green & gourmandes}

  1. Que de bons conseils, merci Bénédicte! Si tu vas consommer ta soupe dans la semaine tu peux aussi la conserver dans un grand bocal que tu fermes à chaud comme pour les confitures (bocal à l’envers jusqu’à complet refroidissement). C’est une astuce de Marie Chioca que je pratique régulièrement, depuis fini les soupes qui tournent à cause des poireaux ou navets ;-)
    Bises
    Annie

Laisser un commentaire